vendredi 24 octobre 2014

Waldgänger - Jeff Balek

Quatrième de Couverture :
" Il peut tout changer, sauf ce qu'il est vraiment...

Yumington, dans un avenir proche. Blake pensait avoir tout vu. Dans les forces spéciales, il a su se sortir des pires situations. Mais, pris sous le feu ennemi en plein cœur du désert, il tombe sous l’emprise d’une mystérieuse relique qui va transformer sa vie… et son esprit.

Et si un homme comme tout le monde se voyait doué de pouvoirs sans limites dans une société livrée à la loi du plus fort, en proie aux crises sociales, économiques et politiques ? Et si cet homme avait le pouvoir de tout changer ? Et si cet homme choisissait une autre voie ?
Note :
♣♣♣
Avis :
Voici un roman atypique quand je pense "Thriller" ! En effet, le fantastique prend une part relativement importante de l'histoire, même si cela ne sert qu'en tant que moyen, et l'enquête est plus une quête d'identité de la part du narrateur.
Tout démarre avec Blake, ex-soldat qui, par accident, par hasard, par manque de change ou...autre chose, tombera sur un artefact ancien et convoité...quelque chose qui le rend presque indestructible puisque cela lui permet de guérir, même si cela ne fait rien pour son visage profondément brûlé.
Il rentrera chez lui, à Yumington, ou certains quartiers sont de vrais coupe-gorge. Désorienté, mal à l'aise et mal venu, Blake va cristallisé les passions et la violence.
Rapidement, les quartiers s'embrasent et Blake devra prendre des décisions.

Ce personnage est un catalyseur, de plus grands enjeux se dessinent à chaque "petites" décisions qu'il prend et ses objectifs personnels servent un plus grand dessins. Mélange de politique, d'économie et de guerre civile, Blake traverse sa ville comme un bulldozer, sans vraiment se soucier de lui ou des dégâts qu'il provoque. Pourtant, petit à petit, une forme de conscience émergera en lui et le poussera à ne plus être un animal, un être d'instinct, pour penser et vaincre son adversaire sur son terrain : l'intelligence.

Pion dans une guerre qui le dépasse, Blake sera aidé et guidé par un homme mystérieux. Plus soucieux de ses secrets que de Blake, ce personnage restera mystérieux jusqu'aux dernières pages et le lecteur se perdra en conjecture à tenter de découvrir sa vérité. Mais c'est également lui qui orientera Blake et le fera évoluer, passant d'un simple soldat à une être puissant et influent.

Roman très masculin, ou les descriptions se font brèves et sans fioritures, tout est fait pour mettre une pression au lecteur et le plonger dans ce désespoir et ce monde de violence.
Le personnage n'est pas fait pour être attachant, il est même plutôt pathétique durant la majeur partie de l'intrigue, pourtant on finit par se soucier de lui et songer à son avenir.

L'ajout du fantastique reste discret, à mon goût, et permet de mettre en perspective la notion de Cavaliers de l'Apocalypse. Cette touche, bien que présente, n'est qu'un moyen pour l'auteur de faire évoluer son personnage et de le précipiter dans la confrontation finale. heureusement car sinon je pense que le roman aurait perdu son identité propre.

Atypique, ce roman est vraiment particulier et étrangement prenant.

Infos :
Autres Tomes :
ras
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures :
ras
Challenges :
ras

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...