vendredi 17 juillet 2015

[Cinéma] - Cinquante Nuances de Grey / Fifty Shades of Grey (Universal Pictures)

Synopsis :
L'histoire d'une romance passionnelle, et sexuelle, entre un jeune homme riche amateur de femmes, et une étudiante vierge de 22 ans.
Casting :
  • Jamie Dornan
    • Rôle : Christian Grey
  • Dakota Johnson
    • Rôle : Anastasia Steele
  • Jennifer Ehle
    • Rôle : Carla
  • Eloise Mumford
    • Rôle : Kate Kavanagh
  • Victor Rasuk
    • Rôle : José Rodriguez
  • Luke Grimes
    • Rôle : Elliot Grey
  • Marcia Gay Harden
    • Rôle : Grace Trevelyan Gray
  • Rita Ora
    • Rôle : Mia Grey
Infos :
  • Titre original : Fifty Shades of Grey
  • Distributeur : Universal Pictures International
  • Année de production : 2015
  • Budget : ?
  • N° de Visa : 141379
  • Sortie française : février 2015
  • Durée : 
  • Sortie DVD / Blu-Ray : 18 juin 2015
  • DVD (edition spéciale) 15.99 €
  • Commander le DVD
  • BLU-RAY : [Blu-ray + Copie digitale] [Édition spéciale - Version  longue + Version cinéma - Blu-ray + Copie digitale] : 19.99 €
  • Commander le Blu-Ray
  • [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] - Inclus un crayon et un carnet de notes [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] : 32.99 €
  • Commander cette édition
Avis :
Bien après tout le monde, j'ai fini par voir le film, adaptation du premier tome de la saga Fifty Shades. Si je n'avais pas été une grande fan de la saga en général, le premier tome n'était ni choquant ni désagréable en soi (bien que je ne sois pas adepte du style - mon avis complet ICI).
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en visionnant le film, mais Chaton a accepté de le voir avec moi (chanceuse je suis) : du coup c'est parti, on s'installe confortablement dans le canap' et on lance le film (à noter que lui ne sait pas du tout de quoi parle l'ensemble, juste que c'est une adaptation, que l'histoire est décriée et que c'est pseudo-érotique).

Question adaptation, j'ai eu la sensation d'un film assez fidèle (même si je l'avoue, cela fait bien longtemps que j'ai lu le roman). De mémoire la plupart des scènes sont retranscrites ici et relativement identiques à ce qu'on peut trouver dans le roman.
La mise en film a apporter une touche de mystère et de sensualité qui ne se ressentait pas du tout (à mon avis) dans les romans.
Ici, nous ne sommes pas dans la tête de l'un ou de l'autre, mais bien d'un point de vue extérieur. Même si Ana est la plus représentée, elle ne représente pas pour autant la majorité du film, ce qui apporte un équilibre relativement bienvenue.

Du côté du jeu des acteurs, je dois l'avouer, je n'ai pas été convaincue. J'ai trouvé ça un peu artificiel. Alors certes, ce n'était pas non plus évident à jouer, mais le personnage cruche d'Ana m'a un peu agacé : j'ai eu du mal à y croire, tout bêtement. Quant à sa manie de lever les yeux au ciel ou de se mordiller les lèvres - bien trop présent dans le livre - la réalisatrice a tenté de le faire passer dans le film sans le surcharger, mais c'est une fois de plus trop artificiel. J'ai beau observer les gens dans la rue, ou me mordre les lèvres parfois, personne ne ressemble à cela.
Christian lui est un peu trop muet et surtout...fait gentil garçon. Ok il n'est pas désagréable à regarder, mais il est loin de l'individu hautement sexy et impressionnant. Je n'ai pas ce frisson qu'on attend d'un tel personnage (ce qui était également difficile à faire passer - bien que ce soit un des plus vastes clichés de romance).

Les scènes de sexe sont, comme dans le roman, globalement concentrées à la fin du film. Il y a bien sur quelques sous-entendu et une tension érotique relativement bien retransmise tout le long du film, mais les "vraies" scènes sont à la fin, lorsque les deux personnages sont à l'aise l'un avec l'autre.
Ces scènes sont relativement soft et, à mon goût, très bien filmées. Bien sure, on pourrait objecter qu'elles n'apportent rien au film si ce n'est qu'il est sensé être érotique (ce à quoi je répondrai : comme dans le livre !).
La dernière est "double" au sens où elle semble mêler deux scènes érotiques avec les alternances entre l'une et l'autre. Cette scène est un peu en trop et même si esthétiquement elle est bien, elle semble rajouté juste pour une sorte de quota.

Chaton lui a estimé que le film était "pas mal". Ce n'est pas désagréable, pas choquant, pas transcendant. Ça se laisse voir sans peine et peut se revoir sans problème. =)












Quelques anectodes (source Allociné) :

  • Soucieux d'aider au mieux sa partenaire durant les scènes de sexe, Jamie Dornan était le premier à recouvrir la jeune femme d'une couverture après la fin d'une scène où celle-ci était encore nue et attachée sur le lit !
  • Au fur et à mesure qu'Anastasia prend de l'importance dans la vie amoureuse de Christian, celui-ci arbore des couleurs plus "chaudes". Ainsi, de la cravate argentée et froide, on passera à des teintes plus bleutées et nuancées
  • Tout au long du film, Anastasia, interprétée par Dakota Johnson, évolue d'une jeune étudiante à une femme séduisante et sûre d'elle. Les costumes de la jeune femme suivent cette évolution, puisque d'habits dépareillés, elle se retrouve avec des robes cintrées et élégantes. La jeune actrice nous en dit plus sur une de ses tenues : "Une des robes créées par Mark, en soie et mousseline de couleur pèche, est une référence directe à une robe portée par Faye Dunaway dans L’Affaire Thomas Crown."
  • Sam Taylor-Johnson prit la décision de tourner toutes les scènes de sexe durant les deux dernières semaines de tournage, afin de permettre aux deux acteurs de jouer le reste du film de manière plus légère, sans avoir la gêne des scènes osées.
  • Jamie Dornan a déclaré ne pas avoir voulu être filmé totalement nu dans le film. Selon lui, il ne faut pas montrer gratuitement la nudité, mais la suggérer pour attirer le public. (Personnellement, je trouve cela assez bienvenue comme commentaire : c'est tout à fait vrai et approprié :))


Bande-Annonce :
VO :
VF :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...