mercredi 24 août 2016

Undertow T.1 : La Déferlante - Michael Buckley

Quatrième de Couverture :
Trente mille créatures inquiétantes surgies de la mer : les Alphas.

Veulent-elles nous envahir ou fuient-elles un danger terrifiant ?

Lyric, une humaine, et Fathom, le prince des Alphas, doivent absolument s'entendre pour sauver l'humanité.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Voilà un roman intriguant et intéressant, malgré quelques faiblesses ici et là.

L'histoire est originale et débute au cœur de l'action. L'auteur nous raconte les faits à travers les souvenirs de Lyric. J'aime ce genre de début même si, défaut inhérent à ce choix, pendant un temps on est un peu perdu. On a du mal à comprendre ce qu'il se passe, quel est le problème, qui sont les ennemis.
L'idée d'un peuple qui arrive soudain est connu, mais le fait de les faire venir de l'eau pose un avantage : ils viennent de notre planète, on ne peut pas les considérer comme on le ferait d'extra-terrestre (qui aurait cru que je pourrai écrire ça un jour ??).
J'ai bien aimé la façon qu'avait de l'auteur de nous décrire la tension et la peur. Tout est vu au travers des yeux de Lyric, donc nous manquons de perspective, pourtant son regard suffit à nous faire comprendre la précarité de la situation.

Lyric cache un secret et craint de retourner au lycée en compagnie des enfants Alphas choisis comme testeurs. Rapidement, le lecteur devine le secret de la jeune fille, et cela remet en perspective sa vision des choses.
Pourtant j'ai été un peu frustrée des épisodes au lycée, j'en attendais un peu plus, un peu plus d'analyse peut-être. Nous voyons au final très peu les Alphas, quant à Fathom il n’apparaît pas de suite.

Les personnages sont vraiment intéressants : la famille de Lyric, ses deux amis et les quelques Alphas décrit apportent vraiment une consistance à l'univers de l'auteur. Les personnages sont bien campés, complexe et variés, c'est plaisant car on sent bien qu'ils ne servent pas "juste" à remplir le fond.
En revanche, Fathom (et ses copains) est bien trop en retrait. On le voit peu et on ne le comprend pas bien, d'ailleurs l'auteur ne fait rien pour nous le rendre vraiment sympathique. Du coup, l'évolution des sentiments de Lyric m'a surprise et m'a semblé forcée.

La fin du livre elle est plus "haute en couleurs", mais tranche aussi avec le reste du récit. On change totalement de registre : nous ne sommes plus dans l'observation et l'intolérance, mais dans une guerre. Sauf que cette guerre, et l'implication de Lyric, arrive bien trop vite. Après un début qui prenait son temps pour poser les bases, j'ai trouvé ce changement trop brutal pour être crédible : trop de tout d'un coup.

Toutefois j'ai vraiment apprécié ce livre. Et on peut en tirer des leçons de morale sur l'acceptation, les différences et la tolérance. Il est effrayant de voir les comportements et les mentalités lorsqu'un groupe inconnu arrive. D'autant plus lorsque ce groupe ne demande rien, si ce n'est qu'on lui fiche la paix !
Que ce soit M. Tout-le-Monde ou un politicien, tous vont y aller de leur petite méchanceté et au final aggraver la situation. Le lecteur, à travers les yeux de Lyric, voit les causes et les conséquences, mais comme la jeune fille on est impuissants face à la dégradation de la situation. Une leçon à tirer dans notre situation actuelle...

Infos :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...