mercredi 24 juin 2015

Franck Sharko T.1 : Train d'enfer pour Ange rouge - Franck Thilliez

Quatrième de Couverture :
Un cadavre est retrouvé par la police aux environs de Paris. La victime a été décapitée, les yeux arrachés et replacés dans leur orbite, les membres suspendus par des crochets... Le commissaire Franck Sharko est chargé de l'enquête. Ce meurtre l'intéresse d'autant plus que sa femme, Suzanne, a disparu depuis 6 mois et qu'elle pourrait être, en ce moment même, entre les mains d'un déséquilibré du même acabit. Bientôt des indices sont envoyés par le meurtrier directement à Sharko, par email et sur son portable... Le tueur est là, tout près. Il connaît Franck qui se fait aider d'une profileuse et d'un pro de l'informatique pour son enquête. Un autre cadavre de femme ayant succombé à ses blessures est retrouvé dans des abattoirs désaffectés, atrocement torturée et dont l'agonie a été filmée pendant des mois. De boîtes SM parisiennes au milieu très fermé du roi du porno français, Sharko suit la trace du tueur qui a toujours une longueur d'avance...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Pour être honnête j'avais très envie de lire le dernier tome de l'auteur Pandemia, mais ayant découvert que c'était une sorte de série, j'ai décidé de faire ça bien et de commencer par le début. J'ai donc commencé avec la genèse et cette première aventure du commissaire Sharko.

Le roman date un peu (publication initiale 2003) et ça se ressent parfois dans le déroulement de l'histoire. Principalement par rapport à tout ce qui à trait à la technologie. Un décalage un peu inévitable, qui se ressent fortement et contre lequel on ne peut rien. On ne peut pas le reprocher à l'auteur, mais mieux vaut être prévenu.
L'enquête est glauque, malsaine. Les cadavres profanés. C'est douloureux à lire, malsain et dérangeant. L'auteur joue beaucoup sur ce point, peut-être même un peu trop.
Par moment j'ai eu l'impression d'une surenchère de l'horreur qui m'a presque donné envie d'arrêter.
Particulièrement cette femme enlevée depuis des mois, violée, torturée, filmée...bref je ne m'en remet pas. Même maintenant, j'en ai l'estomac noué d'y repenser !

L'enquête est intéressante, mais l'auteur en fait parfois trop dans ses détours. Le but est de chercher à noyer le poisson, à égarer le lecteur. Ainsi, on est poussé à formuler des hypothèses et à les voir invalider. Mais du coup, par moment, l'auteur fait un à coup dans sa narration. Ce n'est plus très lisse.

Cela reste un bon polar, un peu dérangeant, avec quelques points maladroits. Je lirai tout de même la suite, pour constater l'évolution et découvrir enfin Pandemia.

J'ai pensé à : Pierre Lemaitre, Maxime Chattam, Jack Ketchum ou S. Fitzek.

Infos :
Autres Tomes :

Autres Avis :

Autres Couvertures : 
Challenge(s) :

1 commentaire:

  1. C'est vrai qu'en découvrant ce roman aujourd'hui on sent le petit décalage.

    Je l'ai trouvé extrêmement noir, et j'ai plutôt aimé l'histoire et les mises en scènes pour le moins originales et dérangeantes. Je lirai la suite également !

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...