mercredi 21 juin 2017

Dynasties T.1 : Entre les Flammes - Ilona Andrews



Quatrième de Couverture :
Nevada Baylor s'apprête à affronter le challenge le plus ardu de sa carrière de détective. Missionnée par la famille d'un certain Adam Pierce, elle doit le retrouver et le leur ramener vivant. Mais Nevada se fait kidnapper en chemin par Mad Rogan, un séduisant milliardaire qui possède de grands pouvoirs. Entre le désir de fuir et celui de s'abandonner à son ténébreux ravisseur, Nevada hésite. Pourtant, les événements ne vont guère lui laisser le choix...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Soyons honnête... j'adore cette histoire ! Je l'ai tellement lu et relu en VO, sous différents formats en plus. Mais ici je vais vous en parler, en terme de relecture en français. Et je vais tenté d'être la plus objective possible.

Tout d'abord, parlons de l'objet !
La couverture, je ne reviendrai pas dessus, de toute façon les auteurs l'ont très bien dit : les lecteurs ne sont jamais contents ! Et puis c'est du niveau des couvertures originales. Après, il faut faire attention à ne pas juger ce livre à sa couverture, ce n'est pas une romance quelconque ! C'est une histoire avec une intrigue solide.

Ensuite au dos, il est écrit que les auteurs sont des spécialistes de RP... ils ont écrit une série de quatre romans qui peux tomber sous cette appelation (The Edge, jamais traduite chez nous). Tous leurs autres travaux sont de l'urban-fantasy ou de la SF.


A l'intérieur, on trouve imprimé de la pub pour la nouvelle collection de romance de l'éditeur. Je suis désolée mais non. Ce n'est pas du tout le même genre et en plus je trouve que cela baisse la qualité globale du roman. J'ai l'impression de lire un roman de gare quelconque qu'on achète 5€ pour les vacances et qu'on laissera sur place ! Ce n'est pas réservé à ce roman puisque j'ai eu la même chose avec le dernier Chasseuse de Vampires. Ça me fait grincer des dents !


Et enfin, une grosse erreur d'impression !
Dans la version originale, il y a une sortie d'"A Propos" qui explique comment les gens en sont venus à avoir des pouvoirs. Dans la version originale (en haut sur la photo) on voit bien que ce passage est démarqué du reste, il y a même le "logo" en haut.
Sauf que dans la version française, ce texte est dans les remerciements ! Un saut de ligne et hop ! Donc comme la majorité des gens ne lisent pas ce passage là, ils ratent un morceau de l'histoire.
Grosse erreur donc !


Parlons à présent de l'histoire.
Ce n'est pas donc pas de la romance, même si la tension entre les deux personnages principaux est clairement perceptible ! Mais c'est plutôt un "truc" que le but du roman. Ici l'histoire tourne autour d'Adam Pierce et de ses projets.
Nevada est un "petit poisson" tandis que Rogan est un acteur majeur de la ville d'Houston (même s'il a pris la décision de ne pas se mêler des affaires des autres et de rester dans son coin). Ils vont devoir collaborer pour trouver le jeune pyromane et mettront au jour une conspiration d'autant plus effrayantes qu'on ne connait ni leurs intentions ni leurs ramifications au cœur des Maisons.

On aime : la mythologie originale, bien pensée et décrite. Les personnages bien campés que l'on prend plaisir à suivre, qu'ils soient sur le devant de la scène comme Nevada ou en arrière-plan comme la réceptionniste de MII ou grand-mère Frida.
On pourrait ne pas aimer : les descriptions de petits moments du quotidien. Cela fait des pauses dans le récit, mais certains lecteurs pourraient trouver cela ennuyeux. On pourrait aussi reprocher aux auteurs d'avoir garder le même schéma que pour Kate Daniels : une héroïne forte et indépendante qui se retrouve à travailler avec un "mâle alpha" bien décidé à la séduire, etc. Les rapprochements entre Rogan et Curran ou entre Nevada et Kate sont multiples et évidents.

Pourtant, j'adore cette histoire. Elle est prenante, passionnante, originale et je vous la recommande vraiment vraiment vraiment !
Une vraie bonne histoire d'urban-fantasy à ne pas rater. Ne vous arrêter pas à la maison d'édition, aux auteurs ou à la couverture : écoutez-moi, c'est une histoire FANTASTIQUE !





Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :

mardi 20 juin 2017

Cold Fury T.1 : Alex - Sawyer Bennett



Quatrième de Couverture :
Saura-t-elle voir au-delà des apparences ?
Sutton Price, assistante sociale, a l’habitude de gérer les personnalités difficiles. Mais elle ne s’attendait pas à collaborer avec Alexander Crossman, star du hockey, insolent à souhait, qui veut redorer son image en participant à un programme de sensibilisation antidrogue. Même s’il inspire à Sutton les fantasmes les plus débridés, elle n’est pas du genre à confondre vie privée et vie professionnelle... et encore moins pour un bourreau des cœurs. Mais plus la jeune femme apprend à le connaître, et plus l’image du bad boy s’efface, laissant apparaître un homme qu’elle brûle d’approcher.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Voici  une "romance sportive". Rien de bien originale dans cette histoire, et pourtant !

