mercredi 24 mai 2017

The Young World T.2 : The New Order - Chris Weitz



Quatrième de Couverture :
Un virus a décimé la population des États-Unis, à l'exception des adolescents. Ces derniers pensaient être les seuls survivants... mais ils se trompaient. Donna et Jefferson se sont séparés. Jefferson retourne à New York, où il va tenter de trouver l'antidote du virus au sein de la tribu des Washington Square. Donna, quant à elle, se rend en Angleterre, où elle est confrontée à un tout autre monde. Parviendront-ils à se réunir de nouveau pour empêcher ce qui s'annonce comme un désastre plus grand encore que le virus qui a anéanti le continent ?
Note :
♣♣♣
Avis :
J'ai bien aimé. On se laisse facilement entraîner dans le monde créé par l'auteur. J'ai aimé aussi les différents POV, qui se multiplient sur la fin. En effet, cela apporte vraiment quelque chose tant la situation est délicate.
Brainbox en particulier. Il serait impossible d'en faire un narrateur principal - la faute au style choisi - mais il apporte un éclairage unique (il n'y a aucune ponctuation dans son texte et il saute d'une idée à l'autre).

Une fois de plus l'auteur a bourré son roman de référence cinématographique diverses, peut être même un peu trop. Mais c'est son milieu, je comprends la tentation.
Il s'offre même une critique du mode de vie américain. Des idées déjà lues ici ou là, mais c'est ironique et curieusement adapté au monde apocalyptique dans lequel vivent ces ados.

Pour le point central du roman, je trouve en revanche que l'auteur tourne beaucoup trop autour du pot. Il veut maintenir le suspens, ce que je comprend, mais c'était L'élément du roman, dommage de ne pas l'avoir mis en avant. Jusqu'au dernières pages on ne le sait pas vraiment. Les indices sont là, disséminés dans tous le roman, mais bon.

Au final c'est un bon second tome et je suis curieuse de connaître la conclusion de toute cette affaire.
Un roman qui sera surement porté à l'écran, mais qui est écrit un peu pour ça aussi - moins toutefois que le premier tome. Je me suis à nouveau posé la question du "comment" car les différentes voix-off ne passeront pas à l'écran.
Stay stuned !

Infos :
  • The New Order
  • The Young World #2
  • Chris Weitz
  • Le Livre de Poche (avril 2017)
  • 408 pages
  • 6.90 € (poche)
  • Fiche
  • Commander sur Amazon
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

mardi 16 mai 2017

Les Frères Maddox T.3 : Beautiful Sacrifice - Jame McGuire



Quatrième de Couverture :
Falyn Fairchild n’a besoin de personne. La preuve : pour préserver son indépendance, la fille du futur gouverneur du Colorado a préféré quitter la maison familiale, abandonner ses études et travailler comme serveuse au Bucksaw Café. Le jour où Taylor Maddox pousse la porte de l’établissement, Falyn sait très bien à qui elle a affaire. Il a beau être magnifique et célibataire, hors de question d’être son énième conquête !

Pour Taylor, une fille désintéressée représente le défi ultime. Et contre toute attente, il se trouve que Falyn excelle au bras de fer…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Ce n'est pas que je n'ai pas aimé... c'est plutôt que je n'ai pas apprécié !

L'histoire est très classique en New Adult. Deux personnalités qui se rencontrent, qui au premier abord ne sont pas fait pour rester ensemble, mais qui finissent par entamer une relation qui sera houleuse en raison du (ou des) passé douloureux de l'un ou l'autre (ou les deux) protagonistes.
Il n'y a aucune surprise en soi ! On sait que la résolution sera rose bonbon avec des cœurs, des paillettes et des licornes.

L'auteur a fait créé la surprise avec son premier roman New Adult en France, mais là ça a juste fait pshhiiittt.
Falyn est passé par des épreuves douloureuses mais a décidé de relever la tête et d'avancer. Je pense qu'elle aurait mérité un peu plus d'approfondissement. Elle méritait d'avoir plus de développement pour avancer sur son passé douloureux. L'expliquer au lecteur, qu'on comprenne mieux sa décision, ce qui l'a poussé à la prendre. Mais également ses décisions du moment.
Lui est juste un héros typique plutôt transparent. Aucune étincelle, rien qui le démarque d'une quelconque manière. Il s'obstine et frôle le harcèlement (une fois de plus excusé parce que bon, il est canon), mais sans plus.

