vendredi 30 août 2013

Saturn's Daughter T.1 : Boyfriend from Hell - Jamie Quaid (VO)

Quatrième de Couverture :
They say justice is blind. But Justine isn’t. 
Justine (Tina) Clancy is just an ordinary law student with a faulty arrest record, a part-time job in Baltimore’s radioactive Zone, and a family secret so bizarre even she doesn’t believe it. That is, until in a fit of fury she damns her boyfriend to hell—and it’s exactly where he ends up.
     Much to her surprise, Tina is apparently one of Saturn’s daughters, with the power to wield vigilante justice. But poor Max didn’t deserve to go up in flames, even if he did almost run her over with her own car. Tina’s convinced someone cut the brakes—and now a relentless nemesis is stalking her through the Zone’s back alleys, where buildings glow, statues move, and chemical waste exposure comes with interesting consequences. Tina’s usually a loner, but now she needs a posse like no other: a shape-shifting kitten, an invisible thief, a biker gang, a snake-charming private detective, a well-meaning cop, and her sleazy, sexy boss. But in between freeing Max from hell, saving her own neck, and solving a mystery that threatens the Zone and her newfound friends, how is she ever going to study for finals?
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
La première chose qui m'a marqué dans ce roman c'est le décalage qu'il peut y avoir entre l'héroïne et la façon dont on (auteur/illustrateur) veut nous la faire voir. De gros efforts sont faits pour nous présenter l'héroïne comme forte est légèrement bas-ass. Mais à la lecture, j'ai plus eu le sentiment d'une héroïne plus fragile et plus classique. Pourtant, l'auteur lui a donné un passé assez mouvementé, u peu sombre et plutôt prometteur dans le genre, mais au final, Tina reste une gentille.

L'univers choisi par l'auteur a un petit côté cartoons (j'ai pensé à Roger Rabbit pour ma part) : toute une zone de la ville a été exposée à des produits toxiques et les habitants comme les bâtiments, ont développé d’étranges capacités (perso j'adore les immeubles néons, même si ça doit pas être fun pour dormir la nuit).
Il y a du mystère également dedans.

Côté personnage, que ce soit le petit-ami (riche héritier ? vilain biker ?) ou le patron si sexy de Tina, on aura droit à plusieurs idées différentes. J'ai presque regretté que l'auteur n'est pas choisi d'approfondir les personnages secondaires. Ils sont nombreux et riches, c'est un vrai plus.
L'intrigue est plus alambiquée, et parfois un poil compliquée à suivre, mais pas inintéressante.

L'ensemble est original et intéressant, vraiment, mais il y avait quelques petits défaut ici et là comme la trame de l'intrigue ou la personnalité de l'héroïne. Car le personnage important ici ce n'est pas Tina, même si j'avoue que l'idée d'envoyer son petit-copain en enfer sur un coup de tête m'a amusé sur le moment. Nan, c'est Andre, sexy boss.

Infos :
Autres Tomes : 
Autres Avis :
Autres Couvertures :
ras
Challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...