samedi 28 mars 2015

Vanishing Girl T.1 : The Vanishing Girl - Laura Thalassa (VO)


Quatrième de Couverture :
Every night after Ember Pierce falls asleep, she disappears. She can teleport anywhere in the world—London, Paris, her crush’s bedroom—wherever her dreams lead her. Ten minutes is all she gets, and once time’s up, she returns to her bed. It's a secret she’s successfully kept for the last five years. But now someone knows.

A week after her eighteenth birthday, when frustratingly handsome Caden Hawthorne captures her, delivers her to the government, and then disappears before her eyes, Ember realizes two things: One, she is not alone. And two, people like her—teleporters—are being used as weapons.

Dragged off to a remote facility where others like her live, Ember’s forced to pair up with her former captor, Caden, to learn how to survive inside until she can escape. Only Caden’s making escape seem less and less appealing.

But even as Ember falls for the boy who got her into this mess, she knows that she is running out of time. Because the government has plans for those like her, and those plans might just cost Ember her life. 
Note :
♣♣♣
Avis :
Si la couverture ne m'attirait pas du tout, j'étais intriguée par le pitch. Je pense immédiatement au film Jumper qui m'avais plu et distrait, même si on reste différent.

Ember se téléporte chaque nuit dans son sommeil pendant 10 minutes. Elle ne sait jamais où elle atterrira - ni quelle sera sa tenue - sachant seulement qu'après 10 minutes elle retrouvera son lit (nue). Quand à 18 ans un étrange tatouage apparaît sur son dos, elle comprend que les choses ne vont pas s'améliorer.
Retrouver par des agents du gouvernement qui la retire de sa famille du jour au lendemain, Ember est conduite dans un complexe militaire secret. Là, elle doit suivre des cours d'un genre particulier : etiquette, sport, tir, combat, etc.
Dans ce complexe elle retrouve des dizaines de jeunes gens, tous plus ou moins de son âge, et qui semble avoir les mêmes capacités qu'elle.
Contrainte de faire équipe avec Caden, un garçon séduisant certes, mais qui a tout de même empêché sa fuite, Ember doit progresser et éviter d'attirer l'attention sur elle.

Cette histoire comporte de bonnes idées : les pouvoirs d'Ember, son retrait de sa famille rapidement qui permet à l'auteur de ne pas s'appesantir sur son passé mais sur l'endroit où elle doit maintenant vivre et présenter les personnages qui vont avoir de l'importance dans le présent.
Ember est propulsé dans une "école" où on lui demande d'être au niveau des autres sans lui expliquer quoi que ce soit, et s'attendant à ce qu'elle soit obéissante alors qu'on vient de l'arracher à sa famille...ces deux faits m'ont vraiment dérangés dans le livre. Je veux dire, ce n'est pas absolument pas crédible de s'attendre à ces deux points dans la situation de la jeune femme, pourtant on le retient contre elle.

L'installation d'Ember, les moments où elle prend ses marques, se fait doucement une place et se fait des "amis" va relativement vite. Cela occupe certes une bonne moitié du livre, mais pourtant l'auteur déroule les événements rapidement - un peu trop même. J'aurai aimé plus d'ellipses temporelles peut-être mais que l'auteur approfondisse son environnement et ses personnages (même pour mieux les détester après).
La relation avec Caden, forcée et maladroite, fonctionne étrangement bien car elle correspond parfaitement au nouvel environnement d'Ember. Certes la romance est un peu précipitée mais l'auteur a tenté de se justifier sur ce point.

Je dois avouer que dans le dernier quart du bouquin, j'étais devenue très curieuse et j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Lorsqu'Ember est envoyée en mission, on ne comprend pas le but, mais le lecteur a quelques soupçons.
Les plans d'Ember, dont on sait tout de suite qu'ils tomberont à l'eau (je veux dire...elle ne reçoit pas de réponses de ses parents et s'étonne qu'on sache sur quels sites elle surfe ? En plus, elle ne peut pas essayer de se téléporter chez ses parents la nuit plutôt que chez son petit copain qui dort à 5m d'elle ?) offre un nouveau développement à la fois dans la relation qu'elle entretient avec Caden mais aussi dans la compréhension de ce que cache le complexe.

Au final, je suis plutôt curieuse de lire le tome 2. Ce n'est certes pas le meilleur roman New Adult que j'ai pu lire ou traitant de tels pouvoirs, mais pour autant j'ai fini par accrocher à l'histoire.

Infos :
Autres Tomes :
à venir
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures : 
ras
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...