lundi 28 avril 2014

One Week Girlfriend T.1 : Une semaine avec lui - Monica Murphy

Quatrième de Couverture :
Fable travaille d'arrache-pied pour gagner son indépendance, tout en élevant son petit frère. Sa réputation de fille facile lui vaut d'enchaîner les aventures sans lendemain, ce qui arrange bien les affaires de Drew, le meilleur joueur de l'équipe de football de la fac. Alors qu'il s apprête à passer une semaine dans sa famille au passé tourmenté, il lui propose, moyennant finance, d'incarner sa petite amie. Fable ne demande pas mieux que d'entrer dans la peau du personnage. Si seulement cette parenthèse pouvait s'éterniser...
Note :
♣♣♣
Avis :
 Voici le dernier né New Adult de la maison Milady Romance. Ce roman est très court (moins de 300 pages) et vous serez surpris en arrivant à la dernière page (quoi, déjà ?). Ce petit roman qui se dévore à toute vitesse parait bien léger, mais est plus grave qu'il n'y parait. 
Sous couvert d'un amour naissant entre deux jeunes adultes, l'auteur va aborder des thèmes vraiment graves. Tantôt avec pudeur, tantôt clairement, l'auteur va aborder la famille et toute ce qui peut aller avec en bien comme en mal. 

Fable est une jeune femme qui est déjà une adulte vieillie : contrainte d'être une mère pour son petit frère, elle est ignorée par son alcoolique de mère, et trouve son réconfort dans les bras de garçons anonyme - gagnant au passage une réputation de fille facile. Drew lui a tout pour lui et semble en apparence le rejeton d'une famille aisée à qui tout sourit. Leur rencontre n'est pas fortuite et leur relation est avant tout un contrat. L'auteur s'inspire en cela de Pretty Woman et ne s'en cache pas, en y faisant clairement référence dans le récit.
Mais Le personnage de Fable est bien plus profond, de même que celui de Drew. Pour une fois en New Adult, c'est Drew qui porte la casquette la plus dure : à la fois le passif lourd mais également le comportement volatil et des accès de colère. 

Au final je regrette le format un peu court puisque j'aurai aimé en savoir plus sur les personnages, que l'auteur prenne le temps d’approfondir leur psychologie et les différentes actions. Pour ma part j'avais deviné les deux rebondissements principaux très tôt, ce qui m'a un peu agacée parce que ça me semblait tellement évident que je ne comprenais pas l'aveuglement des protagonistes (ne parlons même pas du père). Du coup ce premier tome pose beaucoup de question et je reconnais être très intriguée, j'ignore totalement comment l'auteur va se débrouiller de tout cela dans les tomes à venir.

En tout cas c'est un roman court que je vous conseille car il reste vraiment très plaisant à lire. Accessible aux hommes comme aux femmes et à un large panel d'âge, il peut être mis entre toute les mains et être un roman de vacances : rapide et pourtant pas creux. Bref, je suivrai la série.


P.S. : je préfère la couverture temporaire, elle évoquait plus le roman qui reste assez sombre, que l'actuelle qui fait plus légère.
Infos :
Autres Tomes :
ras pour le moment
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge :
ras

1 commentaire:

  1. hello ! il a l'air sympa ce roman ! je suis d'accord avec toi concernant la couverture du livre!

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...