dimanche 22 janvier 2012

Le faire ou mourir - Claire-Lise Marquier


Quatrième de Couverture :
Damien est un garçon trop sensible, méprisé par ses copains de classe depuis toujours et incompris de ses parents. Dès l'arrivée dans son nouveau collège, il se retrouve par miracle sous la protection de la bande de gothiques et de son leader, Samy, un garçon lumineux, intelligent et doux, en dépit de son look radical. Très vite, Damien devient Dam, adopte piercings et vêtements noirs et, surtout, trouve auprès de Samy un véritable ami, et peut-être plus, au point de déclencher des représailles chez son père, contre ces « mauvaises fréquentations ».
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Tout d'abord, merci à Melisande pour le prêt, et Bookaulau pour avoir motiver tant de monde à le lire. Parce qu'en effet, dès qu'elle en a parlé j'ai eu envie de le lire, malheureusement je trouvais le roman trop cher pour son épaisseur : il faut le trouver d'occasion. 
C'est dommage - faute à un éditeur pas assez connu - parce que je crois que ce roman vaut la peine d'être possédé. 

C'est l'histoire d'un garçon comme les autres, très intelligent, trop même, et sensible...dans une famille ou le père voudrait l'archétype du garçon vendu par les séries TV.
Dam est maltraité à l'école, mais tout va changer lors de sa rencontre avec Samy et sa bande. Des jeunes qui aiment le noir, ne se mêlent pas aux autres...sont différents. 

Avec eux, Damien va découvrir un nouvel univers, où il est parfaitement accepté, sans question ni reproche. Il est heureux. Mais son père va refuser ces amitiés. Sa soeur va se moquer. Sa mère va baisser les yeux. 

Jusqu'à un événement, qui pourra tout faire basculer. Samy, ce garçon si merveilleux, présent pour Damien. Sera-t-il sa rédemption, ou risque-t-il de déclencher un drame ? Telle est l'explication du titre de ce roman. A la fin du roman, on comprendra toutes les nuances et les enjeux pour Damien, et pour les autres. 

Un roman poignant, raconter du point de vue de Damien, avec ses états d'esprit, comme un journal. Sans guillemets quand il rapporte des paroles, des pensées crues, belles, touchantes, effrayantes peut-être. 
Ce roman est superbe, mais bouleversant. S'il pouvait aider, que les parents regardent leurs enfants, que ces enfants trop sensibles arrêtent de se faire maltraiter et trouvent leur place. Que l'amour et l'amitié ne soient plus des objets de honte. 

Je ne sais pas si je le relirai, en toute franchise, tant il m'a rappelé ma propre scolarité, mon propre parcours, ma propre recherche. Mais je suis contente de l'avoir lu. Il est beau, et je vous le conseille - avec une boîte de mouchoirs à portée de main...moi j'en ai eu besoin !



Infos :
Editeur : Rouergue
Pages : 107
Date de publication : 14/09/11


4 commentaires:

  1. J'ai également adoré ce livre riche en émotions ! Bien écrit, poignant, c'est un livre à lire !
    Un de mes coups de coeur de 2011 !

    RépondreSupprimer
  2. Yes ! Une nouvelle adepte. Ce livre est sublime, on se prend une grande claque dans la gueule.

    Je suis ravie d'avoir motiver Melisande à le chercher d'occasion.

    Ton avis est très bien. :)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre a l'air très chouette :)

    RépondreSupprimer
  4. il est très émouvant ce livre et je crois qu'aucun avis ne peut rendre justice à ce livre, tout est dans le ressenti et émotion et il est très dur du coup de dire ce qu'on ressent vraiment. mon avis est plus long que le tien et pourtant j'ai la sensation de n'avoir rien dit dedans et que c'est trop pourri...

    ouais trop cher pour l'épaisseur, mais un livre à lire, contente de l'avoir trouvé en occaz depuis le temps ^^

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...