lundi 4 juillet 2016

Le Chat du Rabbin T.2 : Le Malka des Lions - Joan Sfar


Quatrième de Couverture :
Alger, une communauté juive du début du XXe siècle. Au centre de l'action, le chat du rabbin. Tordant, le chat : un squelette à oreilles, une dégaine de poubelle, un goût prononcé pour la discussion — c'est un chat parlant. En l'occurrence, il raconte à Zlabya, sa maîtresse adorée (et fille du rabbin), la vérité sur le Malka des Lions — un cousin qui doit arriver prochainement, tout auréolé et légende. On le dit capable de dompter un lion, même les yeux fermés. La vérité, c'est qu'il a pour ami un vieux lion poussif avec lequel il a monté un numéro : le lion effraie le monde, le Malka arrive et arrange tout. Ce qui lui attire gloire et récompenses variées.

En attendant, le rabbin a un problème : le consistoire israélite de France exige de lui qu'il fasse une dictée. En effet, s'il veut être agréé rabbin officiel au lieu de "juste rabbin comme ça", il doit écrire en français — pour faire la prière en hébreu à des Juifs qui parlent arabe, note le chat dans sa grande sagesse. 
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Tout le monde s'est fait à l'idée que le chat parle et à tendance à exprimer ses opinions sans fard. Le Rabbin ne souhaite pas qu'il parle à sa fille, mais tout les deux s'arrangent tout de même. Le chat est le confident de la maison, il garde les secrets, est impertinent mais toujours loyal envers les siens.

Pour la dictée de son maître, il est prêt à tout pour l'aider à réussir. Il sait que ce n'est pas la dictée qui changera la capacité de son maître à être Rabbin, mais s'incline devant sa détermination.
Heureusement, un vieil ami, le Malka des Lions, est de passage en ville. Il apportera légèreté et distraction à la famille. Même le chat retrouvera son ami le lion.

Mais la félicité ne dure pas. Pour le chat du moins. S'il est heureux de voir son maître retrouver le sourire au contact de son vieil ami, lui perd la parole ! Il peut converser avec le lion, mais plus avec sa famille, tristesse. Alors qu'il a tant de chose à dire et qu'il aimerait tant expliquer à sa maîtresse qu'il l'aime et qu'elle ne peut pas quitter la maison.

Un tome qui mêle à la fois la modernité, avec ce qu'elle peut avoir d'absurde, aux traditions et au passé. Au travers de l'enfant qui revient au pays avec ses croyances et de la dictée, l'auteur nous conte les absurdités du monde moderne. Des examens que l'on exige pour prouver qu'un homme fait effectivement bien le travail qu'il fait déjà...Mais également la confrontation avec les traditions comme la religion que fait vivre le Rabbin.
Le passé est aussi présent sous les traits du Malka qui est un vieil ami réconfortant et apportant soutient et regard extérieur sur toutes ces situations. Toutefois la vie fait son oeuvre et si le chat perd la parole, il voit surtout que la vie autour de lui continue sans qu'il ne puisse agir. Il s'oppose au mariage de sa maîtresse qu'il ne veut pas voir partir et ne voit pas que c'est dans l'ordre des choses.
Un chat qui, si sage soit-il, a encore bien des choses à apprendre.

Infos :
Autres Tomes :
Autres Couvertures : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...