mardi 28 octobre 2014

Chi, une vie de chat T.10 - Konami Kanata

Quatrième de Couverture :
La vie de chat n’est pas de tout repos !
Toujours accompagnée de son ami Minou, Chi fait la connaissance de deux chatons qui lui ressemblent comme deux gouttes d'eau. À en croire Madame Tricolore, sa mère rôde également dans les parages, mais Chi a toujours peur d'aller à la rencontre de ce mystérieux personnage…
Pendant ce temps, les Tanaka découvrent des avis de recherche avec la photo de Chi placardés dans tout le quartier. Devront-ils se séparer du chaton et le rendre à sa véritable famille ?
Note :
♣♣♣
Avis :
Je suis enfin à jour dans cette série puisque le tome 11 sortira en France fin novembre (en plus Goodreads n'annonce pas de tome 12).
Beaucoup de choses se déroulent dans ce tome, mais Chi n'est ici qu'un vecteur des événements, j'ai trouvé la petite chatte un peu en retrait. En effet, nous aurons tout d'abord Minou sur le devant de la scène, puis les Tanaka. Chi, elle, va traverser ce tome avec une insouciance enfantine.

Tout d'abord nous retrouvons Minou qui, s'il apprécie le confort de la vie en intérieur, est trop sauvage pour rester chez Chi. Pourtant, son départ n'est pas une rupture avec la petite chatte, juste une séparation de domicile.
Ils restent extrêmement proches. C'est minou qui va faire la rencontre de deux chatons qui ressemblent physiquement à Chi, mais qui sont également aussi empotés qu'elle.
Puis M. Tanaka va découvrir une affiche avec une photo de Chi : sa famille la recherche. Vient alors la grande question de ce tome, ce grand doute : les Tanaka doivent-ils contacter cette famille, au risque de perdre la petite Chi qui fait partie de leur famille et qui est comme une petite sœur pour leur fils ?

Ce tome était amené en douceur depuis un moment, entre autre par l'entremise de Minou qui fait la connaissance des frères de portée de Chi (ou sœurs, on ne connait pas le sexe des chatons). Pourtant, en tant que lectrice, et propriétaire d'une minette qui me fait craquer (j'assume), je comprends le dileme des Tanaka. On ne sait pas quelle serait la meilleure décision, partager entre l'amour de la petite chat et l’honnêteté d'appeler les propriétaires.
Chi de son côté, est complètement aveugle à tout ce qui se déroule, ne remarquant même pas les ressemblances physiques entre elle et les chatons.

Bref, beaucoup d'interrogations par rapport au tome 11. Affaire à suivre !

Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :

Autres Couvertures : 
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...