vendredi 31 mai 2019

The World of the Others T.2 : Wild Country - Anne Bishop (VO)

Quatrième de Couverture : 
There are ghost towns in the world—places where the humans were annihilated in retaliation for the slaughter of the shape-shifting Others.
One of those places is Bennett, a town at the northern end of the Elder Hills—a town surrounded by the wild country. Now efforts are being made to resettle Bennett as a community where humans and Others live and work together. A young female police officer has been hired as the deputy to a Wolfgard sheriff. A deadly type of Other wants to run a human-style saloon. And a couple with four foster children—one of whom is a blood prophet—hope to find acceptance.
But as they reopen the stores and the professional offices and start to make lives for themselves, the town of Bennett attracts the attention of other humans looking for profit. And the arrival of the Blackstone Clan, outlaws and gamblers all, will uncover secrets…or bury them.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis : 
Ma note est fortement influencée par le fait que j'adore les travaux de l'auteur et plus encore cette série. Car des 7 romans dans cet univers ce n'est pas le meilleur (le 1 reste mon préféré). En effet, l'auteur reprend un peu la même recette que précédemment, à savoir des scènes de la vie quotidienne, on suit l'histoire au jour le jour. Tous les lecteurs n'apprécie pas forcément ce parti pris.

Cette histoire se déroule en parallèle des événements du tome 5 des aventures de Meg. On se déplace sur un autre point de la carte à la suite de la "purge" du tome 4. Les humains et les Autres tentent de gérer la redistribution du pouvoir et les conséquences géographiques.
Bennett est devenue une ville abandonnée. Elle tente de se reconstruire, sous le contrôle des Autres. Un Sanguinati à sa tête et deux Loups comme forces de l'ordre, Bennett propose néanmoins aux humains de venir.
Nous allons donc suivre ces Autres contraint de prendre un pouvoir qu'ils ne voulaient pas (en particulier le shérif) et surtout une jeune femme officier de police.

Si dans Lake Silence on retrouvait le même schéma d'héroïne, ici ce n'est pas le cas. Jana a nettement plus de caractère et si elle sait quand baisser la tête et obéir, elle sait aussi s'affirmer - ce qu'ignoraient les précédentes héroïnes au début de leurs histoires.

Le début est un peu lent et légèrement confus car il y a beaucoup de personnages - plus ou moins secondaires - qui sont introduits. J'ai eu du mal avec leurs noms au départ. Mais petit à petit on suit la reconstruction de la ville, l'ordre qui s'établi et on s'attache (ou pas) aux différents héros.
En revanche, les personnages sont un peu trop manichéens : d'un côté les méchants (de vrais méchants comme je les aime) et de l'autre les gentils (qui sont un peu trop naïfs).
Il y a beaucoup de naïveté et d'innocence chez certains personnages que l'on a un peu de mal à concilier avec l'univers dans lequel ils vivent.

J'aurai aimé voir un peu plus le couple qui recueille les enfants, Jana ou la Harvester mais au final j'ai quand même passer un bon moment.
L'auteur fait progressivement monter la tension jusqu'à un final explosif et violent.
Elle réussi également avec le lien avec les événements du tome 5 des aventures de Meg ce qui me fait insister sur le fait d'avoir lu le tome 5 avant celui-ci.

En conclusion c'est une excellente histoire, dans la lignée des précédentes. Mais si vous n'avez pas tellement adhéré à l'univers je doute que cela vous plaise. Les autres, have fun !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...