mercredi 7 mars 2012

L'évangile des Assassins - Adam Blake

Quatrième de Couverture : 
À mesure que l’ex-mercenaire Leo Tillman et Heather Kennedy, la flic ambitieuse, enquêtent sur une série de morts déroutantes, la piste qu’ils poursuivent les conduit jusqu’aux manuscrits de la mer Morte et au secret funeste qu’ils recèlent.
Mais bientôt, Tillman et Kennedy luttent pour échapper à de sinistres assassins qui pleurent des larmes de sang et se disent les descendants de Judas. Rien n’arrêtera ces anges déchus tentant de préserver le secret des manuscrits qui pourrait changer la face du monde… le secret qui entoure la mort du Christ.
Passant d’un spectaculaire accident d’avion dans le désert américain à un meurtre brutal dans une université londonienne avant de plonger au cœur d’une ville fantôme au Mexique, L'Évangile des Assassins est un thriller captivant et riche en révélations.
Note : 
♣♣♣♣
Avis : 
Ne lisez pas la quatrième de couverture ! Voilà l'essentiel de ce qu'il faut savoir avant tout : la plupart des éléments mis en place dessus ne prennent sens...qu'après la page 300, ce serait dommage de gâcher votre plaisir.
En prologue, nous avons un étrange accident d'avion, qui se serait écrasé d'un coup, seul, en plein milieu du désert. Affaire assez rapidement classée, le shérif de la zone, restera tout de même sceptique et mènerait bien sa propre enquête.
Tout commence vraiment par Leo Tillman : mercenaire à la recherche d'un homme mystérieux, Michael Brand, qui pourrait être la clé pour résoudre l'énigme de la disparition de sa femme et de ses trois enfants près de 13 ans auparavant. Mais les hommes de Brand sont également prêt à tout pour lui mettre la main dessus et pour l'éliminer.
De l'autre côté nous avons Heather Kennedy, Sergent de police en Angleterre. Suite à un tragique accident, elle se retrouve la cible de ses collègues, elle comprend donc vite qu'on essaye de lui refiler une affaire sans issue quand son chef la force à prendre en charge une enquête sur un accident. Mais Kennedy est une bonne flic, et elle ne va pas tarder à comprendre que l'incident n'a d'accident que le nom : c'est un meurtre, habilement maquillé.
Rapidement, son partenaire va mettre au jour de nouveaux cadavres et l'affaire prendra alors un tour innatendu.
On se demande alors, quel est le lien entre toutes ses affaires ? En quoi un universtaire un peu marginal et un avion pourrait être la cible de tueurs aussi organisés et déterminé ? Leur credo ? Ne rien faire qui ne soit absolument nécessaire. Faire tout ce qui est nécessaire.
Pour Kennedy, les choses vont très rapidement mal tournée, mais elle ne lâchera pas l'affaire, qui à devoir former une étrange alliance avec un mercenaire. Mais les tueurs sont toujours là, dans l'ombre, près à la tuer.
Un thrille très bien mené, avec de nombreux faits, des personnages originaux et attachants. Rien à voir avec un quelconque thriller ésotérique à la Da Vinci Code, là on parle de conviction, et de gens près à mourir pour faire ce qu'il estime nécessaire. La partie policière est très bien menée, avec un choix osé de prendre un Sergent désavouée par ses collègues et plus ou moins seule dans ce qu'elle fait. Mais le pari est payant, et j'ai passé de très bon moment avec les personnages. Même Tillman, qu'on a bien du mal à cerner, est un personnage qu'on apprécie.
Je l'ai presque dévoré en une soirée, et j'en garde une très bonne impression. Un livre qui mérite d'être connu et lu, parce qu'il en vaut la peine !

Infos : 
  • L'évangile des assassins
  • Adam Blake
  • MA Editions
  • 473 pages
  • 19.90€
  • genre : polar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...