dimanche 26 octobre 2014

Le Joyau T.1 : Le Joyau - Amy Ewing


Quatrième de Couverture :
Vous êtes plus précieuse que vous ne le pensez. Le Joyau, haut lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle : Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet – le lot 197, son nom officiel – va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Le synopsis m'avait l'air prometteur, donc j'ai décidé de tenter cette nouvelle sortie 'R. Si je n'ai pas lu l'autre série de l'éditeur, La Sélection, j'ai trouvé qu'il y avait des ressemblances entre ce que je lisais et ce que j'avais entendu l'autre titre. Pourtant, les synopsis sont différents...je lirai l'autre pour comparer !

Ce monde se découpe en trois classes et la plus élevée est appelée Le Joyau. Mais au sein de cette élite, les femmes ne portent pas d'enfants. Elles ont alors recours à des mères porteuses qu'elles achètent au cours d'enchères. Cela fait froid dans le dos, et à travers les yeux de Violet qui ne voit pas ça comme un privilège, le lecteur est horrifié. Mais le pire est encore à venir. La mère-porteuse de la maison du Lac, comme on appelle maintenant Violet, est à présent coupé de ce qu'elle connait, exhibé comme un toutou et surtout manipulée par la duchesse qui attends de la reconnaissance en échange. Pourtant, c'est de la torture et Violet sait que son avenir est tout sauf lumineux. Les choses empireront lorsqu'elle découvrira la vérité sur son avenir et sur celui des gens qu'elle aime.

Tout d'abord, la fin du synopsis est un peu prématurée puisqu'on ne peut parler de relation interdite que dans les derniers chapitres. Ne la cherchez pas trop tôt, vous seriez déçus ! Ensuite, la majeur partie du livre décrit le quotidien de Violet. Alors certes, cela permet au lecteur de s'immerger dans le monde et de mieux "comprendre" ce qu'il se passe et de visualiser l'action, mais il n'y avait pas besoin d'autant. Beaucoup de blabla pour dire qu'elle s'ennuie, trouve le temps long et qu'on la prend pour un objet. En revanche, les repas, aussi atroces soient-ils pour la jeune femme, permettent au lecteur de mieux percevoir les courants entre les différentes maisons, les tensions politiques et tous les enjeux des mères porteuses.

On ne sait jamais quoi penser des femmes du Joyaux, sont elles du côté de Violet ? Contre elle ? Difficile de trancher, si ce n'est pour dire qu'elles sont chacune de leur propre côté ! La fin s'accélère brutalement, et propulse Violet au cœur du danger. Mais la jeune femme ne met pas que sa propre vie en jeu. Elle joue aussi avec la vie de ceux qui lui sont chers et elle risque de le regretter.

La fin est brutale et ouvre l'appétit du lecteur qui se demande, non sans voyeurisme, ce qu'il va se passer à présent. L'auteur cache bien son jeu et on ne peut que se perdre en conjecture sur le contenu du tome 2 ! Affaire à suivre.

Infos :
  • Le Joyau (The Jewel)
  • Le Joyau #1 (The Lone City #1)
  • Amy Ewing
  • Robert Laffont - Collection 'R (septembre 2014)
  • 464 pages
  • 17.90 €
  • Fiche
  • Commander le roman
Autres Tomes :

Autres Avis :

Autres Couvertures :
Challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...