mardi 20 décembre 2016

Anita Blake T.25 : Crimson Death - Laurell K. Hamilton (VO)


Quatrième de Couverture :
When Damian - Anita's sometimes lover, servant, and friend - is kidnapped, Anita heads to Ireland. There she must face off against the vampire who created him. M'Lady, Moroven, Nemhain...under every name she brings terror and destruction. But Anita brings her own weapon to the party: Edward, the man known as Death itself...
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Je n'achète plus les livres VO en version papier parce que l'auteur me déçoit trop souvent, je préfère avoir la version papier VF pour ma bibliothèque. Ici, la curiosité m'a poussé à me procurer ce dernier tome en numérique pour être à jour dans la saga... et bien je suis très contente de ne pas avoir débourser pour le papier !

J'ai mis un temps fou à le lire ! Je m'ennuyais, je n'arrivais pas à avancer dans l'histoire. Je pensais au début que c'était du au format (en numérique on ne peut pas constater sa progression de visu) mais en fait non... On nous dit qu'Anita doit aller en Irlande...soit, mais il faudra attendre environ 52% du livre pour qu'elle soit dans l'avion ! (oh et non, Damian n'est pas "kidnappé", elle l’emmène avec elle en Irlande pour qu'il l'aide et ... pour d'autres raisons)

Toute la première partie n'est constituée que de blabla... Du sexe et de la psychologie de comptoir. Géré sa vie sentimentale n'était pas assez, elle doit maintenant gérer celle des autres et s'occuper de l'égo des gardes. Franchement, ça tourne à la farce.
Qu'elle soit franche et puisse parler avec les hommes de sa vie, comme le souligne Lianne, c'est plutôt une bonne chose. Trop de livres jouent sur le manque de communication, mais là ce n'est même pas la peine. Tout est toujours monté en épingle et c'est "simplement" fatiguant.

L'intrigue était moins attrayante que la précédente, mais bon. Le fait d'être dans un nouveau pays, qui semblait très à part vis à vis des populations surnaturelles était intéressant ! J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le rapport des irlandais avec "leurs" vampires et leur folklore. J'aurai aimé que l'auteur creuse un peu plus en ce sens. Mais au final, l'intrigue se devine rapidement une fois Anita arrivé, il y a parfois des petites incohérences... et Anita ne fait rien !

On l'appelle pour participer à l'action mais, comme pour le tome précédent, elle n'enquête pas. Elle sert au mieux de catalyseur aux événements !
On devine rapidement le comment du pourquoi et l'auteur règle tout d'un coup de cuillère à pot. Pourtant elle avait tenté de faire d'Anita une héroïne qui ne pouvait compter que sur elle-même l'espace d'un instant... mais non.

On verra pour la suite, mais pour moi, cette excursion à l'étranger et le rappel d'Edward ne suffit pas à remonter ma note.



Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

4 commentaires:

  1. Arf, j'en suis qu'au tome 13 mais c'est vrai que la série est un peu en dents de scie... dommage l'univers sombre créé par l'auteur est intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, c'est le mot "dommage".
      J'ai envie de relire les premiers pour me rappeler pourquoi j'aimais la série... Et ce qui est encore plus triste c'est que l'auteur a de bonnes idées, mais qu'elle ne sait plus les exploiter

      Supprimer
  2. il faut toujours que je le lise, un jour mais bon pas pressée

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...