mardi 30 décembre 2014

La Société T.8 : Le premier pas - Angela Behelle


Quatrième de Couverture :
Au sein de la Société, il existe une règle fondamentale selon laquelle les compétences et les qualités des adhérents peuvent être mises à contribution, à tout moment, en faveur de la communauté. C’est en vertu de ce principe qu’Alexis Duivel se présente, un soir, au cabinet de Frédérique Roche, kinésithérapeute de son état, et accessoirement élément actif de l’organisation clandestine.

La mission de la demoiselle, si elle l’accepte : remettre un jeune accidenté de la route sur pieds. Mais connaissant le caractère turbulent de son amie, Alexis ne compte pas sur l’application stricte du seul règlement pour obtenir sa coopération.


Comme à son habitude, le vice-président de la Société préfère user d’arguments très persuasifs qui vont rapidement expédier la jeune femme en Provence, au chevet d’un homme qui pourrait bien lui réserver certaines surprises.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Nous revoilà dans un tome pair de la série, donc plus "doux". L'héroïne a une sexualité clairement assumé et n'a pas honte d'aimer faire l'amour mais reste relativement "classique" disons.
Frédérique (et là je pense à Bébé...) est kiné et membre de la Société. Elle connait bien Alexis et se laisse manipuler par le dirigeant de la Société pour quitter Paris et aller s'occuper d'un patient récalcitrant dans le sud.
Stéphane est dans un fauteuil depuis un accident de la route et refuse de suivre des soins. Charge à Frédérique de le convaincre et peut-être d'user de ses charmes pour cela.
Mais rapidement la jeune kiné se retrouve elle-même prise au piège de son patient et accepte de jouer un rôle autre que celui de soignante.
Car Stéphane est aussi un dessinateur de BD et il compte bien utiliser la jeune femme comme modèle.
A travers cette exhibition, qui offre l'opportunité à l'auteur et à l'éditeur de faire une jolie surprise au lecteur (ICI), les deux protagonistes apprennent à se connaître et à s'apprécier.
L'auteur continue à innover sur l'intrigue même si elle avoue elle-même que pour la BD Lucie elle récupère un texte qu'elle avait et qui était trop semblable au tome 1 pour être utilisé tel quel. Jolie manoeuvre.
Mon seul regret sur la fin. J'ai beaucoup aimé la manipulation, j'ai trouvé ça machiavélique et bien joué, mais l'auteur rend son personnage féminin tellement mièvre qu'elle se laisse manipuler et diriger sans protester. Cela commençait bien, puis *pouf* elle revient presque en suppliant, quel dommage. J'aurai préféré un final coupé quand elle découvre la fin de la BD avec un "à suivre" et qu'il y ait plus de travail de la part des personnages masculins. Là elle leur tombe dans les bras et franchement ça m'a déçue, mais bon, cela reste un avis personnel.

Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures : 
n/c
Challenge(s) :
n/c

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...