dimanche 27 juillet 2014

Les Cavaliers de l'Apocalypse T.3 / Demonica T.8 : Mort - Larissa Ione

Quatrième de Couverture :
La fin des temps approche. Les cavaliers de l'Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du Bien ou au contraire embrasser leur destinée et déchaîner l'enfer sur Terre. Thanatos, le plus mortel des cavaliers, a enduré des milliers d'années de solitude et d'abstinence pour empêcher la fin des temps. Pourtant il suffira d'une nuit avec la séduisante guerrière Aegie, Regan Cooper, pour réduire à néant des siècles d'efforts. Mais leur étreinte enfiévrée aura une conséquence pire que l'Apocalypse : Regan va tomber enceinte. Et lorsque Thanatos parviendra à dépasser sa colère d'avoir été manipulé par la jeune femme, il va comprendre que pour empêcher Armageddon, il doit sacrifier la seule chose qu'il a jamais désirée : une famille.
Note :
♣♣♣
Avis :
Depuis la fin du dernier tome, nous avons fait un bond de 8 mois en avant. Retenu captif tout ce temps par sa famille, Thanatos est plutôt à cran. Il est décidé à retrouver celle qui l'a trahi et risque de conduire le monde à sa perte. Mais lorsqu'il la retrouve, rien de va plus. Elle est enceinte de lui et est sur le point de donner naissance à leur fils. 
Troublé, mais aveuglé par la rage, Thanatos va la kidnapper et l’emmener chez lui, prêt à affronter sa famille s'il le faut. 

Dans ce tome, nous découvrons des personnages bien plus tendres que dans les premiers. Ils sont tous les deux forts et durs par la force des choses, mais recèle bien plus d'amour et de dévouement que ce que leurs proches peuvent penser. 
Au fur et à mesure qu'ils s'apprivoisent et se dévoilent, on s'attache plus encore. Si Thanatos était mon préféré dès le début, c'est ici le coup de cœur. 

Du côté des autres personnages, ils sont tous plus ou moins en retrait - plus que dans les deux tomes précédents - sauf pour ce qui est des anges. 
En effet malgré une Harvester un peu trop discrète, Reaver se révèle bien plus intéressant encore. Je rêve d'avoir un tome avec ces deux là. Ils ont beaucoup de potentiel qui ne peut se révéler en raison de leurs règles trop strictes.

Bon, si j'ai aimé ce roman, il y a quand même un point qui m'a révolté. Le bébé. Je veux dire, c'est probablement dû à mon éducation (ou même aux hormones pour ce que j'en sais), mais je ne comprends pas Regan. Sa décision me révolte au plus au point. Déjà ses motivations premières sont révoltantes et m'ont fait détester la jeune femme une bonne partie du livre, mais enfin, on n'abandonne pas son enfant pour "être utile aux autres". Même si elle a doucement évolué, cette volonté sous couverts d'arguments tordus, m'a profondément dérangée. Parce que le pire était que cet enfant était voulu donc...
Enfin bref, ça finit bien pour le poney, mais tout de même !

Maintenant j'ai vraiment hâte d'avoir le dernier tome sur Pestilence. En effet, on n'a jamais été dans sa tête, qu'il fut bon ou mauvais. Et j'avoue que j'aurai bien aimé avoir ces deux points de vu. Reste plus qu'à attendre la parution :)

Infos :
Autres Tomes :
  1. Guerre
  2. Famine

Autres Avis :

Autres Couvertures :

Challenges :
ras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...