samedi 21 novembre 2015

Un si beau soleil pour mourir - James Patterson


Quatrième de Couverture :
Ethan et Abby, mariés depuis peu, passent leur lune de miel sur une île enchanteresse des Caraïbes. Eaux turquoises le matin, champagne le soir… Mais le rêve prend fin, brutalement. Le couple est tué dans le sauna de leur suite de luxe.

Peu de temps après, deux amoureux convolant à Rome sont assassinés. Qui peut bien s’en prendre à des couples mariés depuis peu ?

L’ex-agent du FBI John O’Hara se voit confier  l’enquête tandis que l’agent spécial Sarah Brubaker traque de son côté un autre serial killer, dont les victimes ont un étonnant point commun : elles portent toutes le même nom : John O’Hara !

Des lors, les routes de John et de Sarah vont se croiser. Il leur faudra, pour arrêter les deux criminels, unir leurs efforts. Et plus si affinités…
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
James Patterson est un auteur US prolifique mais que je qualifierais d'inconstant. J'ai pas mal lu ses bouquins et si je passe souvent un agréable moment, il est tout à fait capable de me décevoir. Du coup, je suis prudente lorsque je commence l'un de ses nouveau roman.

Dans celui-ci nous retrouvons deux enquêtes, des meurtres aux quatre coins du monde et rien qui ne semble relier les victimes. On sortira de sa "retraite" un agent du FBI, retiré après la mort de sa femme (tiens, déjà vu) qui est chargé d'enquêter en toute discrétion. Mais l'autre enquête semble mener tout droit à lui... dès lors un compte à rebours macabre va commencer et John O'Hara n'est pas sur d'en sortir indemne.

Classique, ce roman n'en reste pas moins efficace et plaisant. L'auteur réussit à nous tenir en haleine, malgré l'utilisation de quelques ficelles du genre. L'auteur suit avec un certain intérêt les différentes découvertes et surtout comment les deux enquêtes peuvent être liées. Je regrette que l'auteur n'explique pas tout les détails, c'est un facilité qu'il espérait faire oublier. Un exemple : le premier meurtre du prologue - la façon dont le tueur réussit à venir et repartir, les moyens que cela implique, jamais cela ne sera réellement expliqué. Certes ce sont les premières pages, mais bon ma curiosité était piquée.

C'est donc un bon Patterson, classique et efficace que nous avons là. Un plaisir à lire, un bon moment à découvrir sans nul doute. Il a déjà écrit mieux, mais cela ne nous empêche pas de prendre du bon temps ! Allez y sans crainte donc ;)

Infos :
Autres Tomes :
ras
Autres Avis :
ras
Autres Couvertures : 
Challenge(s) :
ras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...