lundi 5 octobre 2015

En Attendant l'Orage - Graham Joyce

Quatrième de Couverture :
Une ferme restaurée de Dordogne, au cœur de l'été. James et Sabine, sa femme française, sont en vacances avec leur deux filles Beth et Jessie, et trois amis anglais. Des congés qui tournent à la tragédie et vont balayer la toile de mensonges que tous ont patiemment tissée autour de leur vie. Un roman sur les secrets de l'âme humaine, le refoulement et le mensonge.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Un roman que je possède dans ma bibliothèque depuis des années ; il m'en aura fallu du temps pour le sortir de là, et pas mal également pour le lire.
C'est principalement un roman d'ambiance. Une ambiance lourde et oppressante, avec une tension qui s’accroît au fur et à mesure que les pages se tournent.
On nous dit dans la quatrième de couverture qu'un mystérieux adulte donne d'étranges leçons à Jessie, l'une des enfants, et c'est vrai. Mais ce n'est pas le plus étrange. Ce qui m'a le plus frappé, c'est le comportement des adultes.
Tous ont des mensonges dans leur histoire, passée ou présente. Leurs relations, en apparence cordiales, sont en réalité tissées de trahison, de doute et d'erreurs. Toutes leurs histoires vont se révéler à mesure que monte la tension dans cette maison de Dordogne.
Petit à petit, le lecteur dénoue les fils et comprend ce qui les lie les uns aux autres. On comprend qu'il y en a plus que ce que l'on apprend au début du roman. En particulier dans le dernier tiers du roman, c'est là que le plus de choses se révèlent et que l'on comprend un peu mieux les choses.

Au fond, Jessie est une sorte d'excuse. Comme bien des enfants elle a parfois des réflexions un peu étranges, et surtout qui ont un très mauvais timing. Si l'on ajoute à cela un comportement un peu étrange (en même temps vu son environnement on la comprend), la tension grimpe en flèche.

Comme je le disais, c'est un roman d'ambiance principalement. On pourrait aller jusqu'à dire qu'il y a du fantastique...mais comme pour la plupart des romans de l'auteur on ne pourrait en jurer. Il réussit à nous rouler jusqu'au dernière instant, et même une fois le livre terminé on doute.

Ce n'est pas un roman que j'ai réellement apprécié, mais je salue le talent de l'auteur. Il sait très bien conter les histoires et on est rapidement impliqué dans le roman.
Un roman différent, et rien que pour cela, cela vaut la peine de le lire.

P.S. La couverture VO est absolument sublime.

Infos :
  • En Attendant l'Orage (The Stormwatcher)
  • Graham Joyce
  • Bragelonne (février 2006)
  • 314 pages
  • 20 € (grand format)
  • Fiche
  • Commander en ligne
Autres Tomes :
ras
Autres Avis :
-
Autres Couvertures : 
Challenge(s) :
-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...