mercredi 25 mai 2016

Le Porteur de Lumière T.1 : Le Prisme Noir - Brent Week


Quatrième de Couverture :
Gavin Guile est le Prisme, l’homme le plus puissant du monde.

Empereur et magicien, il est le gardien d’une paix bien fragile. Et d’un terrible secret.

Les Prismes ne vivent jamais vieux, et Gavin sait exactement combien de temps il lui reste : cinq ans... et cinq missions impossibles à accomplir.

Plus la lumière est vive, plus l’ombre est profonde.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Voici un livre qui trainait depuis trop longtemps dans ma PAL. J'avais passé un excellent moment avec l'autre trilogie de l'auteur (qui est super sympa) - enfin surtout le tome 1 ! Pourtant, alors que j'avais acheté ce tome à sa sortie, je ne l'avais pas tout de suite lu. Chose faite !

On change totalement d'univers et on en découvre un plutôt original. Une construction politique et magique différente et plaisante, mais que j'ai parfois eu du mal à comprendre. Le début est assez flou en ce qui concerne la magie des couleurs de ce monde. Mais si on passe outre ce manque d'informations initiale tout rentre dans l'ordre. On est peu à peu plonger dans l'aventure et on comprend de mieux en mieux.

Kip porte une partie de l'histoire sur ses épaules et pourtant il n'en a pas l'air ! Sans être un anti-héros, Kip est rondouillard, tout sauf sportif ou particulièrement courageux, ne sait pas vraiment parler aux inconnus ni aux filles. Pourtant, il sera malgré lui propulsé dans un monde impitoyable et devra s'adapter. Envers et contre tout. Sa force ? C'est être persuadé qu'il ne vaut rien, qu'il n'est bon qu'à encaisser les coups. Étonnant non ?

Mais ce n'est pas le seul "héros" de ce livre. Il y a aussi Gavin Guile. Le Prisme, l'un des dirigeants de ce monde. Un puissant manipulateur de leur magie. Gavin est un homme aux multiples talents mais surtout aux multiples secrets. On en découvre au fil de la lecture et le lecteur ne peut que rester estomaqué.
Longtemps, on n'a du mal à comprendre Gavin - ou même à l'apprécier. Pourtant, petit à petit, on comprend de mieux en mieux la guerre des deux Prismes et une partie des décisions prises. Je salue l'imagination de l'auteur.

Autour de ces deux personnages centraux, gravitent bien d'autres personnages - dont beaucoup de femmes - qui, si elles n'ont pas le rôle principal, ne sont pas des laissés pour compte. Puissantes, déterminée et entêtée, il faudra compter sur elle à l'avenir. A la fois cauchemars et bénédictions pour Gavin et Kip.
Les personnages secondaires sont bien campés, nuancés et ne font pas que de la figuration.

Un premier tome très prometteur, pour un univers et des personnages vraiment intéressants.

English Review :
I was a fan of the first Week's series, I have a chance to meet him in Paris (in 2010....). I don't know why, but if I immediately buy this one, I don't read it before now...
It was a great and original world with a new magic. I was a little lost, but quickly, I was fascinated by the characters and their stories. I was very impressed by all these manipulations, this secret...
a sport-man, not very thin or good-looking. Not even strong or brave. But, he can do the right things in the good time. He had an above-suspicion strength, even if it was a strange one. A great character.
Galvin is a little more difficult to love but... slow less, as we learn his secrets, I start to appreciate him. I understand some of his decisions and I admire him in a way. 
And a great thing? The female characters are very strong. they weren't the main characters, but they are here and we need to count on them. She was essentials.

I'm impatient to discover the next book !
Infos :
Autres Avis :

Autres Couvertures : 
Challenge(s) :

2 commentaires:

  1. Je suis en train de lire une autre de ses sagas (l'ange de la nuit) mais celle-ci me tente bien aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré le premier tome de l'Ange de la Nuit, même si la fin m'avait laissé sur ma faim

      Supprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...