samedi 5 novembre 2016

Kate Daniels T.9 : Magic Binds - Ilona Andrews (VO)


Quatrième de Couverture :
Mercenary Kate Daniels knows all too well that magic in post-Shift Atlanta is a dangerous business. But nothing she’s faced could have prepared her for this…

Kate and the former Beast Lord Curran Lennart are finally making their relationship official. But there are some steep obstacles standing in the way of their walk to the altar…

Kate’s father, Roland, has kidnapped the demigod Saiman and is slowly bleeding him dry in his never-ending bid for power. A Witch Oracle has predicted that if Kate marries the man she loves, Atlanta will burn and she will lose him forever. And the only person Kate can ask for help is long dead.

The odds are impossible. The future is grim. But Kate Daniels has never been one to play by the rules… 
Note :
♣♣♣♣
Avis :
J'avais été un peu déçue des tomes précédents, donc j'attendais celui-ci au tournant. Au final, j'ai passé un bon moment même si j'ai encore quelques petits reproches.

J'ai eu l'impression d'avoir perdu des morceaux : Kate est devenue vraiment puissante et je n'ai pas eu l'impression que le lecteur assistait à cette évolution, aussi rapide soit-elle. J'ai vraiment eu la sensation que d'un coup, elle était devenue une sacré détentrice de magie ! Et si elle se plaint de ne pas avoir le contrôle de son père, elle se débrouille plutôt bien elle-même XD

La tension monte d'ailleurs entre son père et elle. On a la sensation que ce dernier est partagé entre la fierté face à ce qu'est devenue sa fille et son obsession du contrôle qui le pousse à la détruire pour rester le seul "dieu" sur Terre. Cette tension est plutôt unilatérale à dire vrai : Kate est surtout poussée à réagir mais ne prend pas l'initiative. C'est Roland qui s'approche de la ville, Roland qui enlève Saiman et qui manipule Julie, Roland qui initie l'affrontement...

Kate est pour tout le roman le jouet de quelque chose ou quelqu'un. Elle va suivre les oracles, réagir aux coups de Roland, mais ne prendra l'initiative d'elle-même qu'à une occasion.
Une occasion dangereuse, en fort lien avec le tome précédent. Je dois l'admettre, j'ai eu un peu de mal à comprendre son raisonnement, mais pour le moment elle a raison !

Mon regret, outre cette puissance subite et Kate qui réagit plus qu'elle n'agit, c'est Curran. Depuis qu'il a choisi Kate plutôt que les métamorphes, il est constamment en retrait. Pourtant c'est l'archétype de l'Alpha. Celui qui n'a d'autre choix que de diriger car c'est dans sa nature profonde. Mais là, il est en permanence en retrait et on ne voit, au final, assez peu. Je le regrette car c'est un personnage que j'aime beaucoup. Outre pour lui-même, le duo qu'il formait avec Kate était génial. Là j'ai trouvé qu'on perdait un peu de leur piquant qui apportait cette touche si particulière à la série.

Mais en contrepartie on voit plus Julie, qui n'est plus une jeune fille à protéger, qui va confronter Kate et lui ouvrir les yeux. La "gamine" est intelligente et elle fonctionne bien avec ses parents adoptifs.
Du côté des crétins finis, Jim se pose comme le grand gagnant. Kate a toujours bien fait comprendre qu'il était uniquement dédié à la Meute, mais là c'est le pompon !

Dernier point, la fin. J'ai envie de dire : tout ça pour ça ? La tension monte, on attend une grande bataille et elle n'aura droit qu'à quelques pages. Alors qu'on a eu des affrontements plus longs au court du livre. C'est frustrant même si on peut appliquer l'adage "c'est une bataille pas la guerre"...

Comme toujours, cela reste une bonne série et j'ai envie de découvrir la suite de l'histoire !

Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...