vendredi 15 août 2014

Pendergast T.12 : Descente en Enfer - Preston & Child

Quatrième de Couverture :
Après que sa femme, Hélène, est enlevée sous ses yeux, l'agent spécial Pendergast, du FBI, se lance à la poursuite des ravisseurs, les pourchassant à travers les États-Unis jusqu'à Mexico. Mais là, ils lui échappent et Pendergast, brisé, rentre à New York pour s'enfermer dans son appartement, refusant tout contact avec le reste du monde.
C'est son fidèle ami, D'Agosta, qui vient le sortir de sa retraite. Il a besoin de son aide pour résoudre une série de meurtres étranges commis dans plusieurs hôtels de Manhattan. Le coupable ? Un garçon qui semble doué de capacités psychiques hors du commun, au point d'échapper chaque fois à la police de manière inouïe.
Pendergast découvre bien vite que les meurtres sont en fait un message des ravisseurs d'Hélène. Pourquoi ? La réponse se trouve au plus profond d'une forêt d'Amérique du Sud, où Pendergast affrontera un ennemi redoutable. Un vieux démon qu'il avait déjà combattu...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Les événements de ce tome se déroule avant Tempête Blanche et pourrait expliquer l'attitude de Pendergast et l'histoire de Corrie et de son père. 
C'est donc ma deuxième rencontre avec l'inspecteur et je comprend bien mieux l'origine de l'inspecteur, c'est un Sherlock Holmes moderne, et les auteurs ont d'ailleurs récupérer la plupart des traits de caractères du détective londonien (une certaine addiction, la façon de s'exprimer et d’interagir avec les autres, le goût du détail et du déguisement, la logique, etc.)
Ce tome se découpe en trois parties. Tout d'abord Hélène. Je ne connaissais pas la femme de Pendergast, n'ayant pas lu les autres romans, et l'ouverture de l'histoire sur son enlèvement est confuse. Je suppose, que l'enlèvement proprement dit est à la fin du tome précédent.
Pendergast se lance donc à sa recherche, faisant fi de la loi et de la logique.
La deuxième partie correspond au Tueur des Hôtels et à une période de la vie de Pendergast peu reluisante. Abbatement et désespoir sont les maîtres mots.
Enfin la troisième partie correspond à la rencontre de l'inspecteur avec le "vieux démon" évoqué sur la quatrième de couverture.
Cette dernière partie en particulier m'a fait penser aux films Indiana Jones. Des nazis, des cascades, du complot mondial...

Je n'ai pas particulièrement appréciée cette enquête. Je pense que les auteur s'embrouillent et le rendus est confus, presque indigeste. C'est dommage car je pense que les premiers romans devaient être bien meilleurs, le héros ayant du potentiel. 
Là on suit l'histoire sans grande passion. Les rebondissements n'éveillent pas vraiment l'intérêt du lecteur. Quant à l'histoire de Constance, c'est d'un ridicule consommé. Les auteurs introduisent une dimension mystique/magique/fantastique qui ne correspond pas du tout à l'ambiance et qui ne m'aide pas vraiment à apprécier l'ensemble.

Infos :
  • Descente en Enfer (Two Graves)
  • Pendergast #12
  • Preston & Child
  • J'ai Lu (mai 2014)
  • 605 pages
  • 8 €
  • Fiche
  • Commander en Ligne
Autres Tomes :


Autres Avis :

Autres Couvertures :
Challenges :
ras

1 commentaire:

  1. oh c'est dommage j'ai complètement adoré ce roman pour ma part ^^

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...