mercredi 5 août 2015

Contes de la Tisseuse : Cinq Saisons et Un Élément - Léa Silhol

Quatrième de Couverture :
'Contes de la Tisseuse' est le premier recueil de Léa Silhol, créatrice du cycle de Vertigen et de l'univers de Frontier. Il est réédité ici pour la première fois dans sa version originale.
 Si les Parques, qui écrivent notre Destin, avaient des voix, seraient-ce celles de l'eau ? Se feraient-elles rivières pour nous conter, tumultueuses, le sort de ceux qui trichent avec la Fatalité, ou le chant des Banshee ? Deviendraient-elles sources murmurantes, secrètes, pour répéter ce que dit la Mort quand on l'enferme, ou les dieux qui ne peuvent trouver leur propre visage ? Envoûtantes, peut-être, pour narrer la chute de l'artiste et le passage dans la forêt du Seigneur de la Haute Nuit ?... et puis fatales, tempétueuses, pour dire le coup de sabre du Samurai, la vengeance de l'hiver... Et comment, comment encore, pour la mort de la dryade, l'amour des frères, la passion des amants ? Des voix d'eau, de vagues et de torrents. La voix unique, toujours, de la Tisseuse, pour des histoires de fées et de déesses, de fantômes et de dieux tombés, de lumière et de nuit, de beauté entière et de cruauté absolue...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Je suis une très grande amatrice de cette auteur, je dois l'avouer. Quand elle sort un nouveau texte, je ne résiste en général pas longtemps avant de l'acheter (si possible dans sa plus belle version - relié c'est mieux - quitte à casser ma tirelire).
Lorsque j'ai vu que l'auteur rééditait ses textes j'ai un peu hésité : j'en ai déjà un exemplaire à la maison, devais-je racheter cette nouvelle édition (parce que je dois dire que la couverture ne me convainc pas plus que cela) ? Et puis bon, outre mon côté fan, je veux qu'elle sorte les suites des aventures d'Angharad alors j'achète et je prie :)

C'est donc un recueil de nouvelles que nous avons ici. Toutes suivent un fil directeur, la magie mais également la poésie propre à l'auteur. Elle réussit à infuser dans ces nouvelles quelque chose qui la démarque nettement des autres et permet de regrouper des histories aussi variées qu'ici.
On se laisse tout autant envoûter par la plume de l'auteur que par le contenu même de ces nouvelles.

On retrouve des nouvelles fantastiques de type conte médiéval, mais aussi des nouvelles qui vont plus toucher à la religion et à la vision qu'à l'auteur de certains faits religieux.
Je dois avouer que j'ai autant aimer l'un que l'autre, alors qu'elles sont très différentes les unes des autres.
Si, à ma grande surprise, j'ai beaucoup aimé la nouvelle sur les anges et l'Apocalypse, j'ai un énorme faible pour la nouvelle sur Thanatos ♥

Cette édition a le mérite d'être accessible, tandis que les précédents romans de l'auteur sont très durs à trouver (surtout à un tarif abordable).
On peut lire une nouvelle par-ci par-là ou tout d'un coup (comme moi). Il n'y a pas de meilleure façon de faire. La diversité des nouvelles rend les deux options accessibles.

Bref, ce furent de parfaites retrouvailles avec la plume de l'auteur, et je suis maintenant dans l'attente de textes inédits.

Infos :
  • Contes de la Tisseuse : Cinq Saisons et Un Élément
  • Léa Silhol
  • Nitchevo Factory (avril 2015)
  • 280 pages
  • 22.99 € (broché)
  • Fiche
  • Commander en ligne
Autres Livres de l'auteur sur le site (à venir) :
Autres Avis :
-
Autres Couvertures : 
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...