jeudi 28 août 2014

Lizzy Harrison pète les plombs - Pippa Wright


Quatrième de Couverture :
Pour Lizzy Harrison, employée dans les relations publiques, il existe deux catégories de femmes : les délicieuses étourdies qui font fondre les hommes, et celles qui, comme elle, préférent tout garder sous contrôle. Pas de place pour l'imprévu et pas de temps pour l'amour dans cette routine bien huilée...
Pourtant quand sa patronne lui demande de jouer les fiancées pour leur meilleur client, un enfant terrible du rock à la réputation désastreuse, Lizzy se retrouve plongée en pleine tourmente médiatique. Paillettes et quiproquos à gogo !
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Acheté sur un coup de tête, j'avais été séduite pas le combo pitch/couverture. Je l'ai lu alors que j'avais un besoin de me vider la tête et je dois dire que sur ce point, je n'ai pas été déçue.
On a des personnages très classique, la gentille fille qui n'a "pas le temps" pour une histoire, la meilleure amie un peu allumée, etc.

Lizzy, qui s'est toujours donnée à fond pour son boulot et sa patronne, se retrouve du jour au lendemain contrainte de jouer la petite-maie de l'un de leur client. Randy, "enfant terrible du rock" est talentueux, aimé du public, mais a de gros problème de drogue et d'alcool. Lizzy ne joue pas seulement à lui donner une image plus rangée, elle doit aussi le surveiller afin qu'il soit clean lors de la venue des représentants américain. 
Lizzy, sage, se retrouve plongée dans un monde qu'elle ne connait finalement pas tant que ça et sur lequel elle n'a aucun contrôle. La voir obligée de lâcher du leste est parfois drôle. Mais quand cette fausse relation commence à la couper de ses vrais amis, rien ne va plus.

Ce genre d'histoire est assez téléphonée et n'offre en général qu'une ou deux issues. Là l'auteur insistait tellement sur l'aspect terrible de Randy, que le lecteur pouvait deviner la fin dès le premier chapitre. Pourtant, la lecture se fait aisément, sans prise de tête. On en demande pas plus à ce genre de livre.
C'est distrayant, parfois drôle et tendre, parfois un peu triste pour Lizzy. Vite lu et peut-être bientôt rapidement oublié, il a pourtant le mérite d'offrir un honnête divertissement. 
Lecture "de plage".

Infos :
Autres Tomes :
ras
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures :
Challenges :
ras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...