vendredi 20 juin 2014

Requiem pour Sascha T.1 : Lacrimosa - Alice Scarling

Quatrième de Couverture :
Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d'où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d'un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s'en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu'au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance... au risque de la conduire à sa perte.
Note :
♣♣♣♣♣
Avis :
Lacrimosa est le premier roman de l'auteur et on le ressent parfois dans l'écriture. Il y a des passages un peu plus "hésitants" que d'autres et des faiblesses dans le style.
L'écriture en elle-même adopte un genre plutôt direct et quotidien. Le style et le vocabulaire reste donc du niveau de langage courant, ce que tous les lecteurs n'apprécient pas, pour autant ça joue en la faveur de la personnalité de l'héroïne. 

Sascha est une jeune rebelle qui est surtout une jeune femme paumée et qui ne sait pas gérer sa vie. Le style de l'auteur renforce ce côté "perdu" de l'héroïne et ses hésitations. Car malgré ses grandes déclarations et ses airs de dure à cuire, Sascha n'est au fond qu'une petite fille qui a besoin d'aide.
Les personnages justement : on en verra trois principaux dans ce premier tome, même si la fin laisse à penser que cela va changer. Sascha et son pouvoir, Raphaël archétype du mâle alpha balèze et mystérieux, enfin Nicolas correspond au second rôle un poil casse-pied qui met en exergue ce qui ne tourne pas rond chez l'héroïne. Les autres personnages sont presque totalement effacés malgré quelques potentiel.

Du côté de l'histoire, il y a beaucoup de déjà vu. Les amateurs du genre "bit-lit" ne pourront s'empêcher de remarquer que Lacrimosa ressemble à un melting-pot de toutes les séries qui marchent. Alors certes, l'auteur y appose sa patte, mais pour un lecteur qui comme moi, a pas mal lu le genre, ça sent un peu le réchauffé.

Un point aussi un peu gênant, c'est que le début est très long. L'auteur décide de mettre en place son personnage sous toutes ses facettes pour la présenter totalement au lecteur, mais cela a pour conséquence de reculer le début de l'action véritable. L'apparition de Raphaël ne suffit pas tout à fait à la faire débuter. 
On saute d'un point à un autre jusqu'à l'échange de trop pour Sascha qui ne peut plus faire demi-tour. 
A partir de cet instant, les choses s'accélèrent vraiment, presque trop. On va de révélation en révélation, jusqu'à la fin qui elle, aura le mérite de véritablement surprendre le lecteur.

Infos :
Autres Tomes :
août 2014
Autres Avis :

Autres Couvertures :
ras
Challenges :
ras

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...