samedi 18 octobre 2014

Le Codex de Riva - David & Leigh Eddings


Quatrième de Couverture :
Existe-t-il une formule magique pour créer un univers de fantasy, l'explorer dans une série de romans et s'envoler vers un triomphe mondial ? Bien sûr que non. Ceci posé, il faut une méthode, même si elle est différente selon l'auteur.

Pour David et Leigh Eddings, le mot clé fut "préparation". Avant d'écrire la Belgariade - en partant d'une carte dessinée par David - , ils ont inventé l'histoire, la religion, la culture, les coutumes et jusqu'à la mode vestimentaire des royaumes où se déroulerait l'aventure. Ils n'avaient plus qu'à trouver des héros, un adversaire digne de ce nom, et l'indispensable moteur de l'histoire : une enquête initiatique.

Encouragés par d'innombrables lettres de lecteurs, David et Leigh Eddings ont décidés de publier ces précieuses archives. Et que découvre-t-on ? Le style, l'imagination et le génie étaient là dès les premiers pas de ce duo de choc !
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Enfin ! Des années que j'attends de pouvoir lire ce texte, introuvable si on ne veut pas débourser plus d'une centaine d'euros (!).
Ce texte n'est pas un prolongement de l'aventure La Grande Guerre des Dieux, même si, tous, nous aurions bien aimé. Ce livre contient les ébauches préliminaires de l'auteur (et de sa femme), les différents éléments qui lui ont permis de construire la structure et le genèse de son oeuvre, ainsi que des notes aux lecteurs.
En début d'ouvrage, l'auteur s'adresse à ses lecteurs. Il parle de lui, de son histoire ainsi que de celle de sa femme, mais pas sans raison (même si, il le reconnait un peu lui même, il y a un côté égocentrique à faire cela). En effet, son histoire, son parcours "justifie" sa manière de penser et de travailler, ainsi que les personnalités des différents personnages. Nul doute que si Leigh n'avait pas été dans l'armée, Polgara aurait été plus douce...quoi que, elle a son caractère la Dame !
J'ai beaucoup apprécié cette apostrophe, que j'ai trouvé riche et passionnante. Bien sur j'aime me replonger dans l'univers même, mais toutefois cet historique est plus que bienvenue.
L'auteur répond également aux nombreuses demande de conseils de ses fans (ou pas) pour écrire de la fantasy, ce qui est amusant dans la formulation de sa réponse. Mais on apprend également comment on été choisi les titres ou encore le pourquoi du découpage en deux fois 5 tomes.

On trouvera ainsi dans ce texte, les cartes d'origines, les textes religieux et un récapitulatif de l'histoire et de la politique des différentes Nations (ainsi que les unités de mesure de longueur et de monnaie !). Ces éléments, parfois modifiés par la suite, parfois inutile et fastidieux dans la trame d'un roman, trouvent ici une place indéniable pour ceux qui sont passionnés par l'univers et veulent en savoir plus.
J'aime particulièrement les notes de l'auteur qui indique les éventuels changement, ou même des petites réflexions sur le contenu.

Au final, ce n'est pas un livre qu'on lit d'une traite. C'est plus un "essai" qui se lit par morceau pour apporter un éclairage différent sur un oeuvre et l'enrichir (les QR codes à l'ancienne quoi).
Bref, c'est du bon et ça me donne envie de tout relire pour la peine !


Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :

Autres Couvertures :
Challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...