samedi 9 août 2014

Prescription Mortelle - Robin Cook

Quatrième de Couverture :
Nom de code : iDoc.

Application mobile miracle ou expérimentation mortelle ?

George, un jeune radiologue, participe à l'expérimentation d'un smartphone, véritable médecin virtuel qui permet d'ausculter en direct le patient, de lui délivrer diagnostic et ordonnances. Un petit bijou du nom d'iDoc, qui pourrait bien réduire de façon spectaculaire les dépenses de santé.

Mais les choses se gâtent quand les patients de George participant à la phase test d'iDoc décèdent les uns après les autres...

Mêlant science, nouvelles technologies, intérêts financiers et suspense époustouflant, Robin Cook, plus que jamais le maître incontesté du thriller médical, tire la sonnette d'alarme sur les dérives de certaines recherches de pointe.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Bien que ne faisant pas parti à proprement parler d'une série, ce livre se lit plutôt après Assurance Vie car il y a des allusions au personnage principal du roman, Pia, et que le héros de ce tome est George qui était effleuré dans Assurance Vie
L'idée de départ est plutôt bonne : une application capable de remplacer un médecin généraliste en étudiant votre santé en temps réel ? A première vue un excellent moyen de pallier le déficit de médecins généraliste et de désengorger les services d'urgence...à moins que ?
Car il y a un mais, si l'idée de départ est plutôt bonne, l'intrigue choisie par l'auteur est prévisible. Alors certes, il tente d'introduire quelques fausses pistes, mais ça tombe rapidement à plat, on y croit pas plus que le héros. C'est tellement dommage. 
Là l'auteur a choisi une solution plutôt facile, et bancale. On a du mal à y croire et ça se ressent tout le long du livre ce qui rend la lecture un peu pénible.
George est un personnage que nous avions aperçu dans Assurance Vie mais même s'il est maintenant le héros de son propre roman, il n'a pas les épaules pour ça. Il est totalement dépassé par les événements et se laisse bringuebalé par les rebondissements et les différents protagonistes. Seules les dernières pages du roman laissent présager qu'il a un peu de vivacité d'esprit.
Il est excellent dans son métier, mais n'est clairement pas détective et ça se ressent. 
Au final on a une idée bâclée et des personnages caricaturaux et peu crédibles. 
Bref, un roman très moyen.

Infos :
Autres Tomes :
avec George Wilson : Assurance Vie
de l'auteur sur le site : Rémission
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures :
Challenges :
ras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...