samedi 15 août 2015

Victorian Fantasy T.1 : Dentelle & Nécromancie - Georgia Caldera

Quatrième de Couverture :
D’aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d’une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s’y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s’envoler. C’est alors qu’une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d’une main de fer. Et, une requête royale ne se refuse pas… à moins de souhaiter perdre la tête.
Sa découverte du monde commence, très loin de ce qu’elle imaginait. La cour est pleine de danger, de rumeurs et de règles qu’elle ne maîtrise pas.
Mais, sa plus grande erreur, est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan…
Note :
♣♣♣
Avis :
Cela faisait un petit moment qu'il traînait dans la PAL lorsque je me suis décidée à le sortir de là. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et je n'avais - évidement - pas lu la quatrième de couverture (ou je l'avais zappée).

On suit l'histoire d'Andraste, une jeune fille de bonne famille bien que non riche, qui se retrouve du jour au lendemain mandée à la Cour. On ne refuse pas ce genre d'invitation, mais la matriarche de sa famille, qui la fiancé de force à un ennemi du royaume, ne voit pas cette convocation d'un bon oeil et sera prête à tout pour la ramener à la maison, inconsciente si nécessaire.
Thadeus est fils de noble, issue d'une famille maudite depuis plusieurs génération. Il n'a accepté le rôle de professeur à la Cour qu'à contre-cœur. Pourtant quelle surprise lorsqu'il rencontre Andraste.
Entre quiproquos et caractères de cochon, ces deux là alterneront sans-cesse entre attirance et répugnance.

J'ai eu un peu de mal à me représenter le monde - déjà avec la notion que la magie est universellement connue. Ensuite, on est constamment derrière Andraste ou Thadeus, du coup l'auteur ne prend pas vraiment le temps de nous présenter un contexte très détaillé. On apprend au fur et à mesure du récit. Un peu frustrant.

Pourtant, malgré ces "trous" j'ai bien aimé l'histoire de fond. Je ne comprend toujours pas certains points comme pourquoi la Reine mande spécialement Andraste qui a été tenu à l'écart du monde toute sa vie, et pourquoi Thadeus, et pourquoi lui faire apprendre la nécromancie ? Pour les autres questions en revanche, je suis sûre que j'aurai mes réponses dans les tomes à venir.
Enfin la romance, bien que mignonne - surtout grâce à la flamme d'Andraste et le caractère de cochon de Thadeus - est un peu rapide à mon goût. En une nuit, ils sont fous l'un de l'autre. Oh ils se refusent à l'admettre, mais au fond il a suffit de quelques heures pour qu'ils soient obsédés l'un par l'autre - tandis qu'un troisième larron ne semble pas admettre qu'on puisse avoir de l'amitié entre un homme et une femme et ne pas vouloir plus...cela me laisse sceptique.

Au final j'ai apprécié cette histoire, qui se lit vraiment bien et rapidement, mais je regrette les longueurs ici et là. Que ce soit dans des descriptions de faits relativement bénins (comme la séance d'habillage) ou autre, ces longueurs alourdissent un peu le récit. Le début est intriguant et pose les choses, la fin précipite l'action et résout un certains nombres de jalons posés par l'auteur, mais entre les deux ce n'est que le développement de l'attirance - ou plutôt de la connaissance - d'Andraste et Thadeus.
Bref, un bon roman bien que parfois un peu long :)

Infos :
Autres Livres de l'auteur :
Autres Avis :

Autres Couvertures : 
-
Challenge(s) :
-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...