jeudi 4 mai 2017

Charlotte Holmes T.1 : Les Aventures de Charlotte Holmes - Brittany Cavallaro



Quatrième de Couverture :
Jamie Watson, arrière-petit-fils du célèbre Dr Watson, ne voulait pas cette bourse pour Sherringford, un collège chic de la côte Est des États-Unis... et encore moins y croiser Charlotte Holmes. L'arrière-petite- fille de Sherlock a hérité du célèbre détective non seulement son génie mais aussi son tempérament explosif. Mieux vaut, dit-on, l'admirer de loin...
Quand un étudiant meurt dans des circonstances dignes des plus terrifiantes histoires de Sherlock, Jamie et Charlotte sont les premiers accusés. Victimes d'un coup monté, ils n'ont d'autre choix que de faire équipe pour mener l'enquête...
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
L'auteur s'est amusé à imaginer un monde où Sherlock Holmes, John Watson et James Moriarty auraient eu des descendants.

Quelques générations plus tard, tout le monde connaît ses grandes familles qui ne se sont pas trop éloignés de leurs ancêtres. Les Holmes sont réputés pour leur caractère difficile et leurs facultés à résoudre des crimes, leur intelligence affûtée et leur influence. Les Moriarty sont des bas-bleus soupçonnés de trempés dans des affaires louches tandis que les Watson ont toujours une passion pour l'écriture, même si cela ne rend plus célèbre.

Jamie est un Watson, mais il ne connait pas les Holmes, si ce n'est de nom - et parce que tout le monde lui en parle. Lui qui ne veut être que James et se passionne pour l'écriture d'invention se retrouve propulsé loin de sa Londres adorée. Sherringford est un pensionnat pour gosses de riches des Etats-Unis. Les élèves sont finalement comme les autres, pas plus brillants qu'ailleurs, seulement plus riches. Mais c'est également là que ce trouve Charlotte Holmes, descendante du brillant détective.

Ils ne sont pas amis, mais vont se retrouvés tout les deux accusés du meurtre de l'un des élèves. Associés par les circonstances, ils tenteront de percer ce mystère tout en se liant d'amitié. Car l'un et l'autre sont plutôt des chats sauvages n'ayant que peu d'amis. Fidèle à la tradition, c'est James Watson qui nous livre ce récit et les déduction de la brillante Charlotte (qui se permettra tout de même un petit mot).

C'est plaisant pour les amateurs du grand détective, mais à la sauce très jeune. Outre l'époque - et la série TV a prouvé que cela pouvait n'avoir aucune importance - le style est très courant. Les fans pourraient être déçus tout en faisant découvrir les aventures de Sherlock Holmes aux jeunes lecteurs.
Ce premier récit fait référence à plusieurs aventures du duo et offre un parallèle intéressant. James est une jeune homme plutôt intelligent, capable de déduction, mais Charlotte est brillante, sauvage, un peu hautaine avec une tendance à l'addiction quelle qu'elle soit.

L'enquête est un peu difficile à suivre car le narrateur divague beaucoup sur les liens qui se construisent (ou pas) entre les deux héros. Ce n'est pas inintéressant mais cela prend beaucoup de place, reléguant le meurtre à l'arrière-plan.
La révélation finale vient un peu tardivement dans le récit et tombe finalement à plat. C'était un peu trop poussif avant et ce n'est pas assez explosif pour compenser.

Néanmoins j'ai apprécié cette réécriture et je suis curieuse de voir la suite. 

Infos :
Autres Tomes :
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...