samedi 8 septembre 2012

New Victoria T.1 - Lia Habel


Quatrième de Couverture :
Castelmore :
Nora Dearly, jeune fille de la haute société de New Victoria, est plus intéressée par l’histoire militaire de son pays que par les bals et les jolies robes. Elle n’imaginait pas que la mort de son père, le docteur Dearly, la projetterait au cœur des conflits qui menacent les frontières du pays… Kidnappée par une faction rebelle, Nora doit combattre ses préjugés pour comprendre leurs motivations. Bram Griswold, un jeune soldat courageux et séduisant, entend bien lui ouvrir les yeux sur la véritable menace qui pèse sur les vivants... comme sur les morts.
Bragelonne :
2195. Le monde est revenu aux valeurs victoriennes. Mais Nora Dearly n’en a que faire : seules l’histoire militaire et la politique l’intéressent. Elle a conscience des temps troublés que vit sa nation, sous les attaques incessantes de… zombies. Nora rejoint une unité de combat d’élite. Parmi eux se trouve Bram Griswold, courageux, beau… et mort. Seule la science l’empêche de devenir une créature sanguinaire, mais son temps est compté. Peu importe, ni Nora ni lui ne peuvent résister à l’attraction.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Ce roman a bénéficié d'une double parution chez Bragelonne et Castelmore. L'éditeur a justifié ce choix en expliquant que les livres étaient rangés en rayon suivant leur classification et que du coup, ce roman pouvant tout autant satisfaire un public YA qu'adulte, l'éditeur a fait le choix de l'éditer dans ces deux catégories pour que le public soit couvert. Du coup, il y a une double couverture et des synopsis différents. Mais le contenu lui, reste strictement le même.

Ce roman est parfois qualifié de steampunk, et par l'éditeur lui-même puisque c'est la justification de pourquoi cette couverture Bragelonne, mais je ne suis pas totalement d'accord. Ça ne correspond pas à mon idée du genre, mais je peux comprendre (un peu) pourquoi.

C'est une histoire romantique exploitant le thème du zombie. Ce n'est pas facile et je trouve que l'auteur s'en tire de façon vraiment honorable.
On suit Nora, jeune femme du monde qui a perdu son père, mais également Bram, soldat courageux et prêt à tout pour ses hommes...et Nora. Mais on suit également d'autres personnages plus secondaires qui permettent au lecteur d'avoir une meilleure vision d'ensemble.
Cette narration multiple est bien tenue et est vraiment intéressante pour comprendre toute la situation.

La romance est un peu facile et prévisible mais reste mignonne et surtout ne prend pas tout le roman. Elle est plus là en filigrane que sur le devant de la scène, laissant la part belle à l'intrigue et à l'action. L'intrigue justement. Si certaines choses étaient assez évidentes depuis le début, on se laisse agréablement porter par l'histoire de l'auteur. Cette idée d'une New Victoria et de virus est bien ficelée et l'auteur réussi à régulièrement apporter des petites touches au récit pour maintenir l'attention du lecteur en éveil.
La fin est tout particulièrement prenante - et compense un début un peu lent à se mettre en place - et surprenante. L'auteur ose et du coup donne envie au lecteur d'en savoir plus.

En bref, malgré un début un peu lent, c'est une histoire très sympathique à lire et bien tenue. Les amateurs de romance seront satisfait de celle-ci quand les autres lecteurs ne seront pas dérangés. Il y a de l'action et du complot. Du courage et de la trahison. Bref, une lecture vraiment sympa !

Infos :
Couverture(s) :
Peut-être ma préférée : elle représente super bien le roman !

La couverture Noir et argent est allemande, contre toute attente. Finalement, celles qui représente le mieux le livre sont celles avec le garçon !

4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ton avis.... je vais être obligé d'ajouter ce livre dans ma WL maintenant.... cependant je ne m'attendais pas a ce qu'on y trouve autant de romance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'irai pas jusqu'à dire qu'il y a beaucoup de romance, mais il y en a.
      Cependant je trouve que c'est assez léger pour ne pas être suffocant aux lecteurs qui n'apprécient pas

      Supprimer
  2. Il me tente bien. En plus, la couverture est sublime, j'adore !

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de me prendre l'intégrale parce que j'ai le blues et il me tentait depuis un moment. Vu ton avis, je pense le commencer très vite.

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...