vendredi 17 janvier 2014

Tangled T.1 : Tangled / Love Game - Emma Chase (VO)

Quatrième de Couverture :
Drew Evans is a winner. Handsome and arrogant, he makes multimillion dollar business deals and seduces New York’s most beautiful women with just a smile. He has loyal friends and an indulgent family. So why has he been shuttered in his apartment for seven days, miserable and depressed? 
He’ll tell you he has the flu.
But we all know that’s not really true.
Katherine Brooks is brilliant, beautiful and ambitious. She refuses to let anything - or anyone - derail her path to success. When Kate is hired as the new associate at Drew’s father’s investment banking firm, every aspect of the dashing playboy’s life is thrown into a tailspin. The professional competition she brings is unnerving, his attraction to her is distracting, his failure to entice her into his bed is exasperating. 
Then, just when Drew is on the cusp of having everything he wants, his overblown confidence threatens to ruin it all. Will he be able untangle his feelings of lust and tenderness, frustration and fulfillment? Will he rise to the most important challenge of his life? 
Can Drew Evans win at love? 
Tangled is not your mother’s romance novel. It is an outrageous, passionate, witty narrative about a man who knows a lot about women…just not as much as he thinks he knows. As he tells his story, Drew learns the one thing he never wanted in life, is the only thing he can’t live without.
Quatrième de Couverture française : 
Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d'investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l'argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans lendemain. Jusqu'au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante, et ambitieuse... mais fiancée et inaccessible. Lorsqu'il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore encore qu'elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard... Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s'aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment... 
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Poussée par Cess, j'ai fini par me lancer dans cette lecture sans trop savoir à quoi m'attendre. 
On se retrouve dans un roman qui s'inscrit dans la mouvance New Adult avec des héros qui entre dans l'âge adulte ou qui y sont depuis peu, souvent avec une volonté de réussir, plutôt bien foutu et avec un certain caractère.
L'originalité de celui là tiens à son personnage principal : c'est un homme et il est infect. 

Drew est séduisant - et il le sait - riche (et il en abuse) et le petit chouchou (de ses dames, de sa famille, etc.). Il est certes un requin dans son boulot, mais par ailleurs il se comporte comme un prince à qui tout est dû et explique sa personnalité par son éducation, rejetant ses fautes sur les autres.
Ce personnage, aux réflexions sexistes et qu'on aimerait bien remettre à sa place, est le personnage principal du roman : c'est à lui de s'adapter et c'est lui qui raconte. On aime tant le détester. 

Tout débute avec l'arrivée de Kate. Elle est belle, elle est brillante et surtout elle refuse de s'écraser devant Drew. Que ce soit dans les affaires ou dans sa vie privée, la jeune femme est déterminée à se battre pour réussir. Elle se fait sa place à la seule force de son mérite, et refuse de céder aux avances de celui qui est un homme à femme. 
De fait d'avoir choisi Drew comme point de vue, on ne sait pas réellement l'évolution que suit la jeune femme, mais l'auteur le sous-entend bien dans ses dialogues entre les deux jeunes gens. 

J'ai aimé les réflexions de Drew sur lui-même, mais aussi ses changements. Il va s'adapter, s'assouplir, mais conserver cet aura de petit garçon espiègle (écrire dans le ciel, vraiment ?). Il va peut-être prendre la décision d'être fidèle, mais sans pour autant changer de caractère et après tout, c'est comme ça qu'on l'aime non ?


Le roman sera traduit et publié en France par Hugo Roman, l'éditeur de la série Beautiful Bastard.
Infos :
Autres Tomes :
ras ici
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenges :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...