lundi 20 novembre 2017

Fight T.3 : A son corps défendant - J.B. Salsbury



Quatrième de Couverture :
Chaque combattant adore la violence, mais très peu sont attirés par la douleur...
Rex Carter vit à l'abri d'un mur d'indifférence. Seuls un solide coup à la mâchoire, la morsure d'une aiguille de tatouage ou la brûlure d'un piercing peuvent le sortir de la torpeur. Il ne peut que jouir dans la douleur fulgurante. Du moins, c'est ce qu'il croit jusqu'à ce qu'il rencontre Mac, une belle serveuse brune qui semble épier le moindre de ses mouvements et l'observe à la dérobée comme si elle s'apprêtait à lui révéler à chaque instant un lourd secret... Un lourd secret que Rex n'est pas prêt à entendre au risque de sacrifier la femme de sa vie. 
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Cette série a des caractéristiques très fortes. Des scènes à l'érotisme marqué - et qui s'étalent sur plusieurs pages - le paysage de Las Vegas, sans le casino et les paillettes, et surtout des choses très dur.
De la prostitution, de la drogue, de l'avilissement et des pressions psychologiques très dure, des femmes battus. Bref, de quoi vous retourner le coeur

Je sais que ces romans me font toujours du mal. Entre mon coeur et mon imagination, ça me remue pendant toute ma lecture, et même après. Pourtant, je pense que c'est important de parler de ces sujets. Peut être que le faire à travers de la romance, un format populaire, permet de parler. De plus, l'auteur rajoute toujours quelques lignes pour insister ici.

Dans ce troisième tome, elle s'intéresse à Rex, membre de l'UFL et d'Ataxia, et à Mac, serveuse au Blackout. Plus encore, elle plonge un peu plus dans la dépravation. Attention : ce qui suit est dur et dévoile des points du roman.
Cette fois-ci, elle va s'intéresser à la maltraitance infantile. Manipulation physique ou psychologique, les faits ne sont jamais décrits, ils sont sous-entendus, et parfois on met des mots dessus, mais ce n'est pas nécessaire pour ressentir toute l'horreur de la situation.

Les personnages sont furieusement cabossés mais tentent d'avancer malgré tout. Cela m'a fait plaisir de voir que le mec a beau être un "dur", un combattant, un musicos affirmé, il sait reconnaitre ses faiblesses, traite correctement les filles (je pense à Emma) et n'hésite pas à voir un psy. Cela change un peu des mâles alpha de ce type de roman.
Pourtant, il y a quelques clichés, mais bon cela reste supportable (à mes yeux).

Si vous avez aimé les premiers tomes, vous ne pourrez qu'aimer ce troisième tome. Il est sombre, plein de violence sous entendue. Il marque l'esprit, et je n'ai pas encore réussi à me le sortir de la tête.
Attention à ne pas lire ce roman si vous êtes dans une phase un peu négative, il vous mettrai au fond du trou.
J'ai apprécié ce roman en tant que tel : un exemple de roman noir, torturé, mais avec de l'espoir.
Les scènes de sexe sont nombreuses et graphiques (ce qui n'est pas mon trip) mais n'espérez pas qu'elles allègent le roman. Elles sont réalistes, bien que je trouve rapide le rétablissement de Rex.

En bref, ce roman est dur mais fidèle au reste de la série. 

Infos :
Autres Tomes :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...