dimanche 25 mai 2014

Michael Bennett T.5 : Moi, Michael Bennett - James Patterson & Michael Ledwidge

Quatrième de Couverture :
Le détective Michael Bennett procède à l’arrestation d’un parrain du crime mexicain – une intervention au cours de laquelle il perd un ami de longue date.
Depuis le fond de sa cellule, le prisonnier jure qu’il prendra sa revanche sur Bennett et sur la société, même s’il doit pour cela plonger New York dans le chaos !
Afin de mettre ses dix enfants et leur nurse Mary Catherine à l’abri du danger, Michael Bennett décide de les emmener à Newburgh, sa ville natale.
Mais bientôt, la paisible bourgade se retrouve à feu et à sang. Bennett est alors écartelé entre le désir de protéger ses enfants et celui de sauver New York.
Il pourra pour cela compter sur le soutien de Tara McLellan, procureur aussi efficace que séduisante. Au risque de compromettre sa relation avec Mary Catherine…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Dans ce roman on retrouve un personnage non pas torturé, mais très humain. En proie à la douleur et à l'indécision, Michael Bennett n'est jamais à l'abri d'une mauvaise décision ou d'une parole malheureuse. Ce côté très humain, très concret, est bien l'une des plus grande force du personnage.

Le reste de sa famille, sa "smala", leur nounou et son père, forme un cadre agréable et très plaisant. Il est parfois difficile de se retrouver parmi les dix enfants, mais cette atmosphère chaleureuse est bienvenue. En parallèle de cette vie de famille "idéale", Michael ne peut nier son attirance pour Mary Catherine, sa nounou, celle qui fait tourner la maison. Pourtant, il n'est pas à l'abri d'une maladresse et risque bien de la perdre. Ce qui est étonnant, c'est qu'on a un personnage conscient de son attachement, qui ne se cherche pas de fausses excuses, et qui pourtant n'arrive pas à trouver les bons mots au bon moment. Une fois de plus cela contribue à renforcer la crédibilité de l'ensemble.

L'enquête quant à elle est de grande envergure. On traite ici d'un parrain du crime aux dents longues et avide de sang. Incapable de lâcher l'affaire, quand bien même il le voudrait, Michael risquera la vie de sa famille à son corps défendant.

On voit ici à quel point la vie des membres de la justice (flics, avocats ou procureurs) est difficile : concilier sa soif de justice avec la sécurité des autres n'est pas chose aisée, et de nombreux sacrifices sont parfois nécessaire. La mort rôde tout prêt et il y aura beaucoup de sang avant la fin de cette histoire. Ce roman ne se termine pas d'ailleurs la dernière page tournée, bien au contraire, si pas mal d'éléments trouvent leur conclusion, bien d'autres sont en suspens. Un film avec un joli "A suivre..." à la dernière seconde. Toutefois ce n'est pas un final sous haute tension qui frustre l'auteur. C'est amené en douceur et trouve une logique avec les éléments précédents.


Dans l'ensemble on retrouve une fois de plus un roman au traitement correct et plaisant à lire. Rien de reversant ni qui prend aux tripes, mais une agréable lecture qui donne envie d'en savoir plus sans frustrer le lecteur de devoir attendre.

Infos :
Autres Tomes :


Autres Avis :

Autres Couvertures :
Challenges :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...