jeudi 7 juillet 2011

Au miroir des Sphinx - Charlotte Bousquet


Quatrième de couverture :

Il y a très longtemps…
                Dans un champ de ruines, deux sphinx défient la destinée.
                Un vieux philosophe attend la mort.
                Une Sphinge et une femme ailée décident de s’aimer
Autrefois…
                Un vampire est victime de son inquiétante étrangeté.
                Un voyageur égaré trouve l’amour dans les yeux d’une louve.
Aujourd’hui…
                Une acrobate amoureuse cherche des ailes pour voler.
                Deux anges s’affranchissent, enfin, du poids de la divinité.

De la lointaine antiquité à nos jours, des rives du Nil aux ruelles étroites de Florence ou de Paris, cette errance au fil du texte et du temps s’interroge inlassablement sur l’altérité et le moi, sur l’amour et l’effroi.

Avis :

10 histoires. 10 récits délicats autour du temps et du moi. Revisitant certains mythes, dénonçant la duplicité et la trahison du cœur des hommes et des dieux, Charlotte Bousquet nous entraine doucement dans son univers fait de rêves et d’espoir, mais également de beauté et de souffrances, de malédictions et de traitrise.
                Centrant ses premiers récits sur les Sphinx ou Sphinge, l’auteur parle de l’altérabilité des choses, de la quête de connaissances. On compatit pour ces êtres qui ne sont pas libres et ne peuvent s’affranchir de leur joug.
                Dans Autrefois… on se rapproche de la magie : femme-louve, sorcière, vampire. Autant d’êtres tourmentés par la volonté de divinités déchues mais influentes. Une trahison involontaire par une femme luttant contre la mort avec plus d’opiniâtreté que de volonté, un vampire faisant la justice dans les rues à sa façon et un Compagnon, parjure et lâche, qui va amener la mort au cœur du foyer qui lui aura donné l’amour.
                Dans Aujourd’hui, on suit une jeune acrobate, qui ne sait pas si elle perd l’esprit ou si elle s’est épris d’un ange. Un ange tentateur et peut-être malveillant, mais qui lui a capturé l’âme, le corps et le cœur.
                Toutes ces histoires sont tristes, touchantes, émouvantes. La mort accompagne la connaissance et l’amour, mais ne symbolise pas le mal.
Avec une plume véritablement délicate et poétique, Charlotte Bousquet nous transporte dans ces époques et ces lieux enchanteurs, pour nous dévoiler son imaginaire. On la rejoint, on s’émeut, et surtout on est séduit.

                J’ai une préférence pour La jeune fille et la Sphinge, histoire d’amitié et d’amour, ou l’arrogance des dieux va les mener à leur perte.
Un coup de cœur assurément.

Au miroir des Sphinx
Charlotte Bousquet
Argemmios
219 pages
14€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...