dimanche 28 août 2016

Off-Campus T.1 : The Deal - Elle Kennedy


Quatrième de Couverture :
Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.

Mais quand il s'agit d'hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l'équipe de hockey de l'université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l'équipe. Ils vont passer un drôle d'accord.

Elle lui donne des cours et il l'aide à séduire le quaterback de l'équipe de football.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Bon, soyons honnêtes : ce roman a un fort côté déjà vu ! Que ce soit l'ambiance, le lieux, les personnages ou l'intrigue. Pourtant, malgré tout cela, on passe un bon moment.
Le style est plaisant et surtout, j'ai apprécié le comportement des deux protagonistes principaux.
L'auteur a évité plusieurs clichés et c'est appréciable : et le plus gros sera les dramas ! Ok il y en a, mais pas entre les personnages principaux, plutôt dans leur environnement.

Garrett est une star du sport mais pas un idiot pour autant, il s'en sort même plutôt bien ! Mais une mauvaise note dans une matière risque de compromettre la fin de l'année sportive. Il demande alors à Hannah, une brillante élève, de l'aider. Enfin "demande"...disons qu'il la relance jusqu'à ce qu'elle accepte. C'est à la limite du harcèlement, pourtant l'auteur réussit à présenter cela sous un angle positif, comme s'ils étaient deux amis de longue date qui se taquinent.

Passant du temps ensemble, ils vont l'un comme l'autre évolués : elle apprendra à se laisser un peu aller, à s'amuser et lui apprendra qu'on peut avoir une vraie relation tout en réussissant à garder l'intensité de son emploi du temps. L'un comme l'autre sont de toute façon très occupés, ils sont fait l'un pour l'autre non ?

Si leur histoire est mignonne et qu'on prend plaisir à les voir passer du temps ensemble, se découvrir et s'apprécier, j'ai trouvé le niveau de langue un peu décevant lorsque l'on passait dans le registre plus érotique. Ce n'est pas vulgaire, mais le choix des termes m'a un peu dérangé. J'ai trouvé ça en décalage avec le reste du roman.

Ensuite, le passé des héros. Je ne sais pas s'il était nécessaire d'en mettre autant. J'ai même plutôt l'impression que l'auteur serait parvenu au même résultat sans tout ces drames. C'est presque trop et c'est dommage car cela nous détourne du point principal du récit qui est l'histoire des deux jeunes gens.

Mais bon, malgré cela, j'ai passé un très bon moment avec ce roman, classique certes, mais plaisant et distrayant !

Infos :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

[Tag] - Tag de A à Z



Voici un nouveau tag, repéré chez De Livres & d’Épice, qui l'a elle-même vu chez Laura =)


Auteur dont tu as lu le plus de livres
Alors là bonne question...Entre Laurell K. Hamilton, Mary Higgins Clark et Nalini Singh je ne sais pas qui l'emporte. 

“Best” La meilleure des séries
La Tapisserie de Fionavar, une excellente trilogie que j'adore. 

“Current” Lecture en cours
Actuellement rien, je viens de terminer "Ombres Mouvantes" de Patricia Briggs

“Drink” La boisson qui accompagne tes lectures
Du thé ou de la Contrex (oui j'adore son goût).

E-book ou livres papier ?
Les deux ! A la maison ou en dehors je navigue d'un format à l'autre.

“Fictif” Un personnage fictif avec lequel tu serais sortie au lycée
Euh...Cassel peut-être de la série des Faucheurs. Certes il a un passif, mais il est débrouillard et très dévoué !

“Glad” Un roman auquel tu es contente d’avoir donné sa chance
ça pourrait concerner un paquet de romans desquels je n'attendais rien...mais je vais, comme Chani, mettre en avant "Côté Face" qui est issu de l'auto-édition et qui m'aura immédiatement charmé !

“Hidden” Un roman que tu considères comme un joyau caché
Etant donné que "caché" sous entend pas très connu je n'ai pas tellement d'idée là tout de suite...Disons "Musiques de la Frontière" de Léa Silhol. 

