lundi 8 août 2011

Le Clan Kahill T.2 : Impitoyable - V.K. Forrest

Quatrième de Couverture : 
Membre du clan Kahill, Arlan s'attèle à débarrasser le monde des humains les plus pervers et enquête sur la tristement célèbre affaire de l'Enterreur. Lorsqu'il rencontre la principale informatrice de cette affaire, Macy, Arlan tombe amoureux. Il s'était pourtant juré de ne plus avoir de relation avec une humaine...Mais Macy est une femme au passé bien plus inquiétant qu' Arlan pourrait imaginer. Et lorsque l'Enterreur frappe de nouveau, Arlan découvre que Macy est intimement liée à cette affaire...
Note : 
♣♣♣♣♣
Avis :
Vous avez vu, j'ai pensé à la note ^^
Bon pour cette histoire, on reprend après le tome 1. Cela fait plusieurs mois que Fia Kahill a résolu l'enquête des meurtres de son clan, et cela l'a rendu célèbre, et lui a fait rencontré son petit ami humain. 
Dans ce tome on suit plus Arlan, l'amant occasionnel de Fia. Il est également un des exécuteur de son clan. 

Ce tome est moins porté sur l'enquête, puisqu'on ne suit pas Fia mais son indic et Arlan, mais l'affaire est néanmoins importante et présente. En effet elle sert de prétexte à tout. 

Si vous n'aimez pas Fia, vous ne changerez pas d'avis. En effet, comme nous ne la suivons pas ici, elle nous parait vraiment froide, distante et plutôt ***. Mais Arlan est un peu ennuyeux des fois. Donc entre les deux à suivre en perso principal, mon cœur balance. 
Macy est beaucoup plus intéressante. Torturée, pleine de culpabilité, forte et fragile, indépendante...On a du mal à la cerner, mais c'est d'autant plus agréable de la voir. 

Dans l'ensemble, il y a beaucoup plus de sexe que dans le tome précédent, mais la vie sentimentale de Fia va connaître un nouveau rebondissement. 

Bref, plus "sexuel" et moins polar, ce tome est à la fois meilleur et moins bon que le premier. Difficile à juger. 
Néanmoins je reprocherai à l'auteur de ne pas savoir où aller. Ou c'est l'enquête ou le cul, mais là personne n'est satisfait. De même il faudrait plus creuser les personnages. Ce serait sympa. 

Enfin voilà, je lirai la suite tranquillement =)


7 commentaires:

  1. Ah tu t’es décidée à mettre une note d’appréciation des bouquins que tu lis sur ton blog aussi. Et visuelle en plus. Super idée !

    Hmmm questions : pourquoi le pique (pourquoi pas le trèfle ?) et pourquoi le rose ? Bizarre, je n’aurais jamais imaginé que tu es amatrice de cette couleur.

    RépondreSupprimer
  2. Parce que j'adore les trèfles ^^ leur design me plait.
    Et rose parce que c'est une couleur qui ressort bien avec mon fond. Ni trop agressif ni trop fade :/

    RépondreSupprimer
  3. Je me rends seulement compte de mon inversion trèfle vs pique. Sorry...
    Serais-tu attirée par l'Irlande, sa culture, sa musique envoutante, ses mythes, légendes et mystères ?

    Le bleu (utilisé dans l’avis suivant), c'est chouette aussi et ça se rapproche plus du fond de ton blog ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Yep j'aime beaucoup la mythologie irlandaise.
    J'essaye de convaincre Chaton pour un hypothétique futur voyage là bas :)

    RépondreSupprimer
  5. J’y suis allée un week-end, à Shannon, mais le temps était vraiment vraiment pourri malheureusement... (c’est souvent le cas là bas, tu me diras...)
    C’était quand même magique tellement le décor est différent. Mais à présent, je comprends mieux pourquoi les irlandais boivent autant !
    J’aimerais y retourner mais pas en voyage "organisé" cette fois. Ce n’est cependant pas du tout prévu au programme.

    RépondreSupprimer
  6. J'en rêve ! Toute la magie que je vis avec la littérature me donne envie de partir mais pour le moment, il y a aussi le problème des moyens !
    Peut être quand on aura un boulot à deux ^^

    Et c'est vrai que les voyages organisés peuvent être gênant mais perso je vois pas comment partir autrement. Ou avec quelqu'un qui connait le coin ?

    RépondreSupprimer
  7. L’ennui avec les voyages « organisés », c’est que tu peux difficilement faire ce que tu veux et aller où tu veux. On était tributaires des bus et certaines destinations étaient moins tentantes que d’autres.
    Mais ils roulaient comme des malades, autant le conducteur du bus que les chauffeurs de taxi. Un truc de fou, ils roulaient tellement vite dans les flaques que l’eau retombait sur le toit de la voiture avec un fracas d’enfer...

    Les irlandais sont des personnes vraiment très chaleureuses (dans le coin où j’étais du moins). Impossible de sortir fumer une cigarette sans que ceux présents n’engagent la conversation. On s’était même incrustés à un mariage ! Alors que nous ne connaissions absolument personne.

    Il y a moyen de faire de bonnes affaires avec la compagnie Ryanair, je pense, pour le vol.
    Ensuite, le must est de trouver un gite à plusieurs pour partager la location et les frais. Evidemment, en couple, c’est moins évident.

    Je comprends parfaitement ton problème de moyens, je n’avais rien déboursé pour ce week-end là...

    RépondreSupprimer

Voir aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...