mardi 31 mai 2011

La Confrérie de la Dague Noire T.2 : L’Amant Eternel - J.R. Ward



Quatrième de Couverture : 
Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d'entre eux, car il est victime d'une terrible malédiction : son démon peut s'éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l'entourent.
Pourtant, lorsqu'il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d'un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n'est à ses yeux qu'une douce illusion. Tout va changer lorsqu'elle rencontrera les guerriers de la Confrérie… et surtout Rhage.

Avis : 
Bon, il m'a fallu passer outre mon dégout pour la traduction pour rentrer dans l'histoire. Une fois cela fait, on pouvait se concentrer sur le reste.

Typique du genre romance paranormale : on change de personnage, mais fondamentalement rien ne change le nouveau mâle/la nouvelle femelle qui est malheureux/maudit/insupportable ou autre épithète du même genre va rencontrer l'amour de sa vie ne pas le reconnaitre/le fuir, mais tout fini bien pour eux.
Tout est dit !
Que je suis mauvaise langue quand même…le style…bah comme le premier quoi, on le cherche sous la trad., mais je n’ai pas l'impression qu'il y ait tant de qualité d'écriture que ça (ou alors je suis juste allergique au genre).
Mais le PIRE du pire de ce livre : c'est le sexe ! Il y en a partout tout le temps, et ça m'a saoulé disons…à la deuxième occurrence ! Je ne l'ai même pas trouvé si bien écrit que ça, donc un peu de soucis à avaler le livre après (le nombre de vannes vaseuses qu'on peut sortir après ça dans une critique pareille …)
Concernant l'histoire, on aborde celle de Rhage qui a des petits problèmes de maitrise de soi. Quand les émotions sont trop fortes, Pouf une bestiole de 3m de haut prend sa place et bouffe tout sur son passage…forcément ça calme tout le monde autour. Et voilà qu'il rencontre Marie, une humaine, atteinte du cancer et probablement en train de mourir (c'est la grande question à son propos : où en est sa maladie ?). Malgré quelques retours en arrières et quelques moments de panique, elle accepte étonnement bien toute cette histoire. D'un autre côté, quand on estime n'avoir plus rien à perdre dans la vie, la raison devient surfaite.
Ils vont donc tenter d'être ensemble vaille que vaille. Malgré la Vierge Scribe, le sale caractère de l'un, le problème de communication de l'autre et un enlèvement pour saupoudrer le tout.
Comme toujours l'histoire est assez moyenne et un peu facile à mon goût. En tant qu'urban-fantasy je suis écœurée, en tant que romance paranormale, ce roman tient alors la meilleure note. Tout est question de point de vue comme toujours.
Bref, ce que j'ai aimé néanmoins, c'est l'histoire filée de Bella qui promet un sacré bon prochain tome. Enfin je l'espère ! Et celle de John (même si quelque chose me dit qu'il y a un lien (oh ténu) avec l'épilogue du tome 1). John est un personnage qui me touche beaucoup plus que les deux héros ici.
On voit également le Roi reprendre ses sujets en main, du moins s'y essayer, et ça rend bien. Donc je résume : l'histoire filée est plutôt pas mal, trop de Q, et la romance m'est passe loin au-dessus du crâne. Mais c'est un BON roman de romance paranormale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...