samedi 28 mai 2011

Mercy Thompson T.6 : River Marked / La marque du fleuve - Patricia Briggs (VO)

mercy thompson 6 river marked patricia briggs vo
(j'aime encore plus mon exemplaire depuis que j'ai une dédicace personnalisée ^^ )



Quatrième de Couverture : 
Car mechanic Mercy Thompson has always known she was different, and not just because she can make a VW engine sit up and beg. Mercy is a coyote shapechanger, a talent she inherited from her long-gone father. And she's never known any others of her kind - until now. 
As Mercy takes in this new situation, an evil is stirring in the depths of the Columbia River. Something deadly is coming, facts are thin on the ground and Mercy feels ill at ease. However, her father's people may know more. To have any hope of surviving, Mercy and her mate, the alpha werewolf Adam, will need all the resources the shifters can offer.
Or death will be the least of their worries. 
 Traduction (by me, merci de respecter cela même si c'est pas génial) : 
La mécanicienne Mercy Thompson a toujours su qu'elle était différente des autres, et pas seulement parce qu'elle était capable de réparer un moteur de VW et d'en vivre. Mercy peut se transformer en coyote, un talent qu'elle a hérité de son père disparu. Et elle n'a jamais eu connaissance de quelqu'un comme elle - jusqu'à maintenant. 
Alors que Mercy s'embarque dans une nouvelle aventure, un mal se développe dans les profondeurs de la rivière Columbia. Quelque chose de mortel arrive, les faits le prouvent et Mercy a un mauvais pressentiment. Toutefois, le peuple de son père devrait en savoir plus. Pour avoir la moindre chance de survie, Mercy et son compagnon, le mâle alpha de la meute de loups-garous des Tri-City Adam,  auront besoin de toute l'aide que pourront leur offrir les changeurs de forme.
Où la mort pourrait bien être la dernière de leur préoccupation. 
Mercy et Adam passent leur lune de miel au bord de la Columbia. Tout devrait être parfait, mais une présence maléfique hante les eaux, emportant des vies innocentes.
Mercy est une marcheuse : elle peut voir les fantômes. Et voilà que l'esprit de son père, mort avant sa naissance, décide de lui rendre visite.
Il est temps pour elle de renouer avec son héritage pour affronter la diablesse de la rivière. (source amazon)
 Avis : 

Je l'ai lu maximum 15 jours après sa sortie et je n'en avais même pas fait la chronique ! Je m'empresse donc de réparer cet oubli.

On retrouve Mercy, heureuse, presque totalement libérée de ses cauchemars et en couple avec Adam. Mais bien sûr, il n'y a pas de répit pour les braves, même quand ils sont en lune de miel.
Doucement poussés par les Faës, Mercy et Adam se rendent dans une zone de nature plutôt bien conservée aux abords de la rivière Columbia. Déterminés à passer du temps ensemble loin des ennuis, on les suit d'abord dans leur vie de couple. C'est mignon.

Mais très vite, ils sont ramenés à une triste réalité : quelque chose de malveillant rôde dans les eaux de la rivière et fait des victimes. Hommes, femmes et enfants sans distinction. Mercy va très vite être indissociablement liée à cette affaire lorsque la chose de la rivière la blesse, la marquant en quelque sorte comme sienne.
Mais elle n'est pas seule, et va découvrir qu'elle peut compter sur le peuple de son père qui réside près de là.

Je ne veux vraiment pas trop en dire sur l'histoire donc je m'arrête là.

On aime retrouver Mercy, un peu au calme. Bien sur on regrette l'éloignement de son garage et des personnages connus qu'on aime tant, mais d'un autre côté un tête à tête avec Adam ne se refuse pas ! Mais l'auteur ne nous laisse pas en plein désarrois, elle nous offre quelque chose que la plupart des fans attendaient avec impatience : en savoir plus sur les origines de son mystérieux père !
Et dire qu'on en apprend de belles n'est pas peu dire ! Je l'avoue je ne m'attendais pas à ça ! Mais c'est plutôt bien pensé, et assez amusant en soi par moment.

Bref, du mystère, du drame, de nouvelles amitiés, un pan de passé qui se dévoile et des personnages plutôt haut en couleurs : voilà les ingrédients de ce dernier volume. Et bien sur on en veut encore plus. D'autant plus que la canne a refait son apparition et qu'elle va jouer un rôle certainement très important par la suite vu ce que nous a laissé entendre l'auteur.

Bref un très bon Mercy Thompson, même si je l'avoue, ce n'est pas mon préféré (pas taper !)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...