samedi 10 décembre 2016

Fight T.2 : Fièvre au corps - J.B. Salsbury


Quatrième de Couverture :
Fighter musclé et célèbre, Blake Daniels vit selon ses propres règles dans la vie comme au lit. Alors que sa carrière bat son plein, il est blessé et ne peut continuer à s’entraîner. Furieux, il jure que plus rien ne le distraira de ce pour quoi il s’est battu toute sa vie.

Après un mariage désastreux, Layla décide qu’aucun homme ne sera plus jamais un obstacle à son bonheur. Luttant tous les deux à leur manière, Blake et Layla n’avaient pas prévu que leur rencontre sulfureuse ferait voler en éclats leurs résolutions. Laisseront-ils pour une fois l’amour être leur seul guide ?
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
On retourne dans l'octogone pour retrouver les combats et de nouveaux personnages.
D'un côté Blake il se bat, il boit, il couche. Bref, pas vraiment le gendre idéal. Passif ? Un père à jeter.
De l'autre : Layla, jeune mère d'une adolescente, elle a fuit son mari pour démarrer une nouvelle vie. Passif : mère adolescente, puis femme soumise, ce n'est pas évident de repartir de zéro.

Leur rencontre n'est pas vraiment fortuite puisqu'ils travaillent "ensemble", enfin au même endroit. Mais l'attirance est immédiate (bah oui c'est plus simple). Mais le mieux c'est que Blake se sent immédiatement protecteur de la fille de Layla - en mode, mon père était un loser, pas question de laisser l'erreur se répéter. Les autres combattants sont également amicaux envers Layla.

Ce que j'ai plutôt apprécié, c'est que malgré leur passé, les deux personnages essayent vraiment de vivre. D'abord une relation "comme ça", qui n'est pas sensé durer, puis un peu plus sérieuse.
Ils ne cherchent pas vraiment à cacher leurs blessures, mais plutôt à les dépasser. Les ignorer pour ne pas qu'elles aient de prise dans le présent. Ça change un peu et en bien des autres romances du genre.

Bien sur, le reste est un schéma classique et il n'y a pas de grandes surprises.
Certaines choses étaient louches dès le début et on devinait l'embrouille sur certains détails (enfin pour ma part). La fin parait parfois un peu rocambolesque mais ce n'est pas choquant non plus.
Je me demande du coup ce que sera l'avenir des combattants dans les prochains tomes.

Un point que j'aurai aimé approfondir. L'auteur, depuis le premier tome, aborde des sujets durs. La violence existe et l'auteur ne le cache pas, le montrant même en pleine lumière. Mais j'aurai aimé qu'elle s'attarde un peu plus sur ce que vit Layla. Au moins dans un petit mot de fin.
C'est important d'en parler et je pense qu'ici c'est un peu éclipsée au profit de la romance.

Une romance classique donc, mais agréable et qui a le mérite de traiter d'un sujet délicat mais important.

Infos :
Autres Tomes :
Autres Couvertures :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...