jeudi 26 mai 2011

Kushiel T.1 : La Marque - Jacqueline Carey

relié    broché->
 
Mot de l'éditeur sur “Kushiel, T1, La marque” de Jacqueline Carey
« Ce roman brillant et audacieux, qui se déroule dans une fascinante Renaissance imaginaire, propulse immédiatement Carey parmi les tout meilleurs auteurs de Fantasy. » Publishers Weekly
Phèdre nó Delaunay a été vendue par sa mère alors qu’elle n’était qu’une enfant.
Habitant désormais la demeure d’un haut personnage de la noblesse, pour le moins énigmatique, elle y apprend l’histoire, la théologie, la politique et les langues étrangères, mais surtout… les arts du plaisir. Car elle possède un don unique, cruel et magnifique, faisant d’elle une espionne précieuse et la plus convoitée des courtisanes.

Rien ne paraît pourtant lui promettre un destin héroïque. Or, lorsqu’elle découvre par hasard le complot qui pèse sur sa patrie, Terre d’Ange, elle n’a d’autre choix que de passer à l’action. Commence alors pour elle une aventure épique et déchirante, semée d’embûches, qu’il lui faudra mener jusqu’au bout pour sauver son peuple.
Récit plein de grandeur, de luxuriance, de sacrifice, de trahison, d’insondables infamies et de conspirations machiavéliques, La Marque dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques trahis et assiégés, de seigneurs de guerre barbares, de traîtres grandioses… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré et que vous n’oublierez jamais.



Avis d'un site :

« Il était l’un des Punisseurs de Dieu, choisi pour infliger des tourments aux âmes des pêcheurs pour qu’elles se repentent jusqu'à la fin des temps. »
Jacqueline Carey est une auteure américaine. Elle est âgée de 44 ans et c’est la créatrice de la série Kushiel qui compte déjà 6 tomes. Elle est encore inconnue en France mais pas pour longtemps puisque les éditions Bragelonne ont eu un gros coup de cœur avec le premier volume de cette série qui porte le nom de La Marque. Bragelonne a même décidé de sortir ce premier tome en version relié avec une très belle couverture d’Anne-Claire Payet.
La Marque raconte l’histoire de Phèdre une petite fille vendue par sa mère et destinée à servir Nahamaa, la déesse de l’amour, dans l’une des 13 maisons représentant les différents plaisirs sexuels. Malgré cela, Phèdre n’est pas comme les autres petites filles de son âge ; elle a une singularité : c’est une anguisette. On peut le distinguer grâce à l’un de ses yeux qui possède une tâche rouge, une tâche de sang la désignant comme étant l’élue de Kushiel, l’ange du châtiment. Ce signe distinctif l’amènera à être racheter par un mystérieux personnage de la noblesse avec qui de profonds liens se noueront au fil des années. Elle deviendra donc Phèdre nó Delaunay, une belle et intelligente jeune femme, experte en espionnage et ayant comme particularité d’être une courtisane dont le penchant vers le masochisme remporte un franc succès !
Comme le dit si bien Jacqueline Carey, La Marque est : « Un roman historique contant une histoire qui n’a jamais eu lieu ». Mais qui aurait pu avoir lieu. Jacqueline Carey mène d’une main de maître des intrigues politique dans un royaume à la théologie complexe. Ce royaume se nomme la Terre d’Angeline et il est fortement menacé par divers complots et par une invasion guerrière. Phèdre nó Delaunay va être plongée, malgré elle, dans ce sombre paysage cabalistique où elle devra employer son talent de courtisane pour sauver sa patrie. Jacqueline Carey nous mènera à travers Phèdre dans une quête de tous les dangers dans des contrées inconnues et Phèdre sera notre guide avec son serviteur Cassilin Jocelin puis avec son meilleur ami Hyacinthe, le prince des voyageurs. Nous ferons un séjour chez les terribles Skaldiques, chez les voluptueux Tzignanos puis chez les Pictiis. Que de différentes races qui nous fascinerons par leur culture et leur implication dans le complot contre le royaume d’Angeline.
Kushiel est également de la fantasy érotique. Jacqueline Carey instille à son histoire des passages érotique qui nous titillent plaisamment. Ce n’est pas fait au hasard bien sur puisque toute la culture d’Angeline est basée sur les principes du plaisir puisque comme disait le grand Elua « Aime comme il te plaira ». L’histoire de Phèdre se déroule en Terre d’Ange. Une Terre parallèle à la notre qui fut donnée à Elua par son grand-père, Dieu. Oui Elua est né du sang du fils de Dieu, celui qui fut sacrifié sur la croix de bois, Yeshua. Elua fut poussé à quitter la Terre et à voyager en compagnie de plusieurs Anges et de Nahamaa, une sorte de Magdalene, qui faisait don de son corps durant ce voyage pour subvenir au besoin d’Elua.
Jacqueline Carey invente une théologie d’Angeline riche et variée.

http://www.scifi-universe.com/critiques_staff.asp?media_id=19681&muz_id=27

note du staff : 9.8/10 : à mon avis une note plus que mérité !!!

Mon propre avis :

Il est vrai qu'au début on a du mal à situer les personnages, les lieux, les noms. Mais on rentre tres vite dans l'action, tout a une utilité, on est littéralement (ça tombe bien pour de la littérature) happé(e) par l'histoire. Complots, politique, trahison, raison et sentiments. Tout ce mêle pour former une trame riche et complexe ou même les ennemis peuvent devenir des alliés précieux et où la perte d'un ami n'est qu'un faible prix pour gagner une bataille. L'héroïne est une courtisane formée à l'espionnage (au fond c'est ça) “et à voir les fils et les trames sous-jacentes et invisibles aux yeux des autres”. On aurait pu s'attendre à de grandes scènes de sexe détaillées mais en fait non. Il y en a, mais plus suggérées qu'on aurait d'abord pu le croire. Et ce n'est pas “trop”. Un livre splendide qui vaut largement la somme déboursée pour l'acquérir, qui qui fait un merveilleux cadeaux pour noël.

Allez deux petites citations : “Hais moi et vis. Hais moi et vis Cassilin” (Cassilin = prêtre du dieu Cassel) et “chaque exilé a dans son cœur une carte qui mène à son pays

4 commentaires:

  1. Une très belle trilogie et une auteure que j'apprécie énormément.
    D'ailleurs j'ai commencé la trilogie consacré à Imriel et j’attends le 3ième tome avec impatience :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai honte, mais je n'ai toujours pas commencé Imriel >_<

    RépondreSupprimer
  3. Faut pas avoir honte :) y a tellement de bouquins qui sortent chaque mois difficile de faire le choix !!!!

    RépondreSupprimer
  4. le tome 3 d'Imriel est absolument magistral! Les deux autres ne déméritent pas non plus mais la trilogie consacrée à Phèdre est vraiment à part. Une fois qu'on a fini un de ces livres on a du mal à passer à autre chose

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...