mercredi 23 juin 2021

Review: La Vie invisible d'Addie Larue

La Vie invisible d'Addie Larue La Vie invisible d'Addie Larue by V.E. Schwab
My rating: 5 of 5 stars



View all my reviews

it was amazing

Un roman vraiment captivant et avec un aspect atypique. On ne peut pas s'empêcher de penser à Faust : si on passe un pacte avec le Diable, on peut s'attendre à ce qu'il respecte sa part du marché....
Le début est assez lent, très lent. Cela permet de prendre conscience du temps qui passe et qui pèse. Un poids invisible mais tout de même bien présent.
Petit à petit on prend le rythme, en alternant les fils du temps on comprend comment Addie a appris à définir ce qu'elle peut faire ou non, jusqu'où elle peut aller.
L'autrice en profite pour nous donner des pistes sur la façon dont Addie a pu traverser les époques : le lecteur n'aurait pas pu s'empêcher de se poser des questions. Ainsi, on a des aperçus et on peut combler les vides en suivant les pistes de l'auteur. En effet, si aurait fallu plus qu'un tome pour tout décrire sinon...

Je dois dire que Henry n'est pas un personnage qui m'aura particulièrement touché. Je comprend pourquoi on en arrive là, et il offre un contrepoint intéressant au personnages d'Addie et de Luc. Pourtant si j'ai aimé cette parenthèses dans la vie d'Addie, ces brefs instants où la jeune fille redevient insouciante et profite véritablement de l'instant.
Je dois avouer que j'ai assez pu vu "l'urgence" d'Henry. Peut être parce que le personnage m'a moins touché et que je suivais plus volontiers Addie.
** spoiler alert ** 
Addie est une jeune femme complexe. On comprend ce qui l'a poussé à faire ce voeu maladroit, ce qu'elle a du faire, accepter, pour survivre. On a une certaine admiration teintée de respect pour ce qu'elle a vécu, ce qu'elle a du voir, ne pas pouvoir faire. Les souffrances qu'elle a traversées.
Le pas de deux avec Luc a été pour moi le meilleur. Si j'ai adoré suivre la jeune femme et apprendre à la connaître, c'est vraiment ses interactions avec Luc qui m'ont fait passer le meilleur moment.
Ce sont deux joueurs d'échecs : mais là où elle apprend, elle tâtonne et tombe dans ses pièges, lui reste statique : comme s'il était inaltérable et ne pouvait être soumis au changement, à l'évolution.
Petit à petit, on voit qu'il gravite autour l'un de l'autre, qu'ils sont liés par plus que le pacte. Elle est seule, mais de part sa nature humaine, ou ce qu'elle était puisque l'autrice insiste, elle n'abandonne pas, elle vit, elle apprend et elle se bat. Petit à petit, on comprend qu'ils soient irrémédiablement attiré l'un par l'autre : ils sont les deux seuls de leur univers. Invisibles aux autres, présents uniquement de manière fugitive, un instant fugace rapidement effacé. Fascination, attirance, dégoût, curiosité et colère, tout cela fusionne jusqu'aux batailles qu'ils mènent.

La fin du roman est une apothéose. Il était difficile de terminer sans tomber dans le cliché, le convenu : Henry était une épine dans le pied de l'autrice !
Le faire partir ? Il devient un martyr ! Le garder en vie ? Un échec bien étrange et qui ne sied pas du tout à la composition du dieu qui répond la nuit. Laisser Addie vivre avec lui ? Impensable sur le long terme au vue de sa situation à elle. Et puis, à quoi bon car même si son temps n'est pas compté en terme d'aiguilles de montre, il est mortel, pas elle.
Au final, le choix de l'autrice m'apparait parfait ! Il garde une pointe de rage pour Addie, une pointe d'espoir pour l'incorrigible romantique naïve et absurde que je suis. Il me donne envie de continuer tout en me faisant bien comprendre que le livre est terminé et qu'il n'y a pas de suite (qui ne pourrait être à la hauteur !)


En bref ?
Lisez le ! Un OVNI peut être, mais un livre à lire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...