“Important” Un moment important dans ta vie de lectrice
La première fois que j'ai fait le Salon du Livre de Paris. J'étais pour cette première fois dans les stands, mais cela restera une expérience incomparable, que j'aimerai reproduire et qui m'a ouvert bien des horizons :)

“Juste” Le roman que tu viens juste de finir
"Ombres Mouvantes" de Patricia Briggs. Recueil de nouvelles qui m'aura bien plu !

“Kind” Le genre de roman que tu ne liras jamais
Pas évident étant donné que j'essaye de m'ouvrir à tous les genres...Les essais et biographies sont nettement minoritaires chez moi, de même que le M/M (qui ne m'attire pas) ou le dark erotica.

“Long” Le roman le plus long que tu aies jamais lu
Probablement "Autant en emporte le vent".

“Major” Le roman qui t’a causé le plus gros “book hangover” – tu ne pouvais plus rien lire après ça
"Ma vie pour la tienne" j'étais dans un tel état après...

Nombre de bibliothèques que tu possèdes
Une pour l'enfant, une pour le boulot et 9 pour moi (mais ces 9 là débordent).

“One” Un roman que tu as lu plusieurs fois
Beaucoup ! Aujourd'hui j'ai moins de facilité à relire plusieurs fois alors que j'ai tellement envie de découvrir de nouveaux titres, mais parfois j'arrive à caser une relecture (Le Cirque des Rêves, Percy Jackson, Harry Potter ou la Croisée des Mondes cette année). Mais je pourrais choisir le 4e tome de Harry Potter ou de L'Epée de Vérité. Lu une quinzaine de fois en une semaine parce que je n'avais que ces livres là à ce moment là ! (l'un à l'hopital en attendant mon nouvel arrivage, l'autre en Allemagne avec le Da Vinci Code).

“Préféré” Ton endroit préféré pour lire
Le Canapé avec un fond sonore (en attendant d'avoir mon fauteur de lecture rêvé). J'ai trop l'habitude du bruit ambiant, j'aime avoir du bruit (musique ou TV qu'importe). Ceci dit il m'arrive de chercher le calme parfois.

“Quote” Une citation d’un livre que tu as lu, qui t’inspire ou te fait ressentir des émotions
"Sur les mains et les genoux, et sur des milliers de kilomètres". J'ai des frissons à chaque fois. 

“Regret” Un regret de Lecteur
Ne pas réussir à tout lire, ne pas avoir lu suffisamment de classiques étant plus jeunes, ne plus pouvoir participer à tous les événements sur Paris...

“Serie” Une série que tu as commencée mais jamais finie (et dont tous les livres sont sortis)
"Le Clan des Nocturnes" ou encore "Risa Jones". 

Trois livres préférés de tous les temps
Seulement 3 ? Je n'y arriverai pas !Written in Red, Musique de la Frontière et euh...L'appel du Lac

“Unapologetic” Quelque chose dont tu n’éprouves absolument aucun remords d’être fan(girl)
Kate Daniels ! Meg Corbyn ! Nalini Singh !

“Very” Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience
Le prochain Kate !!!!

“Worst” Ta pire habitude livresque
D'aller voir la fin de l'histoire quand je m'inquiète pour un personnage !

“X” Commence à compter en haut à gauche de ton étagère, quel est le 27e livre ?
Ok mais laquelle ? Eyes Like Stars de celle derrière moi (et c'est la rangée du fond de la première étagère, sigh)

“Your” Ton dernier livre acheté
"Chercher Midi à Quatorze heure" le dernier Stéphanie Plum traduit. 

“ZzZ”. Le dernier livre qui t’a tenu éveillé bien trop tard la nuit
N'importe quel livre que je peux lire lorsque mon mari est de garde. Là c'était "Ombres Mouvantes".

samedi 27 août 2016

La Passe-Miroir T.1 : Les Fiancés de l'Hiver - Christelle Dabos


Quatrième de Couverture :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Ce livre a eu un raz-de-marée d'avis positif, j'étais donc curieuse de le lire - sans avoir la moindre idée de son contenu. Je dois dire que cette manière d'aborder l'ouvrage a certes eu l'avantage de me plonger dans un monde onirique, mais m'a un peu perdue sur l'intrigue de fond.

