vendredi 22 juillet 2016

Orgueil et Préjugés - Jane Austen


Quatrième de Couverture :
Orgueil et Préjugés (1813) est le roman le plus populaire de Jane Austen. L'histoire en est simple : Elizabeth Bennet, qui se croit dédaignée par Darcy, jeune homme riche et hautain, s'amourache d'un bel officier, Wickham. Au roman sentimental et de coup de foudre, Jane Austen substitue celui qui décrit l'évolution d'une psychologie plus complexe, où se mêlent la raison, le sentiment de gratitude, la méfiance à l'égard des «premières impressions». L'abondance des menus événements fait l'un des charmes du roman britannique. Elle se combine avec la finesse d'une analyse entièrement intégrée à la description du comportement, et avec un humour discret, mais toujours présent.
Note :
♣♣♣♣
Avis :
Je n'avais jamais lu ce roman - ou tout autre de l'auteur. Pourtant, j'en possède un certain nombre d'exemplaires, allant de l'achat spontané aux livres récupérés dans les bibliothèques familiales. Celui-ci est un exemplaire acheté lors d'une offre des éditions Folio : le livre + le DVD (que je n'ai toujours pas vu, ce sera surement l'occasion).
C'est suite à ma décision de lire les livres qui prennent la poussière dans ma PAL qui vous m'avez conseillé Orgueil et Préjugés.
Ma connaissance de l'histoire était plutôt succincte : une vague romance entre Darcy et Elizabeth. Pour tout dire, j'étais persuadée (mais pourquoi, je l'ignore) que la fin était plus tragique (abandon ou autre). J'étais donc plutôt surprise en lisant le livre !

Le personnage d'Elizabeth est vraiment plaisant car, outre son éducation typique, la jeune femme a un esprit vif et surtout la confiance de son père. Cela la rend attachante car relativement libre d'esprit. Elle a le charme de l'honnêteté et une intelligence qu'elle n'hésite pas à employer pour étudier son entourage, avec plus ou moins d'acidité.
Sa famille ne lui offre pas vraiment un environnement idéal pour se développer, mais sa complicité avec sa sœur et son père compenseront la vacuité de ses autres sœurs et de sa mère (voir même de son amie). Malgré cela, son attachement et sa fidélité familiale, qu'elle ne remet jamais en doute, force le respect : elle regrette parfois leurs comportement, mais je songe pas à s'en plaindre. Elle sera plutôt du genre à chercher des solutions.
La rencontre avec M. Darcy m'a surprise car je ne m'attendais pas à cette "danse à quatre" qui pourtant, est pleine de fraîcheur et de charme.Une valse des sentiments vraiment agréable.

L'homme en lui-même est très mystérieux. On le voit d'abord de loin en loin. C'est un nom plus qu'une personne. Sa relation avec le voisinage de son ami n'est de plus pas très bonne en raison de son attitude distante - attitude qui n'aura jamais de réelle explication.  S'il se fiche de ce qu'on pense de lui dans la campagne, il est très attaché à son ami et fera tout pour l'aider dans ce qu'il pense être une folie. Le dévouement est admirable si le procédé est douteux.

Il y a ensuite une rupture dans le récit. Du moment où Elizabeth s'éloigne de chez elle, il y a un changement tant dans le ton que dans le récit lui-même. Les personnages semblent d'un coup évoluer. Mais la transformation la plus flagrante pour moi est celle de M. Darcy lui-même. Une transformation brutale et qu'on ne s'explique pas. Elle n'est pas cohérente avec le reste de son comportement et ne trouve pas vraiment d'explications par la suite. Si cette métamorphose sert le récit, j'aurai aimé qu'elle soit plus progressive, ou du moins mieux expliquée. Ici j'ai eu la sensation d'un deus ex machina. 

Quoi qu'il en soit, j'ai vraiment apprécié ma lecture. Une écriture vraiment intelligente avec une bonne diversité de personnages. J'ai apprécié à la fois les amours naissants, les relations familiales et amicales, mais surtout l'humour de l'auteur à travers les paroles d'Elizabeth. En particulier son père qui, à la fin surtout, m'aura bien fait rire !
Bref, une excellente lecture que je suis contente d'avoir découverte. Je tenterai bien le film à présent !

Infos :
  • Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice)
  • Jane Austen
  • Folio 
  • 416 pages
  • entre 5€ et 9 € en papier (de 0€ à 6€ en numérique)
  • Fiche
  • Commander sur Amazon
Autres Avis :
Autres Couvertures :
Je n'en met que quelques unes...

3 commentaires:

  1. Gros coup de cœur pour ce livre, dans mon Top 5 ;) !

    RépondreSupprimer
  2. j'ai beaucoup aimé ce livre également et j'en lirai d'autres avec plaisir ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ma romance favorite. Le film que tu as est très fidèle, très beau et très bien réalisé. Je relirais volontiers le livre :D

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...