mardi 22 mars 2016

Bienvenue à Night Vale - Joseph Fink & Jeffrey Cranor


Quatrième de Couverture :
Voici le roman inspiré par le podcast culte Bienvenue à Night Vale, qui vous ouvre les portes de la mystérieuse ville du même nom, perdue au cœur d’un désert dans le sud-ouest américain. Un endroit à part, peuplé de spectres, d’anges, d’extraterrestres et abritant d’inquiétantes conspirations gouvernementales... où l’on suit Jackie Fierro, jeune prêteuse sur gages débrouillarde, dans son enquête sur un inconnu énigmatique à la mallette en daim, et bien d’autres encore. Un univers étrange et poétique qui réjouira tous les fans de Twin Peaks.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Voici un livre très particulier...inclassable. Je le rangerai dans la catégorie de ces livres "on aime ou on n'aime pas, mais il n'y a guère de compromis". Je vais donner mon avis, mais je vous conseille surtout de vous faire votre propre opinion, il est tellement à part...

Un livre pas comme les autres. Voici ce qui me vient en tête immédiatement en pensait à Night Vale. Night Vale est une ville où le bizarre est la norme et où rien ne se passe comme on l'attend. La Police Secrète est partout et bien visible, les bibliothécaire sont une espèce particulièrement dangereuse et où un enfant qui change de forme est normal.

Jackie a 19 ans...depuis toujours. Elle n'a aucun souvenir d'avoir eu autre chose que 19 ans et d'avoir tenu sa boutique de prêt sur gage aux règles immuables (comme enterrer les portes le soir en partant...) mais un jour tout change. Et à Night Vale ce n'est pas bien. Un jour un homme lui donne un bout de papier dont elle ne peut se débarrasser. Quoi qu'elle fasse, le papier marqué "King City" revient toujours dans sa main gauche. A partir de là tout déraille. Dans le but de retrouver sa vie, Jackie va se mettre à enquêter sur King City, une ville que rien ne semble atteindre.
Diane est mère célibataire. Son fils change de forme en permanence, mais elle le reconnait toujours, et comme pour tout adolescent, la communication est parfois difficile. Mais elle mène sa petite routine et les choses se passent bien (enfin sauf la Vieille Femme Invisible qui a élu domicile chez elle et lui fait des blagues). Un jour, elle voit le père de son fils en ville...partout. Mais dès qu'elle s'en approche il disparait.

Ces deux femmes si différentes vont braver les règles établies à Night Vale en cherchant à comprendre et à traquer l'objet de leur obsession. Leur quête les rapprochera et ensemble elle tenteront d'atteindre King City qui semble être la clé de leurs malheurs...ça et le mystérieux homme à la veste fauve qui a donné le papier à Jackie.

Voilà le pitch. Mais quand on lit l'histoire, cela ne semble pas si évident ! Il faut atteindre une bonne moitié du livre pour "comprendre" ce qu'il se passe et déterminer la trame du récit, la quête des jeunes femmes.
Je m'attendais à de l'absurde, mais pas comme ça. Je pensais lire une sorte de Disquemonde moderne, une idée à la Thursday Next. Que nenni. Dans cette ville, seul le bizarre est le mot d'ordre. Mais chacun, va travailler "normalement".

J'ai été longue à la détente, mais j'ai fini par comprendre que Bienvenue à Night Vale est une critique assez acide de la société. Cela m'a frappé avec la radio. Il n'y a qu'une radio qui diffuse en ville, et tout le monde l'écoute (un autre exemple de la critique des média c'est la TV : elle décide du programme, s'adresse à vous par votre prénom, interagit avec vous, mais si vous la coupez, l'émission continue à vous parler...). Bref, l'animateur radio, Cecil, fait des intervention ici et là dans le roman, des "entre chapitres" qui semblent sans queue ni tête et qui racontent des choses totalement farfelues.
Les auteurs critiquent tout, de l'éducation, au monde du travail en passant par les média et la police. Mais c'est dissimulé derrière le vernis d'étrangeté du livre...

En résumé, Bienvenue à Night Vale est un roman comme aucun autre. Impossible de le comparer à quoi que ce soit ni de le rattacher à un genre en particulier. Impossible de prédire si vous allez aimer ou pas ce roman, la seule solution est d'essayer :)

Infos :
Autres Tomes :
n/c
Autres Avis :

Autres Couvertures : 

Challenge(s) :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...