jeudi 23 juin 2011

Promise T.1 : Promise - Ally Condie

Quatrième de Couverture :
Cassia a toujours fait confiance. Quand elle apprend qu'elle est promise à son meilleur ami, tout semble parfait. Jusqu'à une toute petite erreur du système, qui ne dure qu'une seconde. Une seconde qui suffit à plonger Cassia dans un dilemme impossible : Xander ou Ky, la vie qu'elle connaît ou la route inexplorée, les certitudes ou les questions sans réponse, la perfection ou la passion... Comment choisir ?
source : Goodreads
Avis :
Dans le monde de Cassia c'est la Société qui dirige et qui décide de tout. Ce que vous mangez, qui vous aimez, quand vous mourrez...
C'est une société régit par les statistiques : avec quelle personne avait vous le plus de chance de faire des enfants en bonne santé ? etc. 
Très flippant !

Tout commence lors de la cérémonie de Cassia : elle a 17 ans et elle va bientôt découvrir qui la Société a désigné comme son Promis. C'est Xander, son ami d'enfance et voisin, qui est désigné, mais chez elle, la machine se grippe. Ce n'est plus le visage de son Promis qui apparait mais celui d'un autre garçon. 


Commence alors pour Cassia un long processus. Par amour pour son grand-père, par curiosité, par rébellion - mais plus lentement - la jeune fille va passer de l'obéissance aveugle à la rébellion larvée. 
Elle veut apprendre, elle veut comprendre, elle veut vivre par elle-même et faire ses propres choix. 

Ce roman, assez perturbant, réussi très bien une chose : nous faire peur. Cette image de la Société où tout est contrôlée est véritablement glaçante et nous donne un aperçu de ce que les dérives du "mieux pour tous" peut produire. 
Malheureusement les personnages clochent. Totatlement. Les personnages masculins sont creux, plats, transparents et Cassia est elle-même vide. 
Ce n'est pas du tout le genre de personnage qui fait par elle-même, au contraire. Il faut que ce soit d'autres personnes qui la secouent, qui la force à voir et à réfléchir. Et même là, ce n'est pas parfait. 
De plus Ky - qui est quand même le personnage le plus révolté à sa façon - ne fait pas vibrer lors des rares moment où il éveille Cassia. Xander aurait pu être très intéressant, il se révèle dans les dernières pages, mais de part l'histoire et le style de l'auteur, on éprouve aucun attachement pour lui, aucune pitié, rien, nada. 
Et les parents. Ma plus grande énigme sur ce roman. Comme si ils devaient avoir le rôle de modèle de la Société tout en se rebellant contre elle. Mais l'effet est raté. Ils sont faux et on ne comprend pas bien du coup ce qu'ils valent. 

En bref, ce tome ce révèle - pour le moment - plus une annonce de la suite qu'une histoire seule. L'univers est très réussi, mais il faut maintenant se pencher très sérieusement sur le scénario et les personnages.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...