Si Falyn peut nous tirer des larmes quand on apprend à la connaître, Taylor c'est une autre histoire. J'ai eu envie de le gifler. L'auteur en a trop fait. Pas dans l'acte en lui-même qui, outre être un ressort classique en romance, est une réalité, mais dans la réaction des différents personnages.
Ça s'arrange trop bien trop vite. Falyn lui pardonne en un claquement de doigt. Qu'elle s'inquiète certes, qu'elle lui donne une chance, d'accord. Mais faire table rase de son erreur ? non pas d'accord.
Et puis je répète, la fin est trop tirée par les cheveux, trop rose bonbon, on n'y croit pas une seconde.

Il y a un passage qui va réunir les frères Maddox et qui... n'apporte rien du tout ! Il va mélanger les histoires des différents frères, mais au lieu de me donner envie de les découvrir, j'ai plutôt très envie d'ignorer ces histoires là !

Bref, c'était peut être ma dernière fois avec cet auteur.
J'ai d'autres titres d'elle, mais ils vont passer en bas de la pile.

Infos :
Autres Tomes :
  1. Beautiful Oblivion
  2. Beautiful Redemption
  3. Beautiful Sacrifice
  4. Beautiful Burn
  5. Beautiful Funeral
Autres Couvertures :

Hades Hangmen T.1 : Hors-la-loi - Tillie Cole



Quatrième de Couverture :
Qui eût cru que l’interdit pouvait être si délicieux ?
Élevé dans un monde dominé par les Harley, les drogues et le sexe, River Styx Nash est à la tête des Hades Hangmen. Alors qu’il souffre d’un terrible défaut d’élocution, il apprend vite à répondre à ceux qui s’opposent à lui : ses poings puissants, sa mâchoire d’acier et son adresse lui ont attiré une solide réputation d’homme dangereux. Un seul principe dicte ses actes : ne jamais s’attacher à qui que ce soit. Jusqu’au jour où il retrouve Salomé, rencontrée des années auparavant dans des conditions mystérieuses, blessée derrière les poubelles du QG. La jeune femme a fui la communauté sectaire dans laquelle elle a grandi et se retrouve démunie face à une vie qui lui est inconnue. Styx lui offre alors ses bras protecteurs mais il a bien conscience qu’elle n’a pas sa place dans son univers...
Une rencontre fortuite, deux destins qui n’auraient jamais dû se croiser...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Un avis difficile à écrire pour moi en raison de la période durant laquelle j'ai lu cette histoire.

Il se trouve que c'est une romance érotique mais plutôt trash. Sur Goodreads, c'est même qualifié de dark romance. En effet, le milieux choisi par l'auteur est un milieu très violent. Le gang de motards trempe dans le trafic d'armes et ont un comportement à l'avenant. Ils sont plutôt crus et leur comportement correspond à toutes les idées reçues que l'on a à ce sujet. Bar où l'alcool coulent à volonté, nana "chaudes" prêtes à se faire humilier en public et prêtes à tout pour se faire sauter par un (ou plusieurs) motards.

Styx est le chef de ce gang. Il est dur, violent, impitoyable et n'hésite pas à faire le sale boulot. Il begaye terriblement, mais seul son père et son meilleur ami - aujourd'hui son second - sont au courant, pour tous les autres il est muet.
Salomé de son côté a été élevée par une secte où elle a vécu... des choses absolument horribles. Je n'entre pas dans les détails, entre autre parce que cela me révulse simplement de m'en rappeler. 
Ils vont se croiser, se retrouver et Styx va alors tout faire pour la "sauver". Il se refuse à la laisser partir. Il est attiré par elle et a décidé qu'elle lui appartiendrait.
Romance ultra-classique en soi, sans surprise.

On sait qu'ils vont finir ensemble, ce n'est qu'une question de temps. Autour de leur romance, on a la secte et les trafics du gang. C'est très classique - même si la secte continue à me rendre malade.
Au final, outre l'ambiance et le genre, c'est plutôt le comportement de Mae qui est bizarre.

Elle est sensé avoir vécu toute sa vie à l'écart du monde, elle ne connait rien en dehors de quelques passages choisis de la Bible. Pourtant elle donne l'impression de s'adapter extrêmement vite au monde dans lequel elle est projeté. Un monde de "péchés" à ses yeux, vu le comportement des "putes à motards".
L'auteur fait des bonds dans le temps - dans le but de ne pas trop étirer son histoire et de lasser son lectorat - mais en contre-partie cela pose des lacunes dans l'évolution de Mae. Cela va trop vite, elle accepte trop facilement. Ou c'est parce que c'est une toile vierge.
Bref, sur ce point c'est bizarre.

Je ne suis pas sure de lire la suite, parce que ce qu'elle a vécu, la façon dont elle a été élevé, me rend vraiment malade.
Il faut avoir le cœur accroché car même si l'auteur ne s'attarde pas vraiment sur les sévices, on comprends ce qui est sous-entendu et c'est affreux.
Je ne veux pas replonger dans une telle noirceur, mais ça me donne plutôt envie de m'investir dans une association qui vient en aide à ce genre de victimes.