La monde a été divisé, et des familles vivent éloignées les unes des autres sur leurs terres respectives. On vit, né, se marie et complote au coeur de ses terres, mais exceptionnellement, il arrive que des mariages entre Arches aient lieux.
Ophélie est une jeune fille tout ce qu'il y a de plus banale : pas particulièrement séduisante, très maladroite, n'ayant aucun sens de la mode ou des convenances, elle ne vit que pour son musée. Son don, lire le passé des objets, l'aide beaucoup dans son travail, mais ne l'aide pas vraiment à se sociabiliser. Pourtant, elle a un jour la surprise d'apprendre qu'elle a été "vendue" à une autre Arche.
Lorsqu'elle rencontre enfin son fiancé, Thorn, Ophélie panique : un homme froid, dédaigneux et qui ne semble pas vouloir accorder un regard à la fiancée qu'il est venu chercher.

Mais alors qu'Ophélie abandonne tout ce qu'elle connait, elle se retrouve à nouveau isolée : on lui fait comprendre que l'Arche de son fiancé est un lieu de perpétuelles intrigues et trahison. D'aucun serait ravi de la tuer, la mutiler ou plus simplement lui voler sa virginité (mais attention, pas la violer, Monsieur a ses principes). Pour son bien, elle est tenue à l'écart du monde, chez la tante de son fiancé. Mais rapidement, celle-ci révèle son vrai visage : une femme orgueilleuse, nombriliste et qui semble tirer plaisir des tortures qu'elle inflige à Ophélie.
Mais rapidement, les choses vont évoluer et Ophélie va se retrouver mêler à la Cour et à ses intrigues. Elle découvrira alors qu'elle n'est qu'un jouet et qu'un complot qui la dépasse se joue autour d'elle.

L'univers décrit par l'auteur est bluffant. Les descriptions réussissent à nous plonger dans ce monde sans efforts. J'ai pensé d'ailleurs un peu à Miazaki dans les descriptions des univers dans lesquels évolue la jeune Ophélie. Plusieurs mondes se mêlent dans une même ville et il est étourdissant de les parcourir sur les traces de la jeune fille. L'immersion est totale et on se laisse totalement porté par le charme.

Les personnages en revanche, sont un peu plus décevants. Ils sont variés - tant dans leurs pouvoirs que dans leurs caractères ou leurs positions - et relativement complexes, pourtant je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déçue. Ils sont tous égoïstes, cyniques, méchants, calculateurs et sans aucun égard pour les autres. La pauvre Ophélie elle-même n'est pas la mieux placée : de part son caractère de petite souris discrète, elle est totalement effacée, quasiment incapable de faire quoi que ce soit - ou de le pouvoir d'ailleurs. Elle est constamment en retrait et jouet des événements ou de ses hôtes. Il faudra attendre la fin de ce premier tome pour la voir se secouer un peu.
Les autres sont tous abominables : son fiancé, égoïste et dédaigneux ne fait rien pour l'aider. Au final cela le desservira, mais on attendait un peu plus de lui qui "choisit" la jeune Anima. Pourtant, il y a un sursaut au milieu du roman, on le croit humain - ce qui ne rend la désillusion que plus cruelle. La tante de son fiancé est pire encore : elle torture la jeune femme et ses serviteurs sans que personne ne trouve rien à redire. Au final, le seul allié d'Ophélie est sa marraine. Pour le pire et pour le meilleur, elles devront apprendre à s'apprécier et à se serrer les coudes.

Au final c'est un très bon roman que Les Fiancés de l'Hiver, le charme vénéneux des personnages et des lieux contrebalance le caractère atroce de la plupart des protagonistes. Je ne dirai pas que c'est un coup de cœur, mais une très belle découverte c'est sûr !