J'ai découpé mentalement ce roman en deux. Un "AVANT" plaisant et assez différent puis un "APRES" bien plus conventionnel et prévisible.

Dans la première partie, on va suivre un sportif imbuvable et qui vit bien avec son caractère. Il sait ce qu'il est, pourquoi il en est là et l'assume parfaitement. J'ai apprécié ce côté "sale con" car justement, c'est parfaitement assumé. De plus, sa relation avec le hockey avait quelque chose de différent. Je ne sais pas s'il est possible d'arriver à un tel niveau avec son parcours, mais tout de même. J'ai trouvé ça original et vraiment plaisant. De plus, contrairement aux autres romances sportives de ce type, les huiles ne décident pas de lui adjoindre une conseillère en communication mais plutôt de le coller de force dans un programme anti-drogue destiné aux jeunes. Il n'est pas drogué, mais les chefs veulent capitaliser sur sa notoriété de sportif d'une grande équipe. C'est Sutton qui est en charge de ce projet et bon, pas la peine de vous faire un dessins ?

La deuxième partie commence dès le moment où les deux cessent de se tourner autour et entament une relation. A partir de là c'est bien plus classique et la romance est prévisible. Pas désagréable et sans trop de pathos, mais bien plus commune.


Au final c'est une romance classique mais vraiment plaisante à lire. Les personnages occupent certes tout le roman, pas de place pour une trame de fond ou d'autres personnages que l'on pourrait étoffer - sauf un qui aura surement son propre tome prochainement.

Une romance détente, pas prise de tête. Vite lu, vite appréciée et surement vite oubliée.

J'ai aimé le personnage d'Alex, mais je ne suis pas sure de vouloir continuer la série. Ce sera un autre personnage ou un Alex moins... âpre. Mais ça se lit comme un one-shot que je vous recommande volontiers !

Infos :
Autres Avis :
Autres Couvertures :

lundi 19 juin 2017

[C'est Lundi] - Semaine 25

Source : Truebloodaddict
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a pris la relève, le récap des liens se fait maintenant chez elle.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Lu la semaine dernière 


2. Lecture en cours : 
numérique & audio
3. J'aimerai lire cette semaine...



Et votre semaine ?

samedi 17 juin 2017

Marked Men T.6 : Asa - Jay Crownover



Quatrième de Couverture :
Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa sœur, Ayden, et son groupe d'amis, Asa Cross se bat entre l'homme que tout le monde pense qu'il est et celui qu'il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd'hui il ne veut plus blesser ceux qui l'entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles.

Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s'étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s'en sortir seule. Sauf qu'elle ne peut s'empêcher de penser au barman super sexy qu'elle a arrêté.

Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l'attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n'a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Voici le dernier tome de la série des Marked Men. Pas le dernier dans l'univers de Denver choisi par l'auteur puisqu'elle a écrit une autre série sur des personnages secondaires, mais en tout cas le dernier des principaux personnages.
Ici nous nous intéressons donc à Asa, frère de l'héroïne du tome 2.

Asa est un ancien repris de justice disons. Il a décidé de se ranger et de ne plus être une source d'inquiétude quelconque pour sa soeur. On lui a donné sa chance et il compte bien la saisir, même s'il est conscient de ses faiblesse. Il peut à tout moment replonger et doit lutter en permence.
Alors quand la créature de rêve qu'est Royal semble tout faire pour se glisser dans son lit, le démon de la tentation n'est pas loin.

Royal est une flic, mais surtout elle a un physique de mannequin. Tous les hommes veulent coucher avec elle et les femmes la détestent. Il a fallu qu'elle rencontre Nash pour s'ouvrir aux autres et, peut-être, changer de vie.

Certains lecteurs ont reproché au roman d'être plus doux que les précédents. En effet, Asa a changé de vie. Il s'est rangé avant de rencontrer la "fille de ses rêves" et donc le roman est à cette image : plus calme et plus posé, réfléchi. Mais ce n'est pas du tout gênant, au contraire. L'auteur prend son temps et nous offre un roman agréable, plus "mûr" que les premiers car tous les personnages ont grandis depuis le tome 1.

En revanche, j'ai un petit bémol sur ce qui est sous-entendu. Plusieurs fois il est répété que Royal ne peut pas avoir de copine parce qu'elle est trop mignonne et que les mecs ne veulent que coucher avec elle... Même les Marked Men disent qu'on ne peut "qu'avoir envie de la mettre dans son lit" alors qu'eux-même ne le veulent pas !
Je trouve ça un peu dommage. J'aurai aimé que l'auteur accentue plus le fait que, oui être "trop" beau/belle est gênant au quotidien, mais que pour autant, il reste des gens bien qui ne s'arrête pas au physique... Là je l'ai trouvé un peu légère sur ce point.