Infos :
Autres Tomes :
  1. Hors-la-loi
Autres Couvertures :

lundi 15 mai 2017

[C'est Lundi] - Semaine 19 & 20

Source : Truebloodaddict
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a pris la relève, le récap des liens se fait maintenant chez elle.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Lu la les deux dernières semaines dernière 


Je n'arrive pas à lire...

2. Lecture en cours : 

3. J'aimerai lire cette semaine...

Donc pour ce mois-ci j'ai cette liste entrecoupée des SPs.

J'en suis à un point...

Et votre semaine ?

dimanche 14 mai 2017

Bertrand et Lola T.1 : Bertrand et Lola - Angélique Barbérat



Quatrième de Couverture :
L'histoire de Bertrand et Lola, c'est l'histoire des choix qu'on effectue pour de bonnes raisons, et qui nous enferment à jamais.
Ainsi, Bertrand et Lola pensaient tout contrôler. Mais l'amour ne se laisse pas faire ! 

Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ?

Durant quelques heures d'un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s'aimer et tout oublier. Lui, qu'il est photographe, épris de liberté. Elle, qu'elle est hôtesse de l'air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives.

Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l'absence, le manque, l'attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Bertrand et Lola est un roman que j'aurai bien du mal à qualifier. Histoire de vie, romance, drame, difficile de trancher.
Je l'ai choisi, parce que j'avais beaucoup aimé le premier roman de l'auteur - j'avais pu la rencontrer et j'avais vraiment aimé notre rencontre. J'avais retrouve en cette femme la sensibilité de sa plume.
J'étais vraiment curieuse de lire autre chose d'elle.

Il est difficile de dire que l'on a aimé son histoire. Car Bertrand et Lola s'aiment... mais Lola est sur le point de se marier à un homme qui l'aime et qu'elle aime.
Situations de vie, deux personnes qui n'auraient peut être pas du se croiser.

Lui est photographe, habitué à courir le monde et à ne jamais se poser. Il n'ouvre pas son courrier, vit chez ses parents même s'il laisse des affaires chez sa maîtresse. Il n'a aucun réelle obligation et n'en veut pas. Il suit le vent.
Elle est hôtesse de l'air. Jeune femme en apparence parfaite qui cache une certaine fragilité en même temps qu'une grande force. Elle va épouser Frank, un homme formidable qu'elle aime sincèrement.
Ils se rencontrent par le truchement d'une poignée à réparer, et s'aiment immédiatement. Les mots ne sont pas posés tout de suite sur leur relation. Ils succombent l'un à l'autre presque sans se dévoiler ni se leurrer. Pourtant, ils n'arrivent pas s'oublier. Mais la vie continue et ils ne se revoient pas. Jusqu'à ce que.
Puis les drames de la vie s'en mêlent et le mensonge perdure.

Cette histoire est poignante, bouleversante. On n'arrive pas à condamner Lola, car on sait qu'elle aime sincèrement Frank et que ce n'est pas un choix délibéré de sa part. Bertrand est arrivé dans sa vie par surprise et s'y est fait une place qu'aucun des deux n'avait prévu.
Mais la vie fait que Lola construit sa vie maritale et que Bertrand voyage. Difficile de se retrouver et de s'avouer, de prendre des décisions.

On peut condamner leur comportement, leurs décisions et leurs silences. Pourtant je n'ai pas pu. Moi qui aime pourtant la fidélité et n'apprécie pas l'infidélité des romans, je n'ai pas pu.
La vie avec Frank, l'amour de Bertrand, tout est tellement naturel qu'on ne pouvait qu'y succomber, comme la jeune femme.
Je ne veux pas accepter cet adultère, mais si jamais cette situation arrivait à un proche, je ne pourrai pas le condamner pour autant. C'était beau et Lola va tout de même tenter de "faire bien".

L'écriture est sublime et porte magnifiquement cette histoire très poignante. L'auteur a un talent indéniable et j'aime la lire même si je ne peux pas dire que ce soit des sujets faciles.


Infos :
Autres Tomes :
  1. Bertrand et Lola
  2. Lola et l'apprentissage du bonheur
Autres Couvertures :

vendredi 12 mai 2017

Tuto n°1 : Embrasser comme une déesse - Brianna R. Shrum



Quatrième de Couverture :
Suite au remariage de son père avec une femme beaucoup plus jeune que lui, Renley n'a quasiment plus aucun contact avec sa mère, partie vivre à New York depuis quatre ans. La jeune fille est une tête en maths – bref, on ne peut pas dire que ce soit la plus cool des lycéennes – et entretient une relation platonique avec son voisin et meilleur ami, aux côtés duquel elle a grandi. Car même s'il est très amoureux, elle ne se voit pas du tout sortir avec lui.