Infos :
Autres Avis :
Autres Couvertures :

vendredi 26 août 2016

Héros de l'Olympe T.2 : Le Fils de Neptune - Rick Riordan


Quatrième de Couverture :
La déesse Gaïa s'apprête à lever l'armée des Géants, rappelés du Styx, pour faire régner le chaos sur le monde. Face à une telle menace, tous les demi-dieux doivent s'unir Au Camp Jupiter, deux jeunes Romains sont désignés pour cette quête désespérée : Hazel Levesque, fille de Pluton, et Frank Zhang, un descendant des Argonautes. Mais la prophétie ancienne parle d'un trio. Et c'est un demi-dieu grec, au nom bien connu, qui doit leur prêter main-forte. Un héros qu'on croyait disparu, un héros appelé Percy Jackson.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Le revoilà ! Dans le premier tome, j'étais un peu déçue de ne pas voir Percy, le voici à nouveau sur le devant de la scène !!
Comme on pouvait s'y attendre en lisant le tome 1, ce tome-ci joue les miroirs romains. Si Jason a été envoyé chez les Grecs, Percy découvre que les dieux ont aussi eu un visage romain et ont eu des enfants sous cette identité.

Mais comme bien souvent, une quête va empêcher Percy de "tranquillement" découvrir la vie au Camp Jupiter.
Aidé d'un drôle de duo, Hazel et Frank, Percy doit se lancer dans une mission (suicide) pour tenter de mettre des bâtons dans les roues de la déesse Mère.

Hazel et Frank auraient pu être intéressants mais au final je n'ai pas vraiment eu d'atomes crochus avec eux. Pourtant, Hazel en particulier, avec un fort potentiel. Mais ils sont un peu trop "potiches" malgré leurs éclairs de génie. Percy porte seul le poids de la quête par sa capacité à diriger et à prendre des décisions. Même quand Frank prend une décision, on a l'impression qu'il s'excuse !

J'ai particulièrement aimé découvrir le Camp Jupiter et Reina. En effet, il est amusant d'en savoir plus sur la deuxième identité des dieux et de découvrir l'influence de Rome sur leurs caractères. Le fait que le fonctionnement du Camp soit radicalement de ce à quoi Percy est habitué est plaisant aussi. On retrouve l'entrainement classique, mais on découvre aussi la possibilité d'une vie, une vie après les quêtes.

Mais malgré tout, j'ai hâte d'en arriver au moment de la rencontre entre les deux mondes :) Si pour le moment Héra l'a joué prudente en échangeant seulement deux héros, la rencontre des deux mondes promet d'être explosive :)

Infos :
Autres Tomes :
  1. Le Héros Perdu
  2. Le Fils de Neptune
Autres Avis :

Autres Couvertures :

Challenge(s) :

Peri Reed T.1 : Drafter - Kim Harrison


Quatrième de Couverture :
Trahie par l'homme qu'elle aime et l’organisation gouvernementale ultrasecrète qui l’a entraînée, Peri Reed est en fuite. Dotée du pouvoir rare et inestimable d’altérer le temps, ses capacités ont cependant un revers : à chaque utilisation, elle oublie à la fois l’histoire qu’elle a modifiée et sa réécriture. Les trois dernières années de sa vie effacées, elle n’a d’autre choix que de s’allier à un mystérieux renégat dans une cavale meurtrière qui lui révélera la délicate vérité que cache sa dernière mission. Traquée, armée de sa seule intuition, incapable de savoir à qui elle peut faire confiance, Peri doit se méfier de tous – y compris d’elle-même.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Kim Harrison est l'auteur de la série Rachel Morgan qui a été arrêtée au tome 5 en France (contre 13 en anglais, série terminée).
Cette fois-ci elle s'aventure dans un univers mêlant fantastique et SF. Dans un monde futuriste, une organisation gouvernementale emploi des gens avec un talent particulier : des ancres et des Drafters. Les Drafters peuvent remonter le temps de quelques secondes et de modifier les événements qui viennent de se produire. Les ancres ont conscience de ces "retro-chrononages" et des deux réalités. Une chance car les Drafters oublient tout après un retro-chronage : la réalité qu'ils ont effacée comme celle qu'ils ont réécrite. Il faut alors compter sur leur ancre pour leur restituer la mémoire.

Peri Reed est une Drafter. Accro à l'adrénaline, elle fait équipe avec Jack, son ancre et amant. La vie semble idéale jusqu'au jour où une mission tourne mal. Elle découvre une liste d'agents corrompus mais, contrainte de retro-chroner pour sauver sa vie, elle va tout oublier. Pourtant, des gens se lancent à sa poursuite.
Peri ne pourra compter que sur son instinct et sa paranoïa naturelle pour réussir à démêler le vrai du faux.

