jeudi 7 juin 2012

Danger public ! - Mathieu Goguel

Quatrième de Couverture : 
Paris. Artères bouchées, périph' saturé, circulation bloquée. Alors que la capitale agonise, motos et scooters sont à la parade, surmontant les bouchons par toutes les voies envisageables : entre les bagnoles, dans les caniveaux, à contre-sens ou sur les trottoirs. Quant aux piétons, barrez-vous de là ! Certains deux-roues abusent quand même de la situation. Des braqueurs kamikazes multiplient les hold-ups en centre-ville avant de se fondre plein gaz au milieu du trafic, pendant qu'un mystérieux motard assassine des hommes au volant de leur voiture. Que fait la police ?
Motards et membres de la brigade criminelle, Fred et Bertin ont enfin l'occasion de faire parler la poudre. On ne plaisante pas avec la sécurité des citoyens. Tandis que Fred titille la zone rouge de son roadster, Bertin retrouve ses sensations de pilote de vitesse au guidon de sa vieille Kawa H2. Accrochez-vous au guidon, il va y avoir baston sur la route : les barjots n'ont qu'à bien se tenir.
Note :
♣♣♣
Avis :
Qu'on se le dise, ce roman je ne l'ai pas choisi de moi-même. Je ne suis pas hostile au milieu de la moto, bien au contraire, mais déjà ce roman est épuisé donc ça n'a pas été évident pour mettre la main dessus, et ensuite bah...voilà quoi ^^ 
Mais sur les conseils de Chaton je l'ai (enfin) lu, en même pas une petite soirée. 

Par rapport à la quatrième de couverture, on comprend tout de suite que ça va parler moto. Et en effet, le milieu de la moto est présent et sert de fil conducteur. Cependant, ce n'est pas non plus surreprésenté et il n'y a pas d'effet "trop" ni "moto contre les autres". C'était un risque et l'auteur a su l'éviter. On a deux personnages mis en avant à ce sujet : le jeune chien fou qui vient d'avoir son permis et le vieux motard qui va certes retrouver sa jeunesse mais qui a de l'expérience. 
C'est intéressant et surtout ça ne perd pas les néophytes ! (je n'ai pas le permis moto et je n'y connais rien excepté qu'il faut un équipement adapté). 

Du côté de l'enquête, elle n'est pas fabuleuse, mais elle se laisse lire tranquillement. Elle est assez bien tenue tout le long du livre et on se laisse prendre au jeu. Bien sur, il n'y avait aucun moyen de deviner le coupable, mais ça reste sympathique, surtout pour un jeune auteur (premier livre ? en tout cas les débuts). 

C'est vrai que si on cherche un polar il y a mieux, mais là le mélange est efficace est convaincant. Je soutiens les petits auteurs ^^

Infos :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...