mardi 19 juillet 2011

L'épée de Vérité T.8 : L'empire des Vaincus

Quatrième de Couverture : 
Rejoints par de nouveaux alliés dans leur lutte contre l'Ordre Impérial, Richard, Kahlan et Cara s'éloignent des Piliers de la Création après une dure bataille. Inspiré par la révolution qui a tout changé à Altur'Rang, le Sourcier de Vérité a imaginé un plan pour miner de l'intérieur le pouvoir de Jagang, l'homme qui rêve de conquérir et d'écraser le Nouveau Monde. Sur le front du nord, la catastrophe se précise. Alors qu'Aydindril est tombée depuis longtemps, Zedd et Adie, uniques défenseurs de la Forteresse du Sorcier, sont prisonniers d'une Sœur de l'Obscurité décidée à leur arracher tous leurs secrets. En chemin, Richard et ses compagnons rencontrent Owen, un voyageur solitaire qui cherche le seigneur Rahl pour lui demander d'aider un étrange empire à repousser l'Ordre Impérial. Trop occupé pour faire un détour, Richard refuse net. Mais le destin en décidera autrement.
Avis :
Dans le tome 6, une fois enlevé toute l'idéologie, on avait un tome génial, le 7 - éloigné de Richard et Kahlan - était pas mal mais pas génial. Le 8 est sur la bonne voie pour revenir à un bon niveau.
En fait, comme à chaque fois, ce qui me dérange vraiment c'est toute la partie politique, idéologique, psychologique - appelé ça comme vous voulez.

On est tout de suite après le tome 7 et on apprend tout doucement ce qu'il s'est passé pour le couple avant qu'ils ne rencontrent Jensen. On comprend également enfin pourquoi l'auteur nous parle tout le temps de la chèvre.

Le Sourcier de Vérité est loin des lignes de front - au grand dam de leurs alliés. Zedd a fort à faire avec Jaggang, mais la (re)venue de Rachel est de son père adoptif me font placer de grands espoirs pour la suite (j'aime cette petite). Mais alors l'aventure du Sourcier ? Rien à faire elle m'ennuie. Principalement parce que cette idéologie me bloque et qu'elle semble indissociable de Richard. J'en viens presque à souhaiter suivre la guerre de plus près - car au moins là les intentions sont claires.

Ceci dit je suis mauvaise langue, ça faisait longtemps que je n'avais pas touché la série, et ce tome m'a permis de revenir tranquillement dedans, et même de me donner envie de lire la suite. Ce qui est très bon signe.

Voilà, pas à la hauteur de mes tomes fétiques (le 4 et un peu le 1 et 6) mais pas mauvais :)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...