Mais bon, j'ai trouvé que dans l'ensemble c'était une super clôture de série. Je ne suis pas sure de lire sa série dérivée car j'ai eu plaisir à suivre ce petit monde et maintenant nos chemins se séparent.



Infos :
Autres Tomes :
Autres Couvertures :

Challenge(s) :

jeudi 15 juin 2017

[Tag] - Le Bac PkJ


Un Tag PkJ trouvé chez Chani et particulièrement d'actualité !!


Français : citer un livre d'un auteur français dont vous avez apprécié la plume.
Ne me jugez pas ^^

Mathématiques : citer un livre dont la couverture évoque les maths :
J'ai pas trouvé mieux !

Anglais : citer un livre dont le titre est en anglais (mais le contenu en français) :


Histoire : citer un livre dont l'intrigue se déroule dans un passé lointain.
C'est de l'imaginaire mais on s'en fiche

Géographie : citer un livre dont l'histoire se déroule dans un endroit que vous savez placer sur une carte.
Que voulez-vous, je suis une quiche en géo !

Philosophie : citer un livre qui vous a fait réfléchir.


Physique/chimie : citer un livre avec un personnage geek.
Bern et Leon sont des geek à mes yeux.

Economie : citer un livre dans lequel le héros exerce une activité professionnelle.
Parce que je viens d'écrire sa chronique et que j'aime le boulot de Sutton.

Sciences : citer un livre où les lettres SCIEN sont présentes dans le titre

LV2 : citer un livre écrit ni en Français, ni en Anglais.
D'accord avec Chani, un livre vraiment flippant. Mais j'ai adoré, et j'ai bien aimé le film aussi.

Sport : citer un livre dans lequel le héros fait de la course à pied/du running.
Même que j'ai adoré cette histoire !


Prêts à passer le Bac à votre tour ?

mercredi 14 juin 2017

Le Sang des Dieux et des Rois T.2 : Empire of Dust - Eleanor Herman


Quatrième de Couverture :
Magie sanguinaire, amours interdites et soif de vengeance : ni les dieux ni les rois ne sont à l’abri de la folie des hommes. Sorti victorieux de sa première bataille, le prince Alexandre se fait violence pour devenir le chef dont son royaume a besoin. Héphestion, temporairement écarté du pouvoir et envoyé en Égypte avec Katerina, doit la protéger d’une terrible prophétie. Déterminé à faire une croix sur son premier amour, Jacob le guerrier s’est promis d’éradiquer la Magie de Sang et cherche l’aide de Cyané, qui croupit dans les geôles royales. La princesse persane Zofia, enfin, qui poursuit sa quête des Dévoreurs d’Âmes, devra d’abord démêler les noirs secrets de son séduisant mais funeste ravisseur…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
J’avais beaucoup aimé le premier tome. L’époque déjà, mais également le côté « épique ». J’avais reproché le côté introductif du premier tome et… malheureusement je n’ai pas eu l’impression que l’auteur réussissait à faire de ce second tome une histoire plus aboutie, plus rythmée.

La multitude de personnages et le « peu » de pages font que chacun est survolé et manque d’approfondissement. On est frustré par ce manque de temps avec eux mais aussi par le fait qu’on a l’impression qu’eux même n’évoluent pas. Alexandre par exemple, doit toujours se battre pour se faire respecter et il va falloir attendre un roman entier pour qu’il commence à réellement être reconnu pour ce qu’il est. Zofia également ne sert pas encore à grand-chose, même si la fin de son histoire laisse entendre qu’elle va, enfin, se déployer dans le prochain opus.

Contrairement au premier, je n’ai pas réussi à me plonger dans cette aventure. Les héros m’ont déçu par leur manque d’attraits et leurs aventures ont trop tardé à vraiment démarrer.
Globalement, le problème de rythme et d’attitude est toujours présent, mais le fait que justement il n’évolue pas, ont fini par m’atteindre. Est-ce en raison du choix de l’auteur de faire démarrer l’histoire à l’adolescence d’Alexandre ? Elle s’étale un peu trop pour nous mettre dans l’ambiance, c’est fait au détriment d’un peu de peps qui aurait plus facilement accroché le lecteur.

Au final, le personnage d’Alexandre a un côté un peu mensonger. Car ce n’est pas son histoire, il sert principalement à situer l’intrigue dans une époque qui parle au lecteur. Et c’est là que je coince. J’aurai aimé lire l’histoire d’Alexandre, même romancée, même imaginaire. Or, ici on aurait pu choisir n’importe quel nom aux sonorités un peu proches.

La fin laisse entendre que, maintenant, les choses vont bouger. Mais je disais ça à la fin du tome 1. Du coup, j’ai un peu peur que ça traîne en longueur et que l’auteur ne réussisse pas à faire un roman épique plein d’héroïsme. Mais c’est probablement en raison de mon a priori sur ce genre d’histoire.


Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...