Rapidement, elle se retrouve en cavale, trahit par tout ceux en qui elle croyait. La mémoire pleine de trous, elle ne sait plus à qui se fier, pourquoi on la poursuit ou comment s'est sortir.
Elle sera tiraillé entre son ancienne organisation qui joue la carte de l'inquiétude et joue sur ses pertes de mémoires et un homme rencontré totalement par hasard qui, malgré un comportement légèrement hostile, lui promet de l'aider.

Ce roman est plein de rebondissements et de trahisons. Le lecteur a l'avantage sur Peri de ne pas perdre la mémoire quand la jeune femme modifie le temps, mais cela ne nous aide pas toujours à démêler le vrai du faux.
On a l'impression que tous les personnages jouent un double-jeu et on est rapidement perdu, comme Peri. A qui faire confiance en réalité ? Quelle est la vérité derrière les mensonges ? Comment Peri peut-elle s'en sortir ?

C'est un roman complexe et assez particulier. Il ne se livre pas comme ça et il faut que le lecteur s'accroche pour réussir à tout suivre. Un défi intéressant à relever. Pourtant, il manquait un petit quelque chose pour en faire un vraie réussite.
C'est un premier tome intéressant, mais pas tout à fait assez convainquant pour être un coup de coeur.
Cela ne m'arrêtera pas pour lire la suite, car j'ai eu la même impression en lisant le premier Rachel Morgan qui s'est avéré être une très bonne série :)

Edit : un petit mot toutefois sur la forme même. Il y a pas mal de confusion de genre en particulier dans les dialogues et vers la fin du texte cela s'accentue. Le lecteur corrigera aisément les fautes et comprendra qui parle, mais c'est un peu dommage. Il y a également un bloc de texte qui m'a laissé perplexe : il apparaît deux fois de suite, mais avec de légères variations. Volonté de l'auteur de doubler un paragraphe pour accentuer l'impression de retro-chronage ? ou erreur du traducteur qui a fait une erreur de copier-coller ?


Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :

Challenge(s) :

jeudi 25 août 2016

Héros de l'Olympe T.1 : Le Héros Perdu - Rick Riordan


Quatrième de Couverture :
Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d'Athéna et Leo, fils d'Héphaïstos
Ils ont été choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d'une terrible malédiction
Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
J'ai adoré la série des Percy Jackson mais je n'avais pas encore franchi le pas de lire l'autre série de l'auteur, Les Héros de l'Olympe.
Cette seconde série de 5 tomes prend place à la suite de la série Percy Jackson et si dans le premier tome, l'auteur nous présente trois nouveaux héros, qu'on se rassure : nos avis vont revenir par la suite.

Dans ce premier tome, l'auteur va s'intéresser à un nouveau trio : deux garçons et une fille. Sauf que cette fois-ci tous sont des demi-dieux. Jason est amnésique mais est sans nul doute fils de Zeus, Piper se révélera fille d'Aphrodite et Leo le fils d'Héphaïstos.
Ces deux dernier personnages en particulier, vont prouver qu'il ne faut pas se fier aux apparences, aux rumeurs ou aux parents. Ce sont des héros à part entière et ils prouveront à tous qu'il faut compter sur eux. Piper en particulier révélera une grande richesse.

J'ai d'abord été désarçonnée de constater que l'on ne voyait plus Percy - c'est qu'on s'y est attaché à ce garçon. Mais notre nouveau trio est très intéressant à suivre.
De plus, l'auteur met en place tout un nouveau pan de l'univers mythologique. Il réussit avec brio à intégrer des éléments étrangers, tout en gardant la cohésion de tout ce qui avait été évoqué précédemment (la grande prophétie entre autre).

Un tome d'introduction donc, dans la veine de la série Percy Jackson avec une écriture dans la lignée des derniers tomes et avec des héros plus adolescents qu'enfants. Bref, un bon premier tome qui donne envie d'en savoir plus. 

Infos :
Autres Tomes :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...