vendredi 31 août 2012

La Confrérie de la Dague Noire T.7 : L'amant vengeur - J.R. Ward

Quatrième de Couverture :
Quand Vhengeance est approché pour tuer le roi des vampires, son mauvais côté meurt d’envie de sauter sur l’occasion. Mais son identité secrète de sympathe est menacée, et il va devoir se tourner vers l’unique lumière de son univers toujours plus sombre : une femelle vampire que la corruption n’a pas atteinte, l’unique chose qui se tienne entre lui et la destruction éternelle.
Note :
♣♣♣
Avis :
Ce tome est le premier qui sort d'abord en grand format chez Bragelonne avant de paraître en poche chez Milady le 7 décembre. C'est également le premier tome à ne pas réellement porter sur un membre "actif" de la Confrérie.
Vhengeance, aussi connu comme le Révérand, a une double nature. Mais dans ce tome, ce secret est menacé et il va risquer tout ce qu'il a pour préserver ce secret et ceux qui comptent pour lui.

Ce roman respecte le schéma classique des tomes de la confréries même si Vhen a un côté "tarzan macho" beaucoup moins prononcé quand il est avec sa femelle.
J'ai bien aimé en connaître plus sur la société sympathe mais j'ai quand même l'impression de m'être fait avoir. C'est un peu l'effet "bande-annonce" : on fait goûter un peu mais on a rien de plus.

Ce tome est également le tome qui est moins centré sur un couple ou sur un mâle, et c'est peut-être du au choix du personnage principal, ce qui permet à l'auteur de refaire un petit tour d'horizon des autres personnages de la série. On prend des nouvelles du Roi et de sa shellane, de Jon et son père adoptif, un peu de l'ange Lassiter et des Elues.
Si j'ai aimé retrouver tout ce petit monde, j'ai eu l'impression que c'était surtout une manière pour l'auteur de gagner du temps et d'occuper de l'espace pour faire avancer la romance entre Vhen et Elehna.

Mieux côté histoire, puisqu'on voit différents angles pour les affaires des vampires, plus niais côté romance mais sans le côté "moi-tarzan-toi-jane", ce tome est l'un des moins bon de la saga a mon sens. J'ai eu l'impression tout le long que l'auteur n'osait pas mettre le couple complètement sur le devant de la scène mais en mourrait d'envie. Du coup, tout les petits "flashs" à propos des autres personnages m'ont donnés envie de les voir sans jamais totalement me satisfaire.
J'ai vraiment envie d'en savoir plus et je ressors de ce roman franchement frustrée.

En bref, les fans de la série aimeront, on suit toujours le même schéma et en plus on retrouge un peu les autres perso, mais pour ma part je suis un peu déçue. Je lirai la suite, mais j'avoue que là il manque un petit quelque chose.

Oh et un conseil : lisez ce tome avant de vous lancer dans Convoitise si vous en avez l'intention.

Infos :
  • L'Amant Vengeur (Lover Avenged)
  • La Confrérie de la Dague Noire #7 (Black Dagger Brotherhood #7)
  • J. R. Ward
  • Bragelonne (juin 2012)
  • 792 pages
  • 25 €
  • Fiche
  • Acheter sur Amazon
Couvertures :

Autre(s) Tome(s) :
Challenges :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...