Pour un voyage de classe... à New York justement... Renley a besoin de réunir un peu d'argent et décide de lancer une chaîne de tutos qu'elle monétise. L'argument ? Des réponses d'expert, vécues de première main, aux questions que se posent les ados. Jalouse de son indépendance, elle préfère garder sa véritable identité secrète. C'est le début d'une quête qui va la transformer et changer le regard que les autres portent sur elle. 
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Je n'ai pas aimé ce livre. Pas au début, c'est venu petit à petit, et c'est dommage, parce que ça partait bien.
On démarrait avec une couverture ultra chouette et une idée plutôt sympa. Mais rapidement j'ai décroché. Une héroïne tête à claque et un style qui n'aura pas réussi à conserver mon intérêt au delà de quelques chapitres.

Mais allons doucement. Déjà, l'héroïne est une matheuse donc ce n'est pas "sexy" ... vraiment ? Je suis une matheuse, donc je bondis forcément à ce genre de réflexion à l'emporte pièce (les maths, mon combat). En plus, elle est plutôt mignonne et sa meilleure amie est la preuve que le physique et les compétences sociales n'ont rien à voir avec le cerveau (même si on la voit trop peu pour que je puisse me baser uniquement là-dessus). En fait c'était une façon de dire qu'elle n'est pas une fille populaire... en gros, sans être une paria, elle ne brille pas au lycée par sa position sociale. Comme 90% des ados dans les romans américains quoi.

Côté entourage ce n'est pas rose mais ce n'est pas non plus dramatique. Son père a été infidèle et vit maintenant avec sa maîtresse (plus jeune). Pour "compenser" il n'impose aucune limite à la jeune fille, et la belle-mère est détesté mais absente, elle ne semble pas vraiment mérité une telle haine de la part de Renley. En revanche la mère, évoqué souvent, mais jamais de manière précise, a gravement fauté envers sa fille... sauf qu'on en saura pas plus et c'est dommage. Pas de vrai confrontation. Même si on restait sur le statu quo j'aurai aimé une mise à plat entre les deux.

Ensuite ses tutos.
Elle a besoin de 3000$ pour un voyage scolaire et va chercher de l'argent. Je peux comprendre que les parents ne puissent pas sortir une telle somme comme cela (d'ailleurs pas un mot pour les autres participants, serait-elle la seule en difficulté sur ce point ?). Mais en 7 mois, plutôt que de chercher un petit boulot, elle va miser sur des tutos internet.
Et là, ça commence à coincer.

Car nous sommes sur la Toile, et même si je ne suis pas une actrice de poids dans cet univers, je sais qu'on ne se fait pas de l'argent comme cela. Il y a trop de réponses disponibles sur internet, gratuitement et sous diverses formes, pour qu'un ado n'aille pas payer quelqu'un pour une réponse. Qu'elle mette en place une cagnotte "don" pourquoi pas, mais là ce n'est pas comme cela qu'on le présente.
Jusqu'à preuve du contraire, ça se déroule de nos jours. Et de nos jours, on n'ouvre pas une chaîne de video comme elle. Je veux dire, elle pose quelques flyers mais... comment peut-elle réunir autant d'argent aussi vite sans faire sa promotion ? C'est tiré par les cheveux.

Et enfin, sa personnalité. Une tête à claque. Elle va changer de personnalité, devenir différente au point que sa meilleure amie ne la reconnait plus (et ne la voit pas non plus), mais dès le début c'était déjà un sacré personnage.
Son comportement avec Drew ou son père en sont la preuve. Elle est odieuse et injuste. Elle veut l'attention de papa, mais s'il lui en donne elle est cruelle... disons que c'est la faute de la mère absente (qui a des torts c'est vrai).
Mais là elle va accéder à un cercle de gamins populaires, se mettre à boire et à découvrir le sexe de première main si j'ose dire.

Il y a une vérité, c'est que l'adolescence peut être une période difficile. On se cherche, on est confronté à nos envies, nos hormones, on se confronte à l'autorité (parentale ou administrative) etc. On fait des erreurs, parfois graves. Mais ce n'est pas pour autant qu'on peut pardonner comme cela. Elle va d'ailleurs l'apprendre à la fin.
Je suis peut être trop vieille, mais je n'ai vraiment pas aimé son comportement. Et il n'y a pas assez de recul sur cela pour que la lectrice que je suis raccroche à l'héroïne.
Au début ça allait, et puis quand elle a commencé à fantasmer sur Seth j'ai décroché. Possible que le triangle amoureux ait joué un rôle.

Infos :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...