dimanche 8 février 2015

Michael Bennett T.6 : Le sang de mon ennemi - James Patterson & Michael Ledwidge

Quatrième de Couverture :
Manuel Perrine n’a peur de rien ni de personne. Puissant, charismatique et impitoyable, il abat ses rivaux avec l’aisance qu’il met à arborer des costumes de lin blanc griffés.
L’inspecteur Michael Bennett est le seul flic à avoir réussi à mettre Perrine derrière les barreaux. Mais, à présent qu’il est sorti de prison, celui-ci s’est juré de l’éliminer, lui et tous ceux qui lui sont chers.
Justement, Bennett et ses dix enfants adoptés vivent dans une ferme reculée en Californie, protégés par le FBI.
Bientôt Perrine lance une campagne de diffamation, visant les personnalités les plus connues du pays. Ne disposant d’aucun indice quant à l’endroit où pourrait se cacher Perrine, le FBI décide à faire appel à Bennett…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Dans le tome précédent, Bennett avait bien des soucis : un parrain de la pègre a juré sa mort ainsi que celle de sa famille avant de disparaître et sa nounou l'abandonnait.
Mais la police a pris au sérieux les menaces de Perrine et a décidé de protéger Bennett, sa nounou et ses enfants. Perdus au milieu de nul part, ces derniers attendent que les jours passent sans grandes nouvelles de l'extérieur.
Mais Perrine ne reste pas les bras croisés : il a décidé de récupérer les différents cartels qui s'opposent à lui en organisant des boucheries qui impressionnent ses ennemis, ses alliés, la police et le public. Le FBI fait alors appelle à Bennett dans l'espoir d'arrêter le massacre.

Construction assez classique et prévisible, on regrette ici que la personnalité de Perrine, de loin la plus intéressante, ne soit pas plus mise en avant. Les auteurs construisent des plans machiavéliques, mais le lecteurs comme la police n'en voit que le résultat ce qui est un peu dommage vu la richesse du personnage.
Bennett quant à lui est un peu en retrait servant plus de spectateur chanceux que d'élément actif dans l'enquête. Alors certes il pourra en tirer des lauriers, mais en refermant le livre, je ne peux m'empêcher de penser que l'enquête aurait été résolue de la même manière sans lui.

Côté personnel, on a l'occasion de voir un peu plus les enfants, même si 10 c'est beaucoup pour les auteurs qui ont du mal à leur accorder une vraie place. On voit la rébellion des aînés et surtout l'attachement de leur nounou à cette famille hors norme.
Fin un peu téléphonée, mais qui a le mérite de clore plusieurs choses. A voir comment la suite tournera à présent.

Le style n'est pas très élevé et l'ensemble se lit rapidement et facilement, mais le livre tient se promesse de distraction sans trop de prise de tête et d'effort.

Infos :
  • Le sang de mon ennemi (Gone)
  • Michael Bennett #6
  • James Patterson & Michael Ledwidge
  • l'Archipel (janvier 2015)
  • 350 pages
  • 22 €
  • Fiche
  • Commander en ligne
Autres Tomes :
Autres Avis :
n/c
Autres Couvertures : 
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...