vendredi 19 juin 2015

The Vanishing Girl T.2 : The Decaying Empire - Laura Thalassa

Quatrième de Couverture :
When eighteen-year-old teleporter Ember Pierce wakes up in a Los Angeles hospital, she remembers only the basics: she’s been trained by the government as a spy, she’s sent on dangerous missions, and her last assignment—the one that landed her in the hospital—was a setup.

Caden Hawthorne has spent the past ten months of his life grieving Ember’s death. So when she shows up in his room like an apparition, he can’t believe his eyes. But this Ember is different. Her hair is longer, her skin is paler, her gaze is haunted. She tells him what he’s already begun to suspect: someone he trusted betrayed her.

Now, uncertain who is friend and who is foe, Ember and Caden face the toughest mission of their lives—to stay together and survive, as they run from danger toward an unknown future.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Le premier tome m'avait pas mal intrigué, et je m'étais retrouvé pressée de lire la suite à la fin. Donc j'ai pré-commandé la version numérique même si j'ai mis un mois à le lire.
On retrouve Ember quelques mois après la fin des éléments du tome 1 - cet écart est essentiel puisque la jeune fille est la narratrice principale et qu'elle était dans un sale état, il fallait qu'elle se requinque tout de même.
Petit à petit les souvenirs lui reviennent, et elle comprend qu'elle a été réveillée - elle ne s'est pas transformé en souris de laboratoire pour une seule raison : Caden.
Son âme-sœur est persuadé d'avoir perdu la femme de sa vie et se met en danger, donc le gouvernement prend le risque de les remettre en contact.

Menacée, en fuite, Ember ne peut pourtant se résoudre à abandonner Caden. Lorsqu'elle le retrouve, ils décident d'être honnête l'un envers l'autre et de ne plus agir seul.
Mais rapidement, Ember retombe dans ses travers, même si elle tente de mieux le dissimuler. J'ai eu un peu de mal à comprendre pourquoi les dirigeants du complexe réagissaient aussi vite dans le tome 2, alors que pour le premier volume il leur a tout de même fallu des mois pour décider quelque chose.

L'entièreté du roman est un ensemble d'aller et retour. On a constamment l'impression de faire un pas en avant, deux pas en arrière. C'est tout le temps la même idée fuite-capture-fuite-capture etc. avec de temps en temps des "projets de fuite" pour distraire le lecture.
On ne progresse pas du tout dans l'intrigue que ce soit du côté des motivations des différents protagonistes ou même dans la découverte des personnages mis en jeu.
On comprend rapidement qu'Ember et Caden ne peuvent pas se fier à tout le monde et qu'un ami de longue date peut très bien vous trahir, pourtant parfois ils n'auront pas le choix.

La fin change un peu les choses, et notre duo s'offre enfin une cavalcade crédible. Dissimulation, vol, stop, on retrouve bien l'idée d'une fuite un peu désorganisé par deux jeunes sans ressources. Malheureusement, comment se font-ils systématiquement talonné je me le demande ?
Enfin, les dernières pages se veulent surprenantes, mais ne le sont pas tant que ça. On se doutait depuis un moment qu'un truc louche se préparait et que ça allait avoir un rapport avec la porte de sortie qu'avait trouvé Ember. Reste à savoir maintenant comment l'auteur va s'en sortir dans le prochain tome.

Si j'ai aimé que les parents d'Ember reviennent un peu sur le devant de la scène, leur intérêt reste limité. Au final, ce roman aura été assez long et ne fait pas progresser l'histoire. Seule la dernière partie est un peu plus rythmée et prenante, offrant un mini-suspens. Je suis tout de même un peu déçue que l'auteur stagne autant de son histoire. Le prochain tome se devra d'être vraiment explosif pour compenser celui-ci, bien trop mou.

Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
-
Autres Couvertures : 
-
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...