vendredi 28 juillet 2017

Entre mes doigts coule le sable - Sophie Tal Men



Quatrième de Couverture :
Pas facile de concilier médecine et vie privée quand on est internes à l'hôpital ! Marie-Lou - qui a quitté sa Savoie natale pour Brest - et Matthieu - le ténébreux surfeur - sont tombés amoureux au premier regard. Mais entre leurs stages en psychiatrie et en neurochirurgie, les nombreuses gardes à effectuer, les apéros au « Gobe-mouches » et les fêtes carabines, leur histoire d'amour n'est pas un long fleuve tranquille. C'est plutôt la valse des sentiments. Surtout quand leurs proches deviennent leurs patients. Matthieu parviendra-t-il à vaincre ses peurs et à laisser Marie-Lou entrer dans sa vie ? Marie-Lou apprendra-t-elle à laisser glisser le sable entre ses doigts ? 
♣♣♣♣
Avis :
Ce roman est le second de l'auteur et reprend les même personnage que le précédent : Les Yeux Couleur de Pluie. Est-ce un problème ? Et bien non !
Bien sûr, on ne connait pas le passé des personnages, mais cela n'a pas d'importance.

L'auteur nous plonge dans la vie de ses personnages sans peine et avec un ton doux-amer. Entre la vie et le travail, les désillusions, les fatigues et les petites victoires, la vie s'écoule comme le sable.

Marie-Lou fait un stage en psychiatrie, épaulée par son maître de stage, loufoque et fidèle.  Matthieu est en neuro-chir et traverse des phases de stress.
Entre les deux, la vie de couple est difficile. Volonté de préserver son intimité, de vouloir partager, petite dispute et coup de sang rythment leurs quotidien.

Quelques scènes m'ont semblées un peu de trop, comme la dernière péripétie de Marie-Lou, mais dans l'ensemble, le roman est plaisant. Le ton est agréable et on "vit" ce roman sans peine.
En tant que femme d'interne, je comprend ce que vivent les personnages d'une manière. Mais cela n'est pas nécessaire pour compatir à ce qu'ils vivent.

Toutefois, j'aurai aimé voir plus ce qui a trait à leur vie professionnelle. Car là, l'auteur se concentre pas mal sur leur vie à deux, leurs déboires ou leurs moments complices.
C'est plaisant, mais pas ce que j'ai préféré dans le roman.

Un joli roman, parfumé au vent breton, à lire cet été et tout le reste de l'année. 

Infos :
Autres Tomes :
  1. Les yeux couleur de pluie
  2. Entre mes doigts coule le sable

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...