mercredi 4 mai 2016

Les Idoles du Stade T.7 : La Zone d'Attaque - Jaci Burton


Quatrième de Couverture :
La jeune créatrice de mode Carolina Preston est au bord du succès. Pour promouvoir sa propre ligne, elle a besoin de publicité, et saute sur l'occasion quand son frère lui propose son meilleur ami, le beau joueur de hockey Drew Hogan. Certes, à l'université, Carolina était folle de lui, mais n'était qu'une de ses nombreuses conquêtes. Cette fois, à elle de l'utiliser professionnellement ! Toutefois, Drew est bien déterminé à lui prouver qu'il a changé, et mérite une seconde chance... 
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Ces derniers temps, je n'étais pas trop convaincu par la saga, pourtant ici j'ai retrouvé un peu d'intérêt. L'auteur s'est concentrée sur le personnage féminin au détriment du masculin qui reste relativement classique. Cela se traduit par une plongée moins importante dans le sport, un peu dommage étant donné que c'est le fil rouge de la saga, mais en contrepartie le personnage féminin est plus développée.
On suit Carolina - sœur du héros précédent - qui se lance en tant que styliste. On suit son processus de création dans le but de présenter son travail à la Fashion Week. Une bonne idée, plutôt originale.

Malheureusement l'auteur ne l'aura pas exploitée jusqu'au bout. Elle commence par prendre son temps, puis une fois que ses héros commencent à coucher ensemble, les choses s'accélèrent. Tout est survolé et le temps défile à tout allure. Il est rapidement temps du défilé, alors qu'il y a seulement quelques pages Carolina en était à l'étape de réfléchir à des publicités.
Cette accélération m'a un peu déçue. J'aurai aimé que, comme pour le début, l'auteur prenne son temps pour nous parler du travail de Carolina, des problèmes de Drew et de la façon dont ils finissent par surmonter le tout. Là on a l'impression que le roman est en partie amputé et c'est dommage.

Le personnage de Stella est également intéressant, bien que cliché, et ne tardera pas à réapparaître dans les prochains tomes je pense.
Côté secondaire, il y a également une - petite - allusion à Bill. Le fameux mentor présenté dans le tome précédent. Mais là encore, il manque d'envergure. Il est ici comme une excuse pour préparer le tome suivant, c'est dommage.
Il aurait pu être présent tout du long, ne serait-ce que dans les pensées de Drew, ça aurait été un peu plus crédible.

Enfin, ça reste une petite romance érotique rapide et pas désagréable à lire. Pour les amateurs.

English Review : 
In this book, it was the female character who is most important. Good idea, but I regret that the sport aspect was less prominent. 
The romance story was lovely, but a bit easy. A cliché. I prefer the background and the second story. I like Carolina and her passion. She takes her time because she like her job and it was the most important event in her life so she take care of this instead of take care of this arrogant male (who can be a real jackass). 
But when they make love, the story becomes less interesting. The events are too quick. 
The end particularly was outlined, my opinion. The Fashion Week was a great event for Carolina, I will love seeing more of this.
Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :

Autres Couvertures : 
Challenge(